22/12 15:36

Tempête - A Bordeaux, l'énorme sapin de Noël installé sur la place Pey-Berland s'est écroulé - 4 blessés et 80.000 foyers sans électricité dans le sud-ouest et en Corse

15h35: Environ 80.000 foyers sont privés d'électricité dimanche, principalement en Nouvelle-Aquitaine après le passage dans la nuit de la tempête Fabien qui a fait quatre blessés. Des vents violents et déferlements restent aussi menaçants en Corse après que des rafales à près de 200 km/h ont fouetté le Cap Corse dans la nuit de samedi à dimanche. Un coup de vent annoncé par Météo France qui a fait des dégâts, de même que les inondations qui ont totalement isolé Ajaccio. Les coupures d'électricité ont particulièrement touché le sud-ouest, avec 66.000 foyers affectés, dont 19.000 en Gironde, selon le gestionnaire du réseau Enedis.

En Corse, 14.200 foyers étaient coupés d'après EDF qui y gère la distribution de l'électricité. Des équipes sont à pied d'oeuvre pour rétablir le courant. Selon un bilan à la mi-journée dimanche, la tempête a aussi fait un blessé grave en Dordogne, un jeune homme de 19 ans, et trois blessés légers, dans un accident de la circulation à Varaignes provoqué par un arbre tombé sur la chaussée. Les services de secours et les préfectures ont signalé de multiples interventions - plus d'une centaine en Gironde et 124 dans les Alpes Maritimes - pour des arbres ou des câbles sur les routes, des locaux inondés ou des toitures arrachées.

15h02: A Bordeaux, l'énorme sapin de Noël installé sur la place Pey-Berland s'est écroulé, balayé par la tempête Fabien. L’arbre de 17 m de haut est tombé. Son tronc cassé par les violentes bourrasques qui ont balayé le Sud-Ouest et la Corse dans la nuit. Après avoir sécurisé la zone, les agents de la Ville et de la Métropole ont coupé les branches puis démêlé les 10 km de guirlandes encore utilisables rapporte Sud Ouest. Le tronc a ensuite été débité. Tout cela sous le regard des curieux prenant photos et vidéos.

.

13h23: A 13h, 14.200 clients étaient privés d'électricité en Corse, annonce EDF Corse, après le passage de la tempête Fabien cette nuit.

11h50: L'octogénaire portée disparue dans les environs d'Ajaccio retrouvée "saine et sauve", annonce la préfecture

11h26: L'aéroport d'Ajaccio, évacué samedi à la mi-journée, est fermé jusqu'à lundi, et aucun bateau n'entre ou ne part du port d'Ajaccio dimanche, indique LCI

11h05: 22.200 foyers sont privés d’électricité en Corse ce début de matinée, selon les informations d'EDF Corse à LCI.  

10h42: L'alerte orange "vent violent" est maintenue jusqu'à demain matin au minimum sur toute la Corse.

A Bastia, un record absolu de vent a été battu, aux alentours de 6h du matin, avec une rafale à 169.9 km/h. L'ancien record, établi en 1984, était alors de 165.6 km/h.
Au Cap Sagro, une rafale a plus de 206 km/h a été enregistrée, 205 km/h à Cagnano ou encore 170 km/h à L'Ile-Rousse, rapporte France 3.

10h30: LE POINT SUR LA SITUATION A 10h30:

Environ 95.000 foyers étaient privés d'électricité dimanche matin, principalement en Nouvelle-Aquitaine après le passage dans la nuit de la tempête Fabien, tandis que vents violents, crues et déferlements restaient menaçants en Corse. 

Les coupures d'électricité ont particulièrement touché le département de la Gironde avec 23.000 foyers concernés, a indiqué gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis. La tempête n'a toutefois pas fait de blessés ni de dégâts majeurs, selon un premier bilan des services de secours et des préfectures après 08H00. En Haute-Corse, Météo France a relevé des vents de 170 km/h à Bastia et 206 km/h au Cap Sagro. En Corse-du-Sud, la ville d'Ajaccio est isolée depuis samedi soir après la fermeture de l'aéroport inondé, puis l'interdiction des départs de bateaux et la fermeture des axes routiers après 21H00. Les habitants y sont de nouveau appelés dimanche à ne pas se déplacer en voiture, éviter les promenades en bord de mer. "Avec la houle, des vagues de six mètres sont attendues et vont provoquer un danger absolu", a indiqué à l'AFP Alain Charrier, secrétaire général de la préfecture de Corse-du-Sud. Pour autant, la nuit s'est "plutôt bien passée", a-t-il indiqué. "Peu d'interventions ont eu lieu cette nuit, principalement liées à des toitures endommagées et des arbres arrachés". Il a félicité "les habitants qui ont parfaitement respecté les consignes et n'ont pas tenté d'entrer ou de sortir d'Ajaccio".

L'épisode de Corse est "une dépression secondaire, liée à un creux dans le Golfe de Gênes, donc pas directement liée à +Fabien+, même si l'on ne peut pas vraiment dissocier les deux", a expliqué à l'AFP une prévisionniste de Météo France. La fin de phénomène est prévu lundi à minuit.

Dans le sud-ouest, Fabien, "forte tempête hivernale" d'une intensité "un peu plus marquée" que celle du 13 décembre selon Météo France, avait engendré en première partie de nuit des pointes de vents jusqu'à 148 km/h au cap Ferret (Gironde), 142 km/h à Messanges (Landes) sur la côte. Secours et préfectures ont signalé de multiples interventions pour arbres ou câbles sur les routes, locaux inondés, toiture arrachées. A Bordeaux, où le vent à soufflé jusqu'à 141 km/h une toiture effondrée a causé l'évacuation de huit personnes dans un immeuble du centre-ville. Dimanche matin, aucun train ne circulait sur l'axe Bordeaux-Toulouse, en raison de probables arbres obstruant les voies, a annoncé la SNCF. Dès 08H30, des équipes devaient partir en "reconnaissance systématique" et en "bûcheronnage" si nécessaire.

Sur Bordeaux-Hendaye, le trafic sera suspendu toute la journée de dimanche. Dans la nuit, si les vents ont faibli sur la côte, ils se renforcés dans les terres, atteignant 102 km/h à Bergerac (Dordogne), 106 km/h à Angoulême (Charente), 113 km/h à Lahas (Gers).

Dimanche à 8H00, seuls deux départements restaient en vigilance orange pour vents violents: Haute-Corse et Alpes-Maritimes. La Charente-Maritime est en revanche passée en vigilance orange inondations, pour la Seugne et la Charente aval. Après deux violents "épisodes méditerranéens" qui ont fait 14 morts en un mois, Côte d'Azur, Provence et Corse avaient été à nouveau touchées vendredi par des pluies abondantes et des vents forts. Vendredi, un homme a disparu en Méditerranée après avoir chuté d'un voilier dans le golfe de Fos-sur-Mer.

La tempête Fabien est provoquée par une différence exacerbée entre basses pressions sur les îles britanniques et hautes pressions au large du Maroc, qui génère le vent, a expliqué à l'AFP Christelle Robert, prévisionniste à Météo-France. Un type d'épisode "fréquent en hiver" et pour lequel le changement climatique "n'est pas en cause".

10h29: Il est désormais possible de circuler à Ajaccio, mais les consignes de prudence restent en vigueur. La cellule de crise de la ville reste en fonctionnement

10h27: Un convoi d'équipes d'Enedis, qui est en charge de la gestion du réseau d'électricité, part de la Picardie pour aider celles du Sud-Ouest.

10h13: Météo France place deux départements bretons en vigilance orange pour des risques d'inondation : l'Ille-et-Vilaine et le Finistère, en plus des quatre départements encore en alerte dans le Sud-Ouest et le Sud-Est.

10h04: Deux personnes sont en urgence relative après que leur voiture a percuté un arbre tombé à cause du vent, rapporte France Bleu Mayenne. C'est en Mayenne à Montigné-le-Brillant que les faits se sont produits vers 4h du matin. 

09h46: Dans le secteur d'Ajaccio, une femme âgée de 80 ans est portée disparue. Cette dernière n'a donné aucun signe de vie depuis hier après-midi, après être partie se promener seule. "Des équipes se relaient depuis ce samedi soir pour assurer la recherche",  explique Jean-Jacques Casalo, officier des sapeurs-pompiers de Corse-du-Sud à France Info. Il s'agit "d'équipes nautiques pour accéder aux endroits les plus difficiles, terrestres et cynophiles. On travaille de concours avec la police, mais pour le moment cela n'a rien donné."

09h30: La tempête n'a pas fait de blessés ni de dégâts majeurs, selon un premier bilan des services de secours et des préfectures

09h28: Des vents enregistrés à 170 km / h ce matin à Bastia, un record absolu pour la ville

09h02: "Les accès au littoral sont extrêmement dangereux" : le secrétaire général de la préfecture de Corse du Sud appelle à la plus grande prudence en raison des intempéries

08h56 : L'aéroport d'Ajaccio devrait rester fermé aujourd'hui, annonce le maire de la ville sur BFM TV

08h43: Environ 95.000 foyers sont privés d’électricité ce matin principalement en Nouvelle-Aquitaine, annonce Enedis

08h41: En raison des intempéries, aucun train ne circulera ce matin sur l'axe Bordeaux-Toulouse, à cause de probables arbres obstruant les voies, annonce la SNCF. Des équipes partiront ce matin en "reconnaissance systématique" et en "bûcheronnage" si nécessaire.

La SNCF annonce également que sur l'axe Bordeaux-Hendaye, le trafic prévu (deux TGV et un TER) sera suspendu toute la journée , en raison du risque persistant de forts vents. 

08h37: Météo France maintient la Vigilance Orange sur 4 départements

07h46: 9 départements désormais placés en vigilances orange aux vents violents, pluies et inondations

07h42: La tempête Fabien, avec des rafales à près de 150 km/h, fouettait dimanche matin la façade atlantique tandis des vents violents s'abattaient dans le sud de la France jusqu'en Corse, où des crues inédites étaient aussi attendues.

Sur la Haute-Corse, Météo France a indiqué avoir relevé des vents de 160 km/h en Balagne et 196 km/h au Cap Corse, dans son dernier bulletin météo de 06H00. Depuis samedi soir, les cumuls de pluies atteignent 20 à 90 mm des versants ouest aux plus hauts massifs, les maximales ayant été enregistrées sur les massifs d'Asco et du Retondo.

En Corse du Sud, la préfecture Ajaccio était samedi soir inaccessible par air, par mer et par la terre, après la fermeture de l'aéroport, inondé, l'interdiction des départs de bateaux après 16H00, puis la fermeture des axes routiers après 21H00.

Cette "forte tempête hivernale" d'une intensité "un peu plus marquée" que celle du 13 décembre selon l'organisme de surveillance météo, a aussi été marquée en première partie de nuit par des pointes de vents jusqu'à 141 km/h à Bordeaux et 148 km/h au cap Ferret (Gironde).

Puis, les vents ont baissé globalement d'intensité dans la nuit sur les départements côtiers mais se sont renforcés dans le même temps sur les départements plus à l'est. Météo France a ainsi relevé des vents de 102 km/h à Bergerac (Dordogne), 106 km/h à Angoulême (Charente), 102 km/h à Sabres (Landes), 100 km/h à Tarbes (Hautes-Pyrénées) et 113 km/h à Lahas (Gers).

Dimanche matin, neuf départements étaient en vigilance orange, dont huit pour vents violents: Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Gers, Hautes-Pyrénées, Haute-Corse et Alpes-Maritimes.

Dans ce dernier département, que Météo France venait de placer en vigilance orange, l'institut météorologique relevait des pointes de vents entre 120 et 130 km/h en fin de nuit, avant un renforcement probable vers les hauteurs de Vence et Grasse notamment. En cours d'après-midi, des rafales de 100 à 110 km/h toucheront probablement le littoral d'Antibes à Nice, toujours selon Météo France.

De son côté, la Corse du Sud reste placée en alerte pour pluies-inondations et vagues-submersion. De forts déferlements sont toujours à prévoir jusqu'en soirée dimanche sur la côte orientale, dans la région de Solenzara.

L'alerte a en revanche été levée pour l'Ariège, la Charente, la Dordogne, la Haute-Garonne, le Lot-et-Garonne, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. La fin du phénomène est prévue pour lundi minuit.

Dans le sud-ouest, aucun train ne circulera dimanche matin sur l'axe Bordeaux-Toulouse, à cause de probables arbres obstruant les voies, a annoncé la SNCF. Dès 8H30, des équipes partiront en "reconnaissance systématique" et en "bûcheronnage" si nécessaire. Sur Bordeaux-Hendaye, le trafic prévu (deux TGV et un TER) sera suspendu toute la journée de dimanche, en raison du risque persistant de forts vents.

Ailleurs sur le web

Vos réactions