04/12 08:01

La justice confirme le redressement fiscal de plusieurs dizaines de milliers d'euros imposé à l'humoriste Jean-Marie Bigard concernant la vente des droits de ses spectacles

L’humoriste et candidat sur la liste de Marcel Campion aux Municipales à Paris, Jean-Marie Bigard, vient de perdre son combat face au Trésor public selon les informations révélées par le site internet économique Capital. Dans un arrêt rendu par la Cour administrative d’appel de Paris mardi 26 novembre, les juges ont donné raison à l’administration en confirmant le redressement fiscal infligé à J.M.B. Productions, qui produit les spectacles de l'artiste et en commercialise les droits de diffusion.

Dans le détail, la société de Jean-Marie Bigard aurait reporté 700.000 euros qui devaient figurer dans les bilans annuels de la société de septembre 2011 et 2013 grâce à une astuce comptable. Cette somme correspond à la vente des droits d’exploitations des spectacles “100 villes 100 blagues” et “Numéro 9 de Bigard” à Europacorp Diffusion et TF1 Videos.

D’après l’administration fiscale, ces créances n’avaient pas vocation à être modulées sur d’autres années que l’exercice en cours.

Capital précise que "le montant des cotisations supplémentaires que devra régler J.M.B. Productions n’est pas connu, mais pourrait s’élever à plusieurs milliers d’euros, notamment en raison de la présence de pénalités de retard."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JF_Lacour
4/décembre/2019 - 14h29
CARAMEL MOU a écrit :

Encore un qui essaye de frauder les fisc, c'est une habitude chez les artistes.

Les artistes sont un peu comme les salariés et peuvent difficilement frauder des revenus qui sont connus avec précision au centime près ( cachets des spectacles, droits SACEM, etc..)

Le litige avec le fisc porte sur des décalages de comptabilisation et pas sur les sommes elles mêmes. Bigard aurait de toute façon payé des impôts mais a cherché à les payer le plus tard possible , c'est à dire au fur et à mesure des ventes de DVD des spectacles et non quand Europa Corp ou TF1 lui ont versé des avances par anticipation.

S'il est allé jusqu'en appel c'est que ses conseillers fiscaux ont jugé que l'argumentation pouvait se défendre en justice vu que cette pratique d'étalement semble assez répandue dans la profession. 

 

Portrait de dzeus
4/décembre/2019 - 12h11

bon en même temps sort aujourd'hui dans le canard enchainé les frasques et dissimulations des agents fiscaux eux même. vous pourrez constater qu'ils font tout pour que cela ne soit pas diffusé et surtout les peines appliquées sont ridicules au point d’être une insulte vis a vis des contribuables pris la main dans le sac. affligeant !!!

Portrait de pypatche
4/décembre/2019 - 10h20
Alors bigard ! tu vas la fermer ta grande bouche maintenant . Toi aussi tu chies comme tu le dis pour hidalgo. Avant de déblatérer ! balai d'abord devant ta porte. ..
Portrait de Panurge
4/décembre/2019 - 10h13

Ça devrait se monter à un millions d euros avec les majo ! Allez Bigard il est temps de passer à la caisse smiley

Portrait de as17100
4/décembre/2019 - 10h12

La il fait moins le malin ! et il et ou la  ton copain sarko smiley

Portrait de nicballon
4/décembre/2019 - 08h25

Ah ben le pote a Campion ce lance en politique et commence déjà les problèmes ... smiley