27/02 17:38

Coronavirus : Un habitant de Codogno, foyer de l'épidémie en Italie, montre comment il occupe ses journées pendant sa mise en quarantaine! - VIDEO

Arrêt du Carnaval de Venise, fermetures à Milan et deux semaines de quarantaine pour onze villes: le Nord de l'Italie se prépare à vivre des jours d'angoisse et de restrictions après une soudaine et spectaculaire flambée des cas du nouveau coronavirus en trois jours.

La découverte de plusieurs foyers vendredi dernier, jour où a été annoncé le premier décès d'un Italien (et d'un Européen), puis la multiplication rapide des cas, passés de six à près de 150 dimanche, préoccupe les autorités et la population locale.

"Virus Paralysie", titre le grand journal Repubblica. Tous les médias publient des recommandations sur la manière d'éviter la contagion ou d'expliquer l'épidémie aux enfants.

L'Italie compte désormais 152 cas dont trois décès, ce qui en fait le pays le plus touché en Europe, depuis qu'a démarré l'épidémie de pneumonie virale en décembre en Chine. Les cas les plus nombreux ont été recensés en Lombardie (région de Milan) avec 112 contaminations et 22 en Vénétie (région de Venise).

Le Premier ministre Giuseppe Conte, interrogé sur la chaîne publique Rai Uno, avait appelé à "ne pas succomber à la panique et à suivre les consignes des autorités sanitaires". "Il ne faut pas avoir peur du fait que le nombre de cas augmentera encore", a-t-il ajouté.

Deux foyers principaux ont été identifiés: autour de Codogno, en Lombardie où un deuxième décès (une femme de 77 ans) a été annoncé samedi, et à Vo'Euganeo, près de Padoue (Vénétie), où le premier cas mortel d'un retraité de 78 ans avait été enregistré. Un cordon sanitaire y sera établi par l'armée à partir de lundi.

Les autorités de Lombardie ont aussi annoncé dimanche le décès d'une femme âgée, atteinte d'un cancer et qui avait contracté le nouveau coronavirus.

Le gouvernement a adopté un décret-loi très strict qui met à l'isolement onze villes, dont dix dans le périmètre de Codogno. "Ni l'entrée ni la sortie ne sera autorisée sauf dérogation particulière", a annoncé Giuseppe Conte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions