12/04/2020 17:09

Coronavirus - Le porte-avions nucléaire français Charles-de-Gaulle a accosté ce dimanche au port militaire de Toulon, après la découverte d'une cinquantaine de cas positifs

Le porte-avions nucléaire français Charles-de-Gaulle vient d'accoster ce dimanche au port militaire de Toulon, après la découverte d'une cinquantaine de cas positifs au coronavirus. L'ensemble de l'équipage, soit 1700 personnes qui servaient sur le Charles-de-Gaulle et 200 de la frégate qui l'accompagnait, va désormais être placé à l'isolement durant 14 jours. En parallèle, même si "selon les dernières informations, il n'y a pas d'aggravation" de l'état de santé des 50 militaires testés positifs, "tout le monde sera testé", a indiqué ce dimanche midi Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime de Méditerranée. Pour les marins, la quarantaine se déroulera sans contact avec les familles, "sur des emprises militaires du Var et de la région", a-t-elle précisé.

Les militaires seront évacués de préférence par des "moyens nautiques" ainsi que par "bus, camions (et autres) véhicules" pour "éviter tout contact des marins avec l'extérieur". Les militaires testés positifs, ainsi que ceux qui présentent des symptômes, seront "transférés vers des lieux dédiés", "en accord avec les services de santé des armées et l'hôpital militaire (toulonnais) de Sainte-Anne". Vendredi, le ministère des Armées avait précisé que trois marins avaient déjà été évacués par hélicoptère "à titre préventif" en direction de cet hôpital.

Ailleurs sur le web

Vos réactions