25/12 14:09

Juste après l'ouverture des cadeaux de Noël, une alerte est lancée sur les piles boutons qui peuvent provoquer de graves lésions chez les enfants en 15 minutes quand elles sont avalées

Juste après l'ouverture des cadeaux de Noël, une alerte est lancée sur les piles boutons, ces petites batteries de la taille d'un bouton ou d'une punaise qui peuvent provoquer de graves lésions dans l'organisme des enfants qui les avalent. C'est le message qu'ont voulu faire passer le CHU de Lille et l'Agence régionale de Santé des Hauts-de-France, à l'approche de Noël.

Dans un communiqué commun, les deux institutions ont averti face à la survenue de cet accident domestique pouvant parfois mener à l'issue la plus dramatique. L'ingestion ou la suspicion d'ingestion de piles boutons est à l'origine de 1.200 passages aux urgences en France en 2019, précise les organisations sanitaires. Elle a même été à l'origine «de plusieurs décès» cette année. Et le phénomène est croissant.

«Les cas d’ingestion, et de complications graves allant jusqu’au décès, se sont multipliés ces 4 dernières années», est-il écrit dans le communiqué. Le CHU de Lille et l'ARS des Hauts-de-France appellent donc à la vigilance à l'approche des fêtes à l'occasion desquelles des objets électroniques peuvent être offerts ou reçus comme cadeaux. Car «les modèles de piles dites « bouton » se retrouvent dans les jeux électroniques, mais aussi dans certaines clés de voiture (format carte)», rappelle le communiqué.

Avalées par des jeunes enfants, «ces piles provoquent des lésions d’une extrême gravité», indiquent l'ARS. «Il semblerait que les piles au lithium soient les plus nocives du fait de leur voltage plus important», ajoute l'organisation de santé. «Les lésions apparaissent au niveau oesophagien dès les 15 premières minutes avec une atteinte nécrosante, qui peut atteindre l’aorte dans un délai de quelques heures», prévient le communiqué. Ce sont les lésions touchant l'oesophage qui seraient d'ailleurs à l'origine des cas de mortalité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Noodles1
25/décembre/2019 - 17h38
Harriet a écrit :

Effectivement ...

Et surtout , un énorme "big up" pour votre pseudo ... Sublime film ! :-)

Merci smiley

Portrait de Harriet
25/décembre/2019 - 14h24
Noodles1 a écrit :

:)

 

La guerre des boutons qui évoquait l'enfance de Louis PERGAUD se déroulait plutôt  vers 1890. Pergaud est mort dans les combats de 14 18..C'est un de mes auteurs favoris ,très proche de la nature ..la vraie ..;)Vous pensez sans doute au film d'Yves Robert qui n'a pas trop dénaturé le roman par rapport aux deux remakes nuls qui ont suivi..

Effectivement ...

Et surtout , un énorme "big up" pour votre pseudo ... Sublime film ! smiley

Portrait de hummerH2
21/décembre/2019 - 18h03
Noodles1 a écrit :

:)

 

La guerre des boutons qui évoquait l'enfance de Louis PERGAUD se déroulait plutôt  vers 1890. Pergaud est mort dans les combats de 14 18..C'est un de mes auteurs favoris ,très proche de la nature ..la vraie ..;)Vous pensez sans doute au film d'Yves Robert qui n'a pas trop dénaturé le roman par rapport aux deux remakes nuls qui ont suivi..

Je pensais évidement au film d'Yves Robert smiley "Si j'aurais su j'aurais pas venu" smiley

Tant qu'aux remakes, je n'ai même pas voulu perdre mon temps à les visionner ! smiley

Portrait de Noodles1
21/décembre/2019 - 15h43
hummerH2 a écrit :

Dans les années 60 c'était la guerre des boutons !

Au 21eme siècle, c'est alerte aux piles boutons mortelles ...

smiley

 

La guerre des boutons qui évoquait l'enfance de Louis PERGAUD se déroulait plutôt  vers 1890. Pergaud est mort dans les combats de 14 18..C'est un de mes auteurs favoris ,très proche de la nature ..la vraie ..smileyVous pensez sans doute au film d'Yves Robert qui n'a pas trop dénaturé le roman par rapport aux deux remakes nuls qui ont suivi..

Portrait de hummerH2
21/décembre/2019 - 14h16

Dans les années 60 c'était la guerre des boutons !

Au 21eme siècle, c'est alerte aux piles boutons mortelles ...