08/12/2019 15:24

Grève Jour 4 - La SNCF et la RATP annoncent les prévisions de trafic "très compliqué" pour demain - Emmanuel Macron convoque les Ministres pour une réunion ce soir

17h22: Le trafic RATP en détail vient d'être annoncé

16h49: La SNCF fait le point pour demain

- Transilien : 1 train sur 5. Le trafic sera de 1 train sur 3 toute la journée sur le RER B, de 3 trains par heure sur le RER D Nord, de 2 trains par heure aux heures de pointe sur le RER D Sud. Le trafic sera nul sur les lignes R et U. 

- TER : 1 circulation sur 3, essentiellement par bus

- TGV : 19% du trafic. Pour lundi et mardi, la liste des trains en circulation est déjà en ligne et "il reste des places". On comptera 1 TGV sur 4 sur les axes Atlantique et Nord, 16% du trafic à l'Est, 15% du trafic sur le réseau OuiGo

- Intercités : trafic très faible

15h42: Elisabeth Borne annonce l'ouverture des voies de bus pour le covoiturage en Île-de-France sauf à Paris: "Demain, on ouvrira les voies réservées sur les grands axes qui arrivent en Île-de-France sur Paris aux covoiturages pour les voitures où il y a plus de trois passagers", explique la ministre de la Transition écologique et solidaire. "Les voies réservées habituellement aux transports en communs et aux taxis seront ouvertes aux voitures où il y a plus de 3 passagers". La mesure débutera "à cinq heures du matin" et pourra être reconduite les prochaines jours, a précisé le ministère à l'AFP. Les voies accessibles seront signalées aux automobilistes via les panneaux d'information lumineux. 

 Les axes concernés sont "l'A1, l'A6A, l'A10 et l'A12", a détaillé le secrétaire d'État aux transports Jean-Baptiste Djebbari sur Twitter. La mesure ne s'appliquera en revanche pas à l'intérieur de la capitale, où "plus de 50% du service de bus est assuré"

11h55: Tout le week-end, des consultations ont lieu à Matignon. Ce dimanche soir, Emmanuel Macron et Edouard Philippe réuniront à l'Elysée les ministres concernés par le dossier. Et ce lundi, en compagnie de la ministre des Solidarités Agnès Buzyn, le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye présentera aux partenaires sociaux les conclusions de sa longue concertation. Enfin, mercredi, Edouard Philippe détaillera son plan consistant à fusionner les 42 régimes de retraite existants. "On pourra apporter des réponses extrêmement positives pour beaucoup de gens qui subissent des injustices dans le système actuel: les femmes, les agriculteurs, et ceux qui ont des parcours hachés notamment", assure-t-il. 

11h48: "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites, prévient dans un entretien au Journal du dimanche le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, en soulignant que "si enlisement il y a, c'est le gouvernement qui l'aura décidé". Au quatrième jour d'un mouvement social qui a fait descendre plus de 800.000 personnes dans la rue jeudi et fortement perturbé le trafic SNCF et RATP, le responsable syndical estime que "la balle est dans le camp du gouvernement".

08h38: La SNCF a appelé les Franciliens à éviter les trains de banlieue lundi, au cinquième jour de la grève des transports, l’affluence attendue pouvant rendre les gares dangereuses. La SNCF prévoit lundi au maximum 4 trains par heure sur certaines lignes de RER contre 20 habituellement. «Comme le nombre de trains qui circuleront sera à peu près équivalent à celui d’aujourd’hui – peut-être un petit peu plus mais pas beaucoup plus –, on se dit que lundi, si on ne communique pas de façon très puissante à nos clients qu’il ne faut pas venir en gare, on risque d’avoir un problème de sécurité » affirme la SNCF

08h10: Emmanuel Macron va convier plusieurs de ses ministres à l'Élysée ce soir à 19h30, pour une réunion de travail. Participeront notamment, selon nos informations : le Premier ministre, Agnès Buzyn (Santé), Jean-Paul Delevoye (Retraites), Gérald Darmanin (Budget) et Bruno Le Maire (Économie). Plus tôt dans la journée, à 17 heures, Édouard Philippe recevra pour sa part plusieurs membres du gouvernement afin de faire le point.

07h03: le point sur la circulation bus, métro, RER et train ce dimanche

La RATP annonce un trafic extrêmement perturbé ce dimanche avec la quasi-totalité des lignes de métro fermées

  • Pour le métro : les lignes de métro seront toutes fermées, à l'exception des deux lignes automatiques, la 1 et la 14.
  • Pour les RER : le RER A sera fermé. Il y aura un train sur trois de midi à 18h sur le RER B depuis Massy-Palaiseau et Robinson.
  • Pour les Trams : il y aura 1 tram sur 2 pour le T1, 4 trams sur 5 pour le T2, 2 trams sur 3 pour le T3a et le T3b, 3 trams sur 4 pour le T5, 4 trams sur 5 pour le T6, 1 tram sur 2 pour le T7 et 4 trams sur 5 pour le T8.
  • Pour les bus : le trafic sera de nouveau perturbé
  • Concernant la SNCF :

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
8/décembre/2019 - 20h39

Mais on le sait que ça va durer jusqu'à Noël, histoire de bien embêter ceux qui partent en vacances (pas de chance ce sont les fonctionnaires pour la plupart;...) ce que je trouve vraiment dur c'est qu'en ce moment énormément de personnes qui veulent bosser (si-si ça existe en france) ne le peuvent pas à cause d'abrutis qui bloquent tout, sans penser aux autres. Chapeau à ceux et celles qui doivent sacrément user de patience et de chance aussi pour arriver sur leur lieu de travail ! Courage à eux jusqu'à la fin de l'année.

Portrait de duke
8/décembre/2019 - 15h32

Accessoirement, les "journalistes" pourraient-ils rappeler une information qui est tout sauf accessoire: le régime de retraites de la SNCF et de la RATP est déficitaire depuis des lustres et l'Etat (donc le contribuable) comble chaque année ledit déficit par une "petite" subvention d'environ 4 milliards! 

Portrait de rude boy
8/décembre/2019 - 15h17

j'en doute

Portrait de filou034
8/décembre/2019 - 14h00

Mr Martinez ne sait pas de quoi il parle je sait même pas si il a vraiment bosser dans sa vie lol a part faire la tournée des plateaux télé .Et on verra avec les fêtes qui arrivent tous les grévistes qui seront les 1ers a gueuler car ils trouveront pas le bon cadeau ou les bonnes huitres .De toute façon tout le monde le sait bien il faut REFORMER" sinon la génération future aura rien 

Portrait de Marie 3903
8/décembre/2019 - 13h20

Si par hasard Monsieur Martinez vous lisez ce post, je vous rappelle que la loi du 26 juillet 1993, et avec les décrets d'application du 27 août 1993, faisait passer 40 ans de travail au lieu de 37, 5 ans et surtout le calcul de la retraite était sur les 25 meilleurs années, et, non plus les 10 meilleurs années, aucuns syndicats n'a fait grève parce que c'était seulement pour le privé, ainsi une personne de ma famille qui travaillait à la SNCF, m'a dit " c'est pour le privé" alors pourquoi faire gréve, Maintenant le privé fait gréve pour eux, cherchez l'erreur.

C'est ainsi je vais faire comme certains, lorsque j'ai commencé à travailler en 1970, moi j'avais signé pour une retraite avec mes 10 meilleurs années, c'est le slogan des " travailleurs" de la SNCF, j'ai signé pour une retraite à 52 ans, mais moi Monsieur BALLADUR, a changé les paramètres  en cours de route.

Portrait de Helena91
8/décembre/2019 - 12h37 - depuis l'application mobile

Ha et ils sont si riches que ça pour pas avoir de paie du mois ? Et ils font chies juste le peuple pas le gouvernement ..