16/01 11:41

Belgique: Une adolescente âgée de 17 ans décéde d'un choc toxique provoqué par son tampon hygiénique

Maëlle, une adolescente âgée de 17 ans, est décédée il y a quelques jours en Belgique. Une annonce faite par sa mère sur Facebook. "Mon ange, ma fierté est partie vers les étoiles. Toi qui rêvais de voyager à travers le monde, te voilà partie vers un très long voyage", explique-t-elle.

Selon Franceinfo, Maëlle est morte d'un syndrome de choc toxique provoqué par le port d'un tampon hygiénique. L'adolescente - hospitalisée pour une fièvre et des vomissements - a d'abord reçu un diagnostic de gastro-entérite. Une fois transférée en soins intensifs, les médecins identifient un choc toxique.

"Maëlle connaissait le danger et était doublement vigilante. Ça ne l a pas épargné....et non...ça n’arrive pas qu’aux autres
Alors svp chères filles, chères dames, réfléchissez à vos protections et surtout partagez un maximum, informez, pour que le décès de Maelle puisse en empêcher d’autres....", indique sa mère dans un autre message posté sur Facebook.

Le docteur Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré (Garches), explique à nos confrères que "le choc toxique est une infection généralement due à deux espèces de bactéries : les streptocoques B et les staphylocoques dorés". Il donne ensuite plusieurs règles : ne pas porter un tampon hygiénique plus de huit heures, ne pas en porter la nuit, se laver les mains avec du savon avant d'insérer ou d'enlever un tampon.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Marie Quidor
16/janvier/2020 - 16h06

Qu'est-ce que c'est encoresmiley pour une histoire ?

Portrait de gégé62
16/janvier/2020 - 12h00

On ne s'en tamponne pas d'une histoire si triste !

mourir à 17 ans  pour un tampon quelle horreur