11/12 18:13

Roman Polanski sort de son silence pour la 1ère fois depuis les nouvelles accusations de viol: "C’est facile d’accuser quand tout est prescrit depuis des dizaines d’années" (Paris Match)

Dans cet entretien à paraître demain dans le magazine Paris Match, dont il fait la Une, le réalisateur de 86 ans "nie absolument", comme il l'avait déjà fait par l'intermédiaire de son avocat, les accusations de Valentine Monnier. Cette photographe française affirme avoir été frappée et violée par Roman Polanski en 1975 en Suisse alors qu'elle avait dix-huit ans. Roman Polanski a déclare se souvenir "à peine" de Valentine Monnier: "Son visage sur les photos publiées me dit quelque chose, pas plus", explique-t-il. "C’est facile d’accuser quand tout est prescrit depuis des dizaines d’années, et lorsqu’on est certain qu’il ne peut y avoir de procédure judiciaire pour me disculper".

Dans un témoignage publié début novembre dans Le Parisien, à quelques jours de la sortie du nouveau film de Roman Polanski "J'accuse", la photographe et ex-mannequin Valentine Monnier affirme qu'alors qu'elle était allée skier à Gstaad (Suisse) avec une jeune fille chez le cinéaste, celui-ci l'a "rouée de coups jusqu'à sa reddition" puis "violée en lui faisant subir toutes les vicissitudes" dans son chalet, après une descente en ski.

"C'est délirant! Je ne frappe pas les femmes! Sans doute les accusations de viol ne font plus assez sensation, il fallait en ajouter une couche", se défend Roman Polanski. "Elle raconte que je lui aurais demandé sur un télésiège: "Do you want to fuck ?" Pourquoi en anglais ? Elle prend à témoin trois de mes amis, présents au chalet : mon assistant Hercules Bellville, Gérard Brach et sa femme, Elizabeth. Les deux premiers sont morts -c'est commode, ils ne peuvent plus confirmer ni réfuter les propos qu'elle leur prête. Quant à Mme Brach, le journal ne l'a pas trouvée", poursuit le cinéaste, qui affirme que "cette histoire est aberrante".

"Depuis des années, on essaie de faire de moi un monstre", estime le réalisateur. "Je me suis habitué à la calomnie, ma peau s'est épaissie, endurcie comme une carapace. Mais pour mes enfants, pour Emmanuelle (Seigner, sa femme, NDLR), c'est épouvantable", ajoute-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
12/décembre/2019 - 13h14

Pour rappel, ce monsieur est un fugitif, la justice américaine essayant toujours de lui mettre la main dessus suite à un viol pédophile qu'il a avoué.

Et il est en une de Paris Match !

Portrait de Panurge
12/décembre/2019 - 12h11

Je crois que cyniquement l ‘affaire Charon Tate lui a donné un laisser passer moral ! Car nombre d’article de l’époque ; rappeler cette histoire atroce qui lui est arrivé et qui expliqué qu‘un homme ayant vécu une telle histoire ne pouvait être l’auteur d’un tel acte ; et la presse internationale a suivi , ce qui lui a permit aussi d être accepter en France ; d’une part parce  qu’il est français et que la France refuse l’extradition  de ces concitoyens, et aussi car l´opinion ne pouvait croire à sa culpabilité.Avec  bien entendu l’appui de la gauche bien pensante qui continue à le soutenir comme elle l’a faite avec un grand nombre d’artistes et intellectuelles poursuivis par  d’autre pays ..

Portrait de Reda 93
12/décembre/2019 - 09h44

Qu'il prenne sa retraite en suisse. Il faut arrêter de lui donner une tribune et des subventions pour ses films, Stop quand c'est trop c'est trop.

Portrait de Ninie76700
12/décembre/2019 - 09h01

Peut être dit il la vérité, en attendant ce qu'il a fait aux États-Unis et vrai et il n'a jamais payé pour ça !!!! Et en plus il a continué sa carrière tranquillement en Europe !!!

Portrait de Cranus
12/décembre/2019 - 08h49
Pierma a écrit :
En disant ça, il vient de faire son aveu. C’est donc vrai mais prescrit... Donc il faut annuler la prescription.

Vous avez raison,ce salopard est une grosse pourriture !

Portrait de Micheldu17.02
12/décembre/2019 - 08h37

Un vieux dicton : On ne prête qu' aux riches !

Ou une formule entendue dans un tribunal à propos d' un multi récidiviste : " Capable du fait"

Portrait de Juillet2307
12/décembre/2019 - 06h29
bacchussss a écrit :

Et la justice francaise ont en parle. Parce que vous êtes polanski, pas de condamnation, pas d'extradition. Comme le disait une comique " le boulanger tripote les commis mais il fait de bon pain ". Vous critiquez la justice américaine mais imaginez ce que pense les américains de nous, qui le laissons en liberté et faire des films. on voit la paille dans l’œil du voisin mais on ne voit pas la poudre dans notre œil. Ahurissant.

la poutre pas la poudre smiley

Portrait de bacchussss
12/décembre/2019 - 05h14
Krelain a écrit :

Pas fou Polanski, faire confiance à la justice américaine ? comme beaucoup s'en souviennent "Caryl Chessman est mort, avait-il raison ou bien tort" ?

Et la justice francaise ont en parle. Parce que vous êtes polanski, pas de condamnation, pas d'extradition. Comme le disait une comique " le boulanger tripote les commis mais il fait de bon pain ". Vous critiquez la justice américaine mais imaginez ce que pense les américains de nous, qui le laissons en liberté et faire des films. on voit la paille dans l’œil du voisin mais on ne voit pas la poudre dans notre œil. Ahurissant.

Portrait de Krelain
12/décembre/2019 - 03h46
arquen a écrit :

Osez relever ce défi Polanski puisque vous prétendez être un ange : Prenez demain un avion pour les Etats Unis et nous verrons si votre campagne de communication dans des média complices résistera aux foudres de la justice américaine : Polanski le pédophile qui s'est enfui des USA après avoir avoué avoir fait subir les pires outrages à une gamine de 13 ans en l'ayant au préalable droguée ! Pas de prescription pour les pédophiles, pas de prescription pour les violeurs ! Partout ailleurs qu'en France, suisse ou pologne si ce salopard y met un pied il est automatiquement extradé vers les USA !

Pas fou Polanski, faire confiance à la justice américaine ? comme beaucoup s'en souviennent "Caryl Chessman est mort, avait-il raison ou bien tort" ?

Portrait de sergio43
12/décembre/2019 - 00h14
musashi a écrit :

Ce qui agace :

Il y a une plainte.

Pas de procès à cause de la prescription...

Donc pas de défense possible... Aucune preuve, des témoins inexistants.

Bref.... Elle a peut être raison ou tord....

Mais c'est pareil pour lui....

 

Cependant la justice populaire, celle de la rue le condamne...

Personne n'écoute, il est boycotté, on l'empèche de produire ses films d'une grande qualité cinématographique....

 

La loi des réseaux sociaux, du #balancetonporc ou #metoo....

On en est là la justice sans réflexion car il est montré du doigt sur un sujet où ça fait bien de se faire juge et partie comme des moutons, ça fait du cliques et du likes pour passer personne de vertu redresseur de tord.

On est dans la justice de la rue sans preuve ni foi ni loi....

Délationniste et sans preuve.... On ne perd pas nos vieilles habitudes en France.... On change simplement de moyens.....

Je ne défend pas l'homme, mais la justice qui se perd et surtout la raison et la lucidité des gens.

On pourrait ajouter la différence de traitement dans les médias entre lui et Besson, par exemple ou Bruel ... Calme plat pour les 2 derniers, et même une émission à la télé de 2 heures, récente sur une "grande" chaine pour patrickkkkk smiley
Portrait de sergio43
12/décembre/2019 - 00h13
musashi a écrit :

Ce qui agace :

Il y a une plainte.

Pas de procès à cause de la prescription...

Donc pas de défense possible... Aucune preuve, des témoins inexistants.

Bref.... Elle a peut être raison ou tord....

Mais c'est pareil pour lui....

 

Cependant la justice populaire, celle de la rue le condamne...

Personne n'écoute, il est boycotté, on l'empèche de produire ses films d'une grande qualité cinématographique....

 

La loi des réseaux sociaux, du #balancetonporc ou #metoo....

On en est là la justice sans réflexion car il est montré du doigt sur un sujet où ça fait bien de se faire juge et partie comme des moutons, ça fait du cliques et du likes pour passer personne de vertu redresseur de tord.

On est dans la justice de la rue sans preuve ni foi ni loi....

Délationniste et sans preuve.... On ne perd pas nos vieilles habitudes en France.... On change simplement de moyens.....

Je ne défend pas l'homme, mais la justice qui se perd et surtout la raison et la lucidité des gens.

On pourrait ajouter la différence de traitement dans les médias entre lui et Besson, par exemple ou Bruel ... Calme plat pour les 2 derniers, et même une émission à la télé de 2 heures, récente sur une "grande" chaine pour patrickkkkk smiley
Portrait de sergio43
12/décembre/2019 - 00h10
Pierma a écrit :
En disant ça, il vient de faire son aveu. C’est donc vrai mais prescrit... Donc il faut annuler la prescription.
Il est grand temps de prendre une tisane et d'aller au lit smiley Vous devez être le seul à avoir compris ça !
Portrait de Libertas
11/décembre/2019 - 22h45
Pierma a écrit :
En disant ça, il vient de faire son aveu. C’est donc vrai mais prescrit... Donc il faut annuler la prescription.

LOL vous n'avez pas tout compris vous smiley Relisez l'article...

Portrait de Pierma
11/décembre/2019 - 22h14 - depuis l'application mobile

En disant ça, il vient de faire son aveu. C’est donc vrai mais prescrit... Donc il faut annuler la prescription.

Portrait de musashi
11/décembre/2019 - 22h04

Ce qui agace :

Il y a une plainte.

Pas de procès à cause de la prescription...

Donc pas de défense possible... Aucune preuve, des témoins inexistants.

Bref.... Elle a peut être raison ou tord....

Mais c'est pareil pour lui....

 

Cependant la justice populaire, celle de la rue le condamne...

Personne n'écoute, il est boycotté, on l'empèche de produire ses films d'une grande qualité cinématographique....

 

La loi des réseaux sociaux, du #balancetonporc ou #metoo....

On en est là la justice sans réflexion car il est montré du doigt sur un sujet où ça fait bien de se faire juge et partie comme des moutons, ça fait du cliques et du likes pour passer personne de vertu redresseur de tord.

On est dans la justice de la rue sans preuve ni foi ni loi....

Délationniste et sans preuve.... On ne perd pas nos vieilles habitudes en France.... On change simplement de moyens.....

Je ne défend pas l'homme, mais la justice qui se perd et surtout la raison et la lucidité des gens.

Portrait de arquen
11/décembre/2019 - 21h57

Osez relever ce défi Polanski puisque vous prétendez être un ange : Prenez demain un avion pour les Etats Unis et nous verrons si votre campagne de communication dans des média complices résistera aux foudres de la justice américaine : Polanski le pédophile qui s'est enfui des USA après avoir avoué avoir fait subir les pires outrages à une gamine de 13 ans en l'ayant au préalable droguée ! Pas de prescription pour les pédophiles, pas de prescription pour les violeurs ! Partout ailleurs qu'en France, suisse ou pologne si ce salopard y met un pied il est automatiquement extradé vers les USA !

Portrait de Juillet2307
11/décembre/2019 - 18h38

Je ne sais plus quoi penser de ces affaires à son encontre! soit c'est vrai et ce gars qui nie est le dernier des pourris protégé ! soit c'est faux et alors là, c'est grave! 

Portrait de Mike.miller
11/décembre/2019 - 18h16 - depuis l'application mobile

Exact et il a raison