09/04 20:25

Coronavirus - Boris Johnson est sorti des soins intensifs ce soir - Le nombre de décès bondit en France ce soir avec 12.210 morts (Hôpital + Ehpad) mais moins de monde en réanimation

20h23: Le Premier Ministre Britannique, Boris Johnson est sorti des soins intensifs

Le Premier ministre britannique est sorti de soins intensifs ce soir. Il a été transféré vers un autre service pour être mis sous surveillance, précise un communiqué du Downing Street publié par la presse locale.

19h24: Le professeur Salomon fait son point de presse comme chaque soir. Il annonce en France : "Nous sommes en train de freiner la pression de l'épidémie. Ce soir 62.641 hospitalisation depuis le début et 30.776 (+3.000 personnes en 24h) personnes hospitalisées. 6.066 patients (+369 en 24h) sont en réanimation. Mais le solde est pour la première fois faiblement négatif, de 82 patients. On peut donc espérer un plateau, mais c'est un plateau très haut et il faut rester prudent. 31.415 cas confirmés ou possible dans des EHPAD. Les décès sont au nombre de 8.044 (+424) en hôpital et 4.166 décès en Ehpad. Au total 12.210 décès en France depuis le début de l'épidémie.. L'excès de mortalité grimpe à +41% en semaine 14, un niveau exceptionnel. Les régions de la moitié nord du pays sont toutes concernés. Les départements du Haut-Rhin, de la Moselle, de Paris, de la Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine, du Val de Marne, et du Val d’Oise sont les plus touchés.

19h18: Emmanuel Macron quitte en ce moment même les locaux du Professeur Raoult à Marseille

18h49: Premières images d'Emmanuel Macron et le Pr Raoult

 

18h36: Avec 799 nouveau décès dans l'Etat de New-York, le foyer du coronavirus aux Etats-Unis enregistre un record de morts. Cependant, les hospitalisations sont en baisse, a précisé le gouverneur Andrew Cuomo lors d'une conférence de presse. "Nous aplatissons la courbe. Mais nous devons rester vigilants."

18h18: 881 décès supplémentaires sont annoncés au Royaume-Uni, soit 7.978. On compte outre-Manche 65.000 cas confirmés et 17.000 personnes hospitalisées.

18h16: L’AP-HP annonce ce soir le décès de deux de ses personnels atteints du Covid-19. L’un est décédé au sein de la réanimation de l’hôpital Bichat. Il avait intégré cet hôpital en 1980 en qualité d’agent hospitalier et y exerçait le métier de vaguemestre. L’autre est décédé à son domicile ; il travaillait depuis 1993 à l’AP-HP en qualité d’électricien de maintenance à l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart. Il a fait toute sa carrière au sein des services techniques de cet hôpital. Des hommages seront rendus au sein des hôpitaux concernés.

Les directions ont assuré de leur soutien et de leur disponibilité les proches de ces deux collègues. Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP s’est entretenu avec les familles et a, au nom de tous les personnels de l’AP-HP, témoigné de tout son soutien. Au nom de toute l’AP-HP, nous présentons ici nos condoléances à leurs familles, leurs proches et leurs collègues.

18h12: Les chiffres de l'Italie ce soir : Le nombre de décès repart à la hausse avec 610 nouveaux morts contre 542 hier, portant le total à 18.279, et le nombre de cas de contamination avérée a aussi grimpé à 4.204 contre 3.836 hier.

17h14: Une plateforme téléphonique de soutien psychologique a été mise en place aujourd'hui afin d'accompagner les personnels soignants en première ligne dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus, a annoncé le ministère des Solidarités et de la Santé.

15h49: Emmanuel Macron vient d'arriver à l'Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille pour rencontrer le professeur Raoult.

15h07: Une centaine de médecins sont morts de l'épidémie de Covid-19 en Italie, qui a fait au total environ 18.000 morts dans le pays, a annoncé ce jeudi leur fédération professionnelle.

"Nous avons le nombre de médecins morts à cause du Covid-19, c'est 100, peut-être même 101 à l'heure actuelle malheureusement", a indiqué en milieu de journée le service de presse de la Fédération nationale des ordres de médecins en chirurgie et odontologie.

15h05: Selon BFM TV, Emmanuel Macron se rend cet après-midi à Marseille où il doit rencontrer le professeur Raoult. Il doit arriver pour 16h.

Le Figaro, qui confirme l'information, indique que le chef de l'État va profiter d'un déplacement dans la cité phocéenne pour s'entretenir avec le professeur qui finalise ce jeudi avec son équipe une étude réalisée sur 1000 patients traités dans son service. «On est en train de finir l'analyse. Les choses sont très rassurantes sur ce traitement sur lequel on n'a pas eu d'ennui», assurait mercredi Didier Raoult dans une vidéo postée sur Youtube.

14h30: Costa Croisières annonce la prolongation jusqu'au 30 mai de la suspension de ses croisières dans le monde, qui étaient initialement arrêtées jusqu'à fin avril, en raison de l'épidémie de Covid-19.

14h26: Christophe Castaner a annoncé jeudi avoir demandé un "contrôle" sur la morgue provisoire installée dans un hall du marché de Rungis réquisitionné pour accueillir les cercueils des victimes du coronavirus, à propos des tarifs controversés pratiqués par l'opérateur privé qui la gère, en qualifiant la situation d'"anormale".

"Il me semble anormal que les contraintes liées à la situation de confinement et à des mortalités massives soient imputées financièrement aux familles", a déclaré le ministre de l'Intérieur devant la mission d'information de l'Assemblée nationale sur l'épidémie de covid-19.

Soulignant que "la morgue de Rungis (était) gérée par un opérateur privé", il a expliqué qu'en découvrant "les tarifs" pratiqués par celui-ci, il avait "demandé un contrôle".

L'opérateur, qui s'est attiré de nombreuses critiques, prévoit un "forfait de 6 jours" à 159 euros pour "l'admission et le séjour en condition de conservation du cercueil fermé et scellé". La journée supplémentaire est facturée 35 euros. Un espace de recueillement est à disposition des familles, au prix de 55 euros pour "une heure maximum".

13h28: Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a souhaité jeudi que le Covid-19 soit reconnu comme "maladie professionnelle" pour les personnels du ministère.

S'exprimant devant la mission d'information de l'Assemblée nationale sur l'épidémie de Covid-19, M. Castaner a fait état de "1.400 fonctionnaires" touchés de façon "avérée" par ce virus, sur un total de "plus de 300.000 personnes" dépendant du ministère.

"Je souhaite que le Covid-19 soit inscrit au tableau des maladies reconnues comme étant professionnelles", a-t-il dit, en ajoutant désirer également que "le lien soit présumé" avec le Covid-19 pour les agents du ministère ayant été au contact du public dans le cadre de leurs fonctions, pendant l'épidémie.

Christophe Castaner a précisé en avoir fait formellement la demande "le 7 avril" aux ministres concernés.

S'agissant des équipements de protection pour les policiers et les gendarmes, il a chiffré la commande totale du ministère à "40 millions de masques".

Par ailleurs, le ministre a annoncé que 9,5 millions de contrôles et 568.000 verbalisations avaient été réalisés depuis le début du confinement.

13h04: Après une première nuit de discussions tendues et infructueuses mardi, les ministres européens des Finances tenteront jeudi soir d'éviter un nouveau fiasco en s'entendant enfin sur une réponse économique commune face au coronavirus.

Un nouvel échec menacerait l'unité de la zone euro et renverrait la balle aux chefs d'Etat et de gouvernement, qui n'étaient eux-mêmes pas parvenus à s'entendre lors d'un sommet le 26 mars, mettant en évidence une fracture béante entre les pays du Nord et ceux du Sud.

"Un échec est impensable", a prévenu le Français Bruno Le Maire en amont de la visioconférence, programmée à 17H00 (15H00 GMT) et qui pourrait à nouveau durer une partie de la nuit si les positions des Etats membres, en particulier celle des Pays-Bas, n'évoluent pas.

Mercredi matin, après seize heures de discussions, La Haye avait été unanimement pointée du doigt pour son inflexibilité, entravant toute perspective d'accord.

Ce blocage est "contreproductif, incompréhensible et ne peut pas durer", a même condamné la présidence française.

Les Etats membres reprochent aux Pays-Bas de bloquer l'activation du Mécanisme européen de stabilité (MES), en refusant de céder aux demandes italiennes sur les prêts susceptibles d'être octroyés par ce fonds de secours de la zone euro aux Etats en difficulté.

12h45: L'Europe pourrait "mourir par absence de solidarité" face à la crise du Covid-19, s'est alarmé jeudi l'ancien Premier ministre Manuel Valls.

"Je partage les mots (prononcés par) Bruno Le Maire hier, en parlant de honte pour les ministres des Finances. Moi je rajoute que de cette crise l'Europe peut mourir, par absence de solidarité", s'est indigné sur Europe 1 le deuxième chef de gouvernement (2014-2016) du quinquennat de François Hollande.

Mercredi, la réunion des ministres des Finances de l'Union européenne pour trouver une réponse économique commune face au coronavirus s'est soldée par un échec. Les pays les plus affectés par le virus, en particulier l'Italie mais aussi l'Espagne ou la France, réclament une mutualisation des dettes sous forme d'euro-obligations (aussi appelées "corona-bonds"). Une ligne rouge pour Berlin et La Haye, qui refusent de s'engager avec des Etats très endettés du sud.

"Je me demande ce que veulent un certain nombre de ministres. Que veulent les Pays-Bas ? Une crise ? La fin de la zone euro ?", s'est interrogé l'actuel conseiller municipal de Barcelone, en soulignant qu'en Espagne, "le sentiment pro-européen" avait toujours été "très puissant", mais qu'aujourd'hui, "les peuples et les opinions se détournent de l'Union européenne".

12h19: Le président de la République Emmanuel Macron est en déplacement au centre hospitalier du Kremlin-Bicêtre pour y rencontrer le personnel soignant

12h06: Plus d'un million et demi de cas de Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde, selon le comptage de l'AFP publié ce jeudi matin.

Au moins 1.502.478 cas d'infection, parmi lesquels 87.320 décès, ont été enregistrés dans 192 pays et territoires, notamment aux Etats-Unis (432.132 cas, dont 14.817 décès), pays où la pandémie progresse le plus rapidement, en Espagne (146.690 cas, 14.555 morts) et en Italie (139.422 cas, 17.669 morts). L'Europe reste le continent ayant recensé le plus de cas (772.592) et de décès (61.118).

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas graves.

11h54: Espagne: Le bilan quotidien repart à la baisse avec 683 morts de plus en 24h, la barre des 15.000 morts est désormais franchie. L'Espagne est le deuxième pays européen le plus touché par l'épidémie

11h28: L'essai clinique qui prévoyait d'administrer à des patients atteints du Covid-19 une solution issue du sang d'un ver marin a été stoppé jeudi, son autorisation ayant été retirée dans l'attente d'une nouvelle évaluation, a indiqué l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris AP6HP.

L'Agence du médicament (ANSM) a décidé de suspendre le feu vert qu'elle avait donné pour cette étude, après avoir pris connaissance de résultats négatifs d'une étude précédente sur des porcs de cette solution aux pouvoirs d'oxygénation très importants, fabriquée par la société bretonne Hemarina.

11h26: Christophe Castaner indique ce matin que 40 millions de masques ont été commandés par le ministère de l'Intérieur. Devant les députés de la mission d'information de l'Assemblée nationale sur la crise sanitaire, il a déclaré: "D'ici le 26 avril, 14 millions de masques devraient être livrés".

Avant de préciser qu'à partir du 13 mars, 810.000 masques ont été distribués aux forces de l'ordre. "Au 26 mars, 300.000 masques supplémentaires" ont été fournis aux policiers et gendarmes. A ce jour, le ministre a indiqué que "3,6 millions de masques" ont été livrés aux services du ministère.

Concernant les protections individuelles, 61.000 paires de lunettes ont été fournies aux policiers et gendarmes, "81.000 ont été commandées", précise encore Christophe Castaner, évoquant notamment les contrôles au cours desquels les policiers se sont fait cracher dessus.

11h01: Le Premier ministre britannique, admis la semaine dernière en soins intensifs après avoir contracté le coronavirus, "va mieux, s'assoit et discute avec le personnel soignant", a fait savoir ce jeudi matin son ministre de la Culture Oliver Dowden. "Les choses s'améliorent pour lui", a-t-il assuré à la BBC.

10h57: Christophe Castaner, interrogé ce matin par la mission d'information de l'Assemblée nationale sur le coronavirus, a indiqué que 9,5 millions de contrôles avaient été réalisés depuis le début du confinement. Ils ont donné lieu à "plus de 568.000 verbalisations", a poursuivi le ministre de l'Intérieur.

"Très globalement, dans la quasi atteinte de la totalité de nos objectifs, cette règle a été respectée, peu de français sont partis en vacances", a-t-il ajouté concernant le week-end dernier et le début des vacances scolaires de la zone C.

10h47: Le gouvernement prendra la décision d'étendre le port du masque de protection à toute la population s'il y a "un consensus scientifique" sur l'intérêt de cette mesure face au coronavirus, a affirmé jeudi sa porte-parole, Sibeth Ndiaye, en soulignant que ce n'est pas le cas actuellement.

"Nous prendrons une décision pour l'éventuelle extension du port du masque dans toute la population dès lors que nous pourrons la bâtir sur un consensus scientifique, un rationnel scientifique et sanitaire", a-t-elle déclaré sur France Info.

"Il n'y a pas aujourd'hui de consensus scientifique en la matière", a-t-elle martelé, soulignant que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) "ne recommande pas le port du masque dans la population de manière générale".

"Alors que nous réfléchissons aux stratégies que nous mettrons en oeuvre lorsqu'il faudra lever le confinement, cela fait partie des options que nous examinons", a précisé la porte-parole.

Le gouvernement est très critiqué sur la gestion des masques, dont plusieurs maires de grandes villes ont déjà imposé le port par tous dans leur commune ou s'apprêtent à le faire."La crise n'est pas derrière nous", "nous sommes encore au coeur de cette épidémie", a par ailleurs affirmé Mme Ndiaye, refusant d'anticiper sur les décisions que le président Emmanuel Macron pourrait annoncer lundi lors de son intervention télévisée.

La capacité de la France à pratiquer des tests de dépistage "a beaucoup augmenté", a-t-elle par ailleurs souligné.

"Pour ce qui est des tests qui permettent de détecter la maladie, les tests PCR, nous avons fortement augmenté notre capacité à tester (...) Nous avons réalisé la semaine dernière 22.000 tests par jour", "nous allons encore augmenter cette capacité pour arriver à 50.000 tests par jour", a-t-elle indiqué.

Interrogée sur le traçage numérique des habitants pour limiter la propagation du virus, elle a souligné que le gouvernement était dans "une phase exploratoire" sur le sujet.

"L'application que nous envisageons ne peut être que sur la base du volontariat, d'une anonymisation des données et d'une conservation vraiment temporaire des données, le temps que cela soit utile au suivi épidémiologique", a-t-elle souligné.

"On est bien dans une phase exploratoire, avant d'en décider éventuellement du développement à la suite d'un débat public", a ajouté la porte-parole.

10h02: Les dernières statistiques espagnoles sont encourageantes et un déclin de l'épidémie du coronavirus est proche de s'amorcer, affirme ce mercredi le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez. "L'incendie commence à être maîtrisé", a-t-il en effet déclaré devant le Parlement, qui s'apprête à se prononcer sur la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 26 avril. Mercredi, les autorités sanitaires espagnoles ont dit avoir dénombré 757 décès supplémentaires en l'espace de 24 heures, portant à 14.555 le nombre de morts liés au Covid-19.

09h28: L'épidémie continue de se propager dans le monde. Depuis le début de la pandémie, plus d'un million et demi de cas ont été officiellement recensés dans le monde, selon un décompte de l'AFP.

06h51: Record américain tragique: pour la deuxième journée consécutive, le pays a enregistré près de 2.000 morts liées au Covid-19, le pire bilan quotidien dans le monde depuis le début de la pandémie. Et alors que le nombre de morts approche les 90.000 dans le monde, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) se retrouve au centre de la polémique. A-t-elle trop fait confiance à la Chine au début de l'épidémie? Le président français Emmanuel Macron a pris la défense de l'agence onusienne. Dans un entretien avec son directeur général, M. Macron a "réaffirmé sa confiance dans l'institution, qu'il refuse de voir enfermée dans cette guerre entre Chine et Etats-Unis", a indiqué l'Elysée. "Ne politisez pas le virus", a lancé le chef de l'OMS, l'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus. La veille, Donald Trump l'avait accusée de s'être "complètement plantée" et menacée de lui supprimer le financement américain. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a estimé que ce n'était "pas le moment" des critiques, mais celui de "l'unité" et la "solidarité pour arrêter ce virus".

06h28: Le rappel des chiffres en France données hier par le DG de la Santé: "Les données hospitalières font état depuis le début de l'épidémie de 60 000 personnes hospitalisées. 30.033 sont actuellement hospitalisées pour une infection au covid-19, le solde est toujours positif. 145 personnes sont hospitalisées en Outre-Mer et 44 se trouvent en réanimation. 7.148 personnes en réanimation (+482 en 24h) , c'est un record en France. Pas de donnés sur les EHPAD aujourd'hui en raison d'un problème technique .7.632 décès au total en milieu hospitalier (+531). A l'échelon national, l'excès de mortalité atteint 31% en semaine 13, et 27% en semaine 14. 

05h52: La Chine a célébré  la fin du bouclage de Wuhan, la ville à l'origine du Covid-19, mais la pandémie qui a déjà fait près de 83.000 morts dans le monde continue de s'étendre notamment en Europe et aux Etats-Unis, provoquant une récession inédite depuis la Seconde guerre mondiale. Des dizaines de milliers de passagers se sont rués dans les gares de Wuhan, à la faveur de la levée du blocage imposé fin janvier dans cette mégapole de 11 millions d'habitants. "Je me suis levée à 4 heures aujourd'hui. Ça fait tellement de bien!", explique Hao Mei, une jeune femme de 39 ans, avant de monter dans le train pour rejoindre ses enfants dont elle a été privée pendant plus de deux mois. L'aéroport a recommencé à accueillir des passagers et de nombreux automobilistes ont pris la route pour quitter la ville. Les contrôles sanitaires restent toutefois stricts. Seuls deux morts ont été recensés au cours des dernières 24 heures en Chine. Si la pandémie apparaît sous contrôle dans ce pays, trois mois après le premier décès, elle poursuit son périple mortel à travers le monde, notamment aux Etats-Unis où près de 2.000 patients ont succombé en 24 heures, un record.

05h11: L'état de santé du Premier ministre britannique Boris Johnson, atteint du nouveau coronavirus, "s'améliore" mais le bilan de la pandémie s'aggrave au Royaume-Uni avec pour la première fois plus de 900 morts enregistré en 24 heures et plus de 7.000 au total. Le dirigeant conservateur de 55 ans reste en soins intensifs mais son état "s'améliore", a déclaré le ministre des Finances Rishi Sunak lors de la conférence quotidienne du gouvernement. Il a pu "s'asseoir sur son lit" et "parler" avec les soignants, a décrit le ministre. "Il a un bon moral" et n'a pas été placé sous respirateur, après avoir reçu de l'oxygène, avait indiqué plus tôt dans la journée un porte-parole du Premier ministre. L'admission dimanche à l'hôpital londonien de St Thomas du charismatique mais clivant Premier ministre, puis son transfert en soin intensifs le lendemain soir, a provoqué un électrochoc au Royaume-Uni, où les morts s'additionnent par centaines chaque jour.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
10/avril/2020 - 17h23

Avec leurs remontées d'informations hétéroclites d'un jour sur l'autre, les chiffres paraissent affolant, mais réellement, il n'en est rien.

Pour mémoire, avant hier, les chiffres des Ehpad n'avaient pu être agrégés suite à "un problème technique".

Il y a donc eu le rattrapage des chiffres non comptabilisés de la veille, ce qui fait artificiellement bondir le résultat.

Mais si on regarde de plus près, lors de la première annonce des chiffres des hôpitaux et Ehpad de la région Grand Est, pour 1130 décès en hôpitaux, il y avait 570 décès en Ehpad, soit à peu près la moitié.

Quand on regarde les chiffres d'hier sur toute la France, on a quasiment le même ratio de 2 pour 1, environ 8000 morts pour les hôpitaux, et 4000 pour les Ehpad.

Comme nous n'avons pas les données antérieures, le mieux est de continuer à suivre les données uniquement des hôpitaux pour se faire une idée des différents atterrissages.

Un truc pas sympa hier soir, un petit rebond à la fois sur les personnes infectées déclarées, des personnes hospitalisées, et des personnes en réa sur les courbes de tendances - pas sur les chiffres officiels que l'on ne peut exploiter en l'état avec les dents de scie observés sur les graphiques - et ça, ce pourrait très bien être les effets du relâchement observé un peu partout.

On verra ce soir les nouveaux chiffres si ça confirme une reprise à la hausse, ou si les résultats consolidés d'hier (rattrapage de la veille) sont à relativiser.

 

Portrait de air pur
10/avril/2020 - 08h46

on juge une nation à la manière dont elle traite ses ainés.

Portrait de lilirose45
10/avril/2020 - 05h59
bengalister a écrit :

Oui en hopital ça reste plutôt stable, en EPAD c'est l'hécatombe. 

Quand on voit comment sont traités les vieilles personnes et surtout toutes les emmerdes de santé liées à l'âge ça donne vraiment pas envie de vivre vieux.

 

Dans les ehpads, il faudrait des lois plus strictes concernant le traitement des personnes âgées, sur hygiène et des contrôles renforcés 

Portrait de muzo28
9/avril/2020 - 21h30
hummerH2 a écrit :

Et quand le véritable chiffre des deces en Ehpad sera connu, le chiffre réel risque d’être effrayant !!

Hier,je lisais cet article concernant mon département, et j'ai bien peur que si cette situation est à multiplier pour l'ensemble des départements de France, le chiffre communiqué chaque jour soit très éloigné de la vérité !

Extrait de cet article de France info:

"Sur les 140 Ehpad du départment, 64 établissements seulement ont fait remonter des signalements. Le chiffre de sept décès comptabilisés est donc "largement sous-estimé" selon les autorités sanitaires.
Concernant le nombre de cas confirmés ou possibles de Covid-19, il serait au moins de 124 chez les résidents et de 86 chez le personnel des Ehpad." :~

on peut considérer que les chiffres seront énormes en ehpad, mais les décès à l'hôpital sont majoritairement des personnes au dessus de 65 ans, 90%. Après, la prise en charge ne peut être optimale vu qu'il a manqué de matériel dès le début, avec interdiction dans certains établissements de port de masque.  Et pour finir les hôpitaux ne prennent pas ces malades dans certaines régions ou renvoient aussi un résident positif dans son ehpad.......

Portrait de seb2746
9/avril/2020 - 21h01

Je ne peux QUE féliciter le président pour ENFIN une réaction adapté au problème actuel.

Depuis le début il fallait voir ce professeur et pas le jeter comme une merde + médias à la solde du gouvernement + lobby pharma en live contre lui.

Maintenant, est-ce que Lundi nous aurons ENFIN une prise de responsabilité d'un président ?

Des excuses au massacre de sa population par ses services, des primes aux soignants (car pour le moment c'est 0 euros de bonus, 0 récup, 0 heures supp), du matériel en NOMBRE, etc...

J'y crois pas, il va nous dire que tout va bien, que tout est sous contrôle et qu'il n'y a AUCUN souci chez nous smiley

Portrait de bengalister
9/avril/2020 - 20h25

Comme d'hab j'ai l'impression que la gestion de la crise par l'état Français (gouvernement + fonctionnaires) est bordelique.

Je me trompe où on est le seul pays du G20 qui ne donne pas de résultats sur le nombre de cas positifs détectés depuis le début de la crise ?

Peut-on avoir le nombre de tests réalisés chaque jour en France ?

En fait le ministère de la Santé ne le donne pas sûrement car il en est incapable, ça doit être tellement désorganisé que les chiffres ne doivent pas remonter.

Cette crise révèle au grand jour à quel point notre appareil étatique est mal géré, et quand on compare aux pays étrangers ça n'est pas une question de moyens.

Portrait de hummerH2
9/avril/2020 - 20h17
vévert1416 a écrit :

Le nombre de décès explose parce que on laisse mourir nos anciens.

Et quand le véritable chiffre des deces en Ehpad sera connu, le chiffre réel risque d’être effrayant !!

Hier,je lisais cet article concernant mon département, et j'ai bien peur que si cette situation est à multiplier pour l'ensemble des départements de France, le chiffre communiqué chaque jour soit très éloigné de la vérité !

Extrait de cet article de France info:

"Sur les 140 Ehpad du départment, 64 établissements seulement ont fait remonter des signalements. Le chiffre de sept décès comptabilisés est donc "largement sous-estimé" selon les autorités sanitaires.Concernant le nombre de cas confirmés ou possibles de Covid-19, il serait au moins de 124 chez les résidents et de 86 chez le personnel des Ehpad." smiley

Portrait de bengalister
9/avril/2020 - 20h16
thiistiime a écrit :

Manu dans le 9.3, Manu à l'hôpital, Manu repasse les draps, Manu s'est acheté un costume, etc...

Il doit vraiment s'emmerder

 

Portrait de bengalister
9/avril/2020 - 20h15
vévert1416 a écrit :

Le nombre de décès explose parce que on laisse mourir nos anciens.

Oui en hopital ça reste plutôt stable, en EPAD c'est l'hécatombe. 

Quand on voit comment sont traités les vieilles personnes et surtout toutes les emmerdes de santé liées à l'âge ça donne vraiment pas envie de vivre vieux.

 

Portrait de vévert1416
9/avril/2020 - 20h00

Le nombre de décès explose parce que on laisse mourir nos anciens.

Portrait de th93100
9/avril/2020 - 19h46
Blek37 a écrit :

Des gens particuliers ????

Il à fait quoi "votre gens particulier" pour l'instant ,à part mentir et se promener et se pavaner devant les caméras ,mon bon serf !

Il s'est seulement fait élire président par la majorité des français via référendum...

Il dirige la 6eme puissance mondiale

NB Je me fous du parti auquel il appartient, ne suis pas un 'pro Macron', mais ai conscience qu'un Président est un homme à statut particulier....

Portrait de thiistiime
9/avril/2020 - 19h33

Manu dans le 9.3, Manu à l'hôpital, Manu repasse les draps, Manu s'est acheté un costume, etc...

Portrait de jarod.26
9/avril/2020 - 19h32
.Kazindrah. a écrit :

Il était plus que temps qu'ils se rencontrent.

brizitte va faire sa petite jalouse ce soir smiley
Portrait de Blek37
9/avril/2020 - 18h58
th93100 a écrit :

Il ne vous vient pas à l'esprit qu'un Président, un Premier Ministre.... sont des gens "particuliers" ? Il ne serait pas sur le terrain, vous râleriez encore !

 

Des gens particuliers ????

Il à fait quoi "votre gens particulier" pour l'instant ,à part mentir et se promener et se pavaner devant les caméras ,mon bon serf !

Portrait de th93100
9/avril/2020 - 18h37
Blek37 a écrit :

Une visioconférence ou un simple coup de téléphone ce n'était pas plus simple ?

Ben,non !

Pour Macron ,il lui faut les caméras, les journaux TV et la presse écrite , la com ,comme toujours !

Mais pour mettre en danger ,ses gardes du corps ,ses proches et ses politiques idiot(e)s ,avec ses déplacements, interdit pour tout les Français(aises) ,pas de problème !

le bel exemple .

Ses fanatiques aiment ça !

Il ne vous vient pas à l'esprit qu'un Président, un Premier Ministre.... sont des gens "particuliers" ? Il ne serait pas sur le terrain, vous râleriez encore !

 

Portrait de Blek37
9/avril/2020 - 18h17

Une visioconférence ou un simple coup de téléphone ce n'était pas plus simple ?

Ben,non !

Pour Macron ,il lui faut les caméras, les journaux TV et la presse écrite , la com ,comme toujours !

Mais pour mettre en danger ,ses gardes du corps ,ses proches et ses politiques idiot(e)s ,avec ses déplacements, interdit pour tout les Français(aises) ,pas de problème !

le bel exemple .

Ses fanatiques aiment ça !

Portrait de gros ours
9/avril/2020 - 18h06

Dites moi c'est Macron ou Raoult qui n'a pas le telephone?

Portrait de .Kazindrah.
9/avril/2020 - 17h41

Il était plus que temps qu'ils se rencontrent.

Portrait de Batori
9/avril/2020 - 17h41

Il s'en fout de notre avis, ce soir cnews, bfmtv, LCI...vont tresser des couronnes de lauriers à notre sauveur...

Portrait de Soldats de Salamine
9/avril/2020 - 17h34
TychoStation a écrit :

Je vous rejoins totalement ! Que de ploucs sur ce blog toujours là à tout critiquer, ça devient lourd. Ils ne font rien de leurs journées, ils passent leur vie à déverser leur haine sur tout le monde. 

 Que de mépris de votre part dans cette expression de ploucs. Nous sommes en démocratie, la liberté d'expression  est un droit fondamental ne vous en déplaise. Parmi ceux que vous qualifiez de ploucs je suis persuadé que beaucoup font partie de ceux qui à l'heure actuelle font tourner le pays. 

Portrait de Cl
9/avril/2020 - 17h27
Papouzigrecq a écrit :

Salim Laïbi l'a démonté en moins de deux cette vendue à Big Pharma !

Allez voir salim sur Ytube

Oui !!!!

Portrait de Batori
9/avril/2020 - 17h15 - depuis l'application mobile

Il cherche un traitement pour maman ?

Portrait de thiistiime
9/avril/2020 - 17h01

J'ai mal à ma France de voir un tel pitre passer son temps à gesticuler. Il y a des milliers de personnes en réanimation actuellement, dont probablement quelques unes à l'IHU de Marseille, et il va emmerder le personnel soignant... et ainsi leur faire perdre un temps précieux...

La France n'est pas un jeu vidéo, Manu... smiley

Portrait de seb2746
9/avril/2020 - 16h39

Qu'il aille pas faire une balade en moto le professeur sinon... paf

3 mois que l’état lui pourri la tronche via les médias aux ordres, voir mettre une Karine.L payée par les labos le pourrir alors qu'elle n'est même pas spécialiste.

Et là on arrive dire bonjour amicalement.

Portrait de vévert1416
9/avril/2020 - 16h38

Moi je dis que Macron va prouver par A+B à Raoult qu'il a tort et que lui, président de la république, a inventé le médicament miracle

Portrait de Batori
9/avril/2020 - 16h30 - depuis l'application mobile

Et la médaille d’or du retournement de veste est attribuée haut la main à Emmanuel Macron !
Prix spécial du jury aux godillots LREM et autres soutiens à cette pitoyable gestion de crise où tout est dit et son contraire.
Allez les gogos expliquez moi que j’ai tort. En attendant regarder les stars de l’Allemagne 30000 lits de réa nous 7000 et dépistage en masse.
Reprenez les déclarations de sibeth (qui porte bien nom...) depuis 1 mois.

Portrait de Papouzigrecq
9/avril/2020 - 16h26
Cl a écrit :

Attention Karine Lacombe est contre ce traitement !!!!!   pourquoi ? histoire de Laboratoire !!!!!

Salim Laïbi l'a démonté en moins de deux cette vendue à Big Pharma !

Allez voir salim sur Ytube

Portrait de Cl
9/avril/2020 - 15h59

Attention Karine Lacombe est contre ce traitement !!!!!   pourquoi ? histoire de Laboratoire !!!!!

Portrait de Rêve Américain
9/avril/2020 - 15h56
thiistiime a écrit :

Qu'est-ce ça peut te foutre ? Tu fais quoi toi ? :davie:

Lol le rêve français

Portrait de TychoStation
9/avril/2020 - 15h35
Lillois en vaucluse a écrit :
@thiistiime Vous et incroyable quoiqu'il fasse il est critiqué vous faites parti des mêmes personnes qui demandaient une application attestation de sortie et qui après se plaignaient de celle-ci parce qu'ils seraient fliquer vous vous trompez de combat en ce moment c'est le virus qu'il faut faire partir et comme j'ai entendu mieux vaut un mauvais président que pas du tout

Je vous rejoins totalement ! Que de ploucs sur ce blog toujours là à tout critiquer, ça devient lourd. Ils ne font rien de leurs journées, ils passent leur vie à déverser leur haine sur tout le monde.