23/11 16:00

Météo : Les départements du Var et des Alpes-Maritimes en vigilance rouge aux pluies et inondations - 4.000 personnes sans électricité ce soir - Des centaines de personnes évacuées - Vidéo

19h53: 4.000 foyers sont privés d'électricité dans le Var et les Alpes Maritimes, selon le dernier point de situation délivré par Enedis ce soir

18h59: Le point complet sur la situation

Des villages coupés du monde, des cours d'eau qui débordent et des transports à l'arrêt: samedi, des habitants de deux départements de la Côte d'Azur, placés en vigilance rouge par Météo-France, subissaient les conséquences de pluies particulièrement intenses. Dans les Alpes-Maritimes, où des inondations importantes sont en cours samedi après-midi, le préfet "demande expressément aux populations de rester à l’abri chez elle, de ne pas prendre leur véhicule sauf cas de force majeure", d'autant que le pic de crue n'est prévu qu'en soirée. Même consigne dans le département voisin du Var, où le préfet appelle à "faire preuve d'une extrême prudence à proximité des cours d'eau".

Des consignes particulièrement strictes, face à des conditions de circulation dantesques. Sur les petites routes entre Nice et Grasse, la chaussée est saturée d'eau et les rares voitures qui passent menacent de rester coincées par les flots, a constaté un journaliste de l'AFP. De nombreux axes routiers sont coupés, notamment l'autoroute A8 entre Fréjus et Antibes. Les vols ont été suspendus tout l'après-midi à l'aéroport de Nice, le deuxième de France après Paris.

Le trafic ferroviaire a également été interrompu sur la Côte d'Azur jusqu'à la frontière italienne et ne devrait reprendre que dimanche, selon la SNCF.

Les recherches engagées au petit matin par les équipes de la gendarmerie et les sapeurs-pompiers se poursuivent en fin de journée, indique la préfecture. Depuis le début de l’épisode, les pompiers du Var ont reçu 2.000 appels et ont réalisé 537 interventions pour 59 mises en sécurité, 57 sauvetages et 17 hélitreuillages, majoritairement à Roquebrune-sur-Argens. "L'eau est rentrée à l'intérieur du restaurant, mais nous avons tout sécurisé pour limiter les dégâts matériels et nous avons quitté les lieux en début d'après-midi", a indiqué à l'AFP par téléphone Fabienne Grégoriou, propriétaire du Restaurant du Lac, tout près de l'Argens, à Roquebrune.

"Il y a souvent des crues dans cette zone et nous avons l'habitude, nous verrons demain quelle est l'ampleur des dégâts", a-t-elle ajouté. Le débordement de l'Argens, selon Vigimétéofrance, dépasse la crue historique de 2011. Rien que dans le Var, plus de mille pompiers, dont certains venus en renfort d'autres départements, étaient mobilisés samedi, aux côtés d'une centaine de gendarmes et policiers. 550 sont sur le pont dans les Alpes-Maritimes.

Des effectifs qui restent très vigilants, car les inondations sur l'est varois et l'ouest des Alpes-maritimes vont continuer à s'aggraver selon les préfectures. Dans plusieurs villes, comme Hyères ou Fréjus, des centaines d'habitants ont été évacués, souvent à titre préventif, et certains se sont réfugiés dans des bâtiments municipaux mis à disposition. D'autres communes comme Biot, qui a connu en 2015 une crue meurtrière avec 20 victimes, étaient coupés du monde et les habitants confinés chez eux.

Le risque de "vague-submersion" menaçait aussi le littoral, en raison d'une montée du niveau de la mer. Une femme de 39 ans qui participait à une course caritative à Monaco a été grièvement blessée et hospitalisée à Nice dans un état grave après avoir été emportée par une vague, ont indiqué les pompiers de Monaco.

A Nice, le public de nombreuses manifestations a été renvoyé chez lui en milieu d'après-midi, et les spectacles annulés tandis que les sirènes reliées au système d'alerte ont retenti dans la ville pour inciter la population à rester strictement confinée à l'abri et à ne sortir qu'en cas de force majeure, a rapporté une journaliste de l'AFP. Les pompiers ont fait état de plusieurs éboulements dans la zone.

18h52: La ville de Toulon décide de fermer son marché de Noël et les plages du Mourillon à cause des intempéries

18h22; La hauteur du fleuve Argens a été placé au niveau de vigilance maximum par le service de prévision des crues (SPC). Un pic devrait être atteint dans la nuit de samedi à ce dimanche. Alors que le Var a été placé au niveau de vigilance "rouge" par Météo-France, le fleuve Argens dans l'est du département montre des signes inquiétants.

18h18; A Nice tous les commerces sont appelés à fermer et les spectacles de ce soir sont annulés

18h17: Selon Nice Matin, la commune de Pégomas est durement touchée par les intempéries: les quatre rivières qui la traversent ont débordé, confirme le maire Gilbert Pibou. De nombreuses maisons sont inondées. La municipalité a donc préparé et ouvert l'école Jules-Ferry pour récupérer les Pégomassois qui vivent dans des rez-de-chaussée inondés. "Pour l'instant nous accueillons une douzaine de personnes, mais on s'attend à plus dans la soirée", anticipe le maire. L'hélicoptère de la sécurité civile, Dragon 06, a fait du repérage de personnes en situation délicate dans l'après-midi. Une surveillance élargie au secteur cannois. Résultats 16 mises en sécurité et deux hélisauvetages ont été effectués par les pompiers.

17h35: Ce samedi après-midi, la préfecture des Alpes-Maritimes a décidé de fermer un tronçon de l'autoroute A8 qui relie l'Italie à Aix-en-Provence. Cela concerne la partie entre Antibes et Villeneuve-Loubet, là où l'autoroute enjambe la rivière La Brague. Sur le reste du tracé de l'autoroute, la circulation des poids-lourds de plus de 19 tonnes est interdite. Ceux qui sont déjà sur la route seront "stockés" sur des aires du département.

17h28: Les sirènes de la ville de Nice viennent de résonner en raison de l'alerte météo en cours: Voir ci-dessous

16h44: Jusqu’à nouvel ordre, le trafic aérien est suspendu à l’aéroport de Nice Côte d’Azur en raison de la situation météo

16h05: Les départements du Var et des Alpes-Maritimes ont été placés, ce samedi après-midi, en vigilance rouge aux pluies et inondations par Météo-France, de très fortes précipitations occasionnant la montée de plusieurs cours d'eau. Soumis à un épisode méditerranéen d'intempéries, «les affluents de l'Argens, les fleuves côtiers (la Giscle, le Loup, la Siagne...) réagissent très fortement depuis ce samedi matin», écrit Météo-France dans son bulletin de 16H00. L'organisme de surveillance météo attend «un pic de crue ce soir et dans la nuit de samedi à dimanche».

Par ailleurs, cinq autre départements du Sud-Est sont placés en vigilance orange inondations : la Haute-Loire, l'Ardèche, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Cette vigilance a été levée à 16h, en Lozère et dans l'Aveyron.  

13h56:Les communes du Golfe, et notamment Cogolin, Grimaud, Sainte-Maxime et la Môle, ont commencé à subir des inondations dues au débords des rivières en cette fin de matinée. La Giscle est sortie de son lit entre Cogolin et Grimaud, impliquant l'évacuation de deux lotissements dans la plaine, le camp marin et les Pommiers, mais aussi une partie de la zone artisanale du grand Pont. Les habitants sont accueillis dans la salle municipale Beausoleil au coeur du village par les pompiers et les services municipaux. La rivière la Môle a également débordée et la RD 98 est submergée, mais toutefois pas coupée. La surveillance des cours d'eau est maximale, mais en cette fin de matinée, les dégâts sont pour l'instant limités.

13h03: La préfecture du Gard note que le village de Tresques, bordé par la rivière La Tave, a été inondé pendant "plusieurs heures", deux voitures ont été emportées par l'eau mais aucune victime n'est à déplorer.

12h42: La vigilance orange est maintenue pour 7 départements : les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, le Var, l'Aveyron, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Loire et la Lozère.

12h04: Plus de 2.400 foyers sont privés de courant dans le Var après les intempéries de la nuit, indique la préfecture du Var ce matin.

11h31: A la suite des intempéries qui touchent le sud-est de la France, les TER ne circulent plus ce matin sur l'axe Saint-Raphaël-les Arcs-Toulon, indique la SNCF sur son compte Twitter.

11h13: La préfecture du Var demande aux automobilistes de "respecter impérativement" les signalisations de routes barrées. Elle constate que de nombreux conducteurs forcent les routes fermées et obligent les pompiers à intervenir.

10h19: Douze départements sont en état d'alerte à cette heure

.

.

10h16: Dans le Var, les pompiers procèdent samedi matin à des évacuations préventives. A Hyères, dans le quartier de l'Oratoire, 500 à 1.000 personnes sont ainsi en cours d'évacuation, comme des résidences et un camping à Fréjus et à Roquebrune-sur-Argens. Les secours ont aussi dû mettre en sécurité, dans la nuit, quatre personnes qui s'étaient aventurées sur des routes coupées à la circulation. L'Argens et les autres cours d'eau sont en train de monter en raison des intempéries, et le phénomène va durer au moins jusqu'à samedi soir. Le préfet a déjà fait fermer une quinzaine de routes pour éviter que des automobilistes se retrouvent coincés dans leur voiture et soient emportés par une crue. Ce cocktail pluie-vent peut être très dangereux : on se souvient des inondations meurtrières dans l'Aude l'an dernier en octobre.

10h01: A Nice, les pompiers ont été appelés pour des chutes d'arbres et des inondations de locaux. La rupture d'un mur de soutènement a obstrué la voie d'accès à une résidence de dix habitants, relogés par la mairie. Des pompiers vérifiaient samedi matin que personne ne manque à l'appel.

09h58: Dans le Gard, une "évacuation préventive" est en cours samedi matin à Saint-Ambroix au Nord d'Alès, selon la Préfecture du Gard. Le maire ouvre en ce moment un gymnase pour les riverains. L'objectif est de protéger un quartier qui pourrait subir une éventuelle montée des eaux.

09h53: Un homme de 77 ans porté disparu dans le Var. Il se serait approché trop près d'un cours d'eau à Saint-Antonin-du-Var. Sur BFM TV, le maire de la commune, Serge Baldecchi, souligne que "ce que l'on sait, c'est qu'il a quitté le domicile vers 4 ou 5 heures du matin et qu'il n'est pas revenu. Les recherches se poursuivent, elles sont organisées par la brigade de gendarmerie qui quadrille le terrain."

08h38: Selon France Info, deux personnes ont été mises en sécurité à Montauroux et au Luc. Deux autres ont du être évacuées de leur logement à Régusse. Dans les Bouches-du-Rhône, les pompiers sont intervenus une dizaine de fois en raison de la chute d'arbres. Dans le Var, plusieurs routes ont été coupées.

07h50: De très fortes pluies toucheront la région Provence Alpes côte d'Azur avec des intensités de 10 à 30 mm par heure localement. Il neigera en montagne sur le Mercantour et l'Ubaye avec une limite pluie-neige vers 1400 m d'altitude. Le vent faiblira nettement à partir de 9 heures sur le Massif central et le Golfe du Lion mais reste violent entre le littoral de PACA , la moyenne vallée du Rhône et les Alpes avec des rafales qui peuvent atteindre jusqu'à 130 km/h sur les crêtes alpines.

Onze départements du sud-est de la France sont toujours placés en vigilance orange, pour "vent violent", "pluie-inondation", ou encore "crue".

Dans le détail, la Drôme, l'Isère et la Loire sont placés en vigilance orange pour "vent violent". Les départements concernés par l'alerte pour "pluie-inondation" sont les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault, la Lozère, le Var. L'Aveyron est seulement en vigilance orange pour "inondation". Certains de ces départements ont également été placés en vigilance orange "inondations" par Vigicrues. Il s'agit de l'Ardèche, l'Aveyron, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault, la Lozère et le Var.

En 24 heures, Météo France a relevé d'importants cumuls de pluie : entre 100 et 170 mm sur les Cévennes avec des pointes jusqu'à 200 mm, entre 50 et 100 mm sur Var et Alpes-Maritimes avec des pointes à un peu plus de 110 mm. Des rafales atteignant 100 à 130 km/h ont été relevées sur le Massif central et les Alpes. Les précipitations doivent encore se renforcer ce samedi matin, avec un aspect orageux. Le Var et les Alpes-Maritimes seront les départements les plus touchés, avec de fortes intensités horaires, possiblement 20 à 40 mm en une heure sur certaines zones.

Le vent souffle fort sur le littoral méditerranéen, note Météo-France, qui ajoute que les orages circulant près des côtes peuvent s'accompagner de grêle et de phénomènes tourbillonnaires de type tornades. L'accalmie est attendue sur les Cévennes et l'ouest de la zone en milieu d'après-midi, mais seulement en soirée ou dans la nuit de samedi à dimanche pour le Var et les Alpes Maritimes.

.

.

Vendredi 22 novembre

.

16h03: Météo France vient à l'instant de placer onze départements du Sud-Est en vigilance orange pour des orages, pluie-inondation et vents violents.

Voici la liste des départements concernés : Alpes-Maritimes, Aveyron, Bouches-du-Rhône, Drôme, Isère, Loire, Ardèche, Gard, Hérault, Lozère et Var. La carte est valable jusqu'à demain, 16h.

"Episode méditerranéen intense se mettant en place vendredi soir et se poursuivant samedi : très forts cumuls de pluies générateurs de crues et pluies  orageuses intenses jusqu'en plaine et sur le littoral", explique Météo France sur sa carte de vigilance, qui a été actualisée à 16h.

 

07h28: Les départements de l'Ardèche, du Gard, de la Lozère et du Var ont été placés en vigilance orange aux orages et inondations, ce vendredi 22 novembre, par Météo France. Le département des Landes, quant à lui, est toujours en vigilance orange aux inondations depuis ce lundi.

Après une accalmie ce matin, les pluies vont s'intensifier en cours d'après-midi sur le relief cévenol. Sur le Var et la plaine gardoise, l'intensification se fera en soirée avec un caractère orageux. Sur l'épisode, on attend 200 à 300 mm de pluie sur le relief cévenol avec des intensités de l'ordre de 10 à 20 mm par heure. Sur les plaines gardoises, les pluies orageuses pourront donner des cumuls de 80 à 120 mm. Côté Var, les pluies orageuses donneront des cumuls généralement compris entre 120 et 150 mm, localement 180 à 200 mm voire même ponctuellement un peu plus.

Les orages pourront donner des cumuls de 40 à 60 mm en peu de temps, parfois accompagnés de grêle, de fortes rafales, voire de phénomènes tourbillonnaires près des côtes. Ces fortes pluies devraient s'atténuer nettement en fin d'après-midi de samedi côté Cévennes, mais il faudra attendre la nuit de samedi à dimanche pour la région PACA. Phénomènes aggravants : le vent soufflera en tempête sur les sommets cévenols, très fort près du littoral.

Des fortes vagues de secteur Sud-Est sont également attendues sur le littoral du Languedoc à partir de la nuit prochaine.

:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Juillet2307
24/novembre/2019 - 07h21

Ne connaissant pas trop le sud, je ne sais pas si c'est habituel en cette saison? Si des bloggeurs "sudistes" de ce site peuvent éclairer ma lanterne!?smiley

Portrait de macaronchoco
23/novembre/2019 - 21h20

Ravi de voir que la nature s'exprime comme elle a envie...

L'humain devrait être un peu plus humble, cesser l'urbanisation irréfléchie et ne pas oublier que nous sommes accueillis sur cette terre, c'est un privilège et que c'est à nous de nous adapter, de la respecter et le monde se portera meilleur!

Alléluia

Portrait de Philou-02.
23/novembre/2019 - 20h16
C'ptain What1083 a écrit :

Tweeter, Nanouna... 

Philou faut consulter et viiiiite. T'es au bord de l'avc. Le black out total des synapses. L’épilepsie est aux portes.  

Posologie. Interdiction de nanouna pendant 15 jours et remplacer par Cnews entre 18h et 20h. 

Obligation de suivre les GG de 9 à 12 sur la 23. 

De 20 à 21 h regarder la 24 pour reconstituer les bases. 

Revenir me voir dans 15 jours. 

smiley 

Portrait de C'ptain What1083
23/novembre/2019 - 20h10
Philou-02. a écrit :

Purée que de dégâts vu photos sur Twitter là !! Pauvres gens .. 

Tweeter, Nanouna... 

Philou faut consulter et viiiiite. T'es au bord de l'avc. Le black out total des synapses. L’épilepsie est aux portes.  

Posologie. Interdiction de nanouna pendant 15 jours et remplacer par Cnews entre 18h et 20h. 

Obligation de suivre les GG de 9 à 12 sur la 23. 

De 20 à 21 h regarder la 24 pour reconstituer les bases. 

Revenir me voir dans 15 jours. 

Portrait de Philou-02.
23/novembre/2019 - 19h40

Purée que de dégâts vu photos sur Twitter là !! Pauvres gens .. 

Portrait de minou75
23/novembre/2019 - 19h26 - depuis l'application mobile

Que d'eau...Que d'eau !!!

Portrait de C'ptain What1083
23/novembre/2019 - 19h24
OK a écrit :

budget de la région Provence cote d"'azur: 2.5 milliards 

budget de la région des hauts de France : 3.1 milliards

cherchez votre erreur.....

Vous savez lire ou juste buté comme un âne bâté ?

Je parle du nord de la Loire pas des hauts de France. De plus je parle des 50 dernières années et la gestion des élus. Je parles des répercussions du tourisme qui est plus fort au sud qu'au nord à moins que vous aillez des statistiques qui donnerait les Vosges comme destination estivale. Je parle de gestion des élus et de leur corruption.

Cherchez vos neurones. 

Portrait de Anthodigi
23/novembre/2019 - 19h18 - depuis l'application mobile

Habitant à Cannes en rez-de-chaussé, je n’ai pour l’instant pas mon logement innondé... en espérant que ça reste comme ça...

Portrait de C'ptain What1083
23/novembre/2019 - 18h26
vévert1416 a écrit :

Dès que ça part en vrille, dans le sud, la nature ne fait pas, hélas, les choses à moitié. Quant à nous, habitants des Hauts de France, ne nous plaignons pas trop finalement. Et tant pis si nous n'avons pas nos 300 jours de soleil par an

Je dirai -au nord de la Loire-. 

La question que je me pose c'est;  que font les élus au sud avec tout le pognon de la manne financière dont ils profite grâce à leur situation géographique ? Car il faut quand même avouer qu'avec les prix de l'immobilier, l'affluence touristique en été etc... ces régions encaissent plus de taxes que dans le nord de la Loire. Pourtant là où l'on voit les lignes électriques en sous-terrain, l'eau du robinet la plus propre, les routes les mieux entretenues, la DDE plus efficace, les passes-droit quasi inexistants, les permis de construire respectés etc etc... C'est bien au nord de la Loire bien plus pauvre. 

Comme quoi la cigale reste la cigale et la fourmis la fourmis. 

Je vais être très cynique mais ils ont le résultat de leur laxisme. 

Portrait de Philou-02.
23/novembre/2019 - 17h37

Alerte rouge !! Bon courage à tous les habitants de ces régions ! Ça ne va pas être drôle.. 

Portrait de lululalaitue
23/novembre/2019 - 15h28

et pendant ce temps là 2030 arrive et le monde s'en fou (conférence de pablo servigne l'avenir sans pétrole)

Portrait de Angelussauron
23/novembre/2019 - 12h20

Bon courage à tout ceux qui habitent là bas. Ne prenez pas de risque inutile pour sauver vos biens même si c'est dur il faut d'abord penser à la vie humaine avant le matériel.

Portrait de vévert1416
23/novembre/2019 - 11h52

Dès que ça part en vrille, dans le sud, la nature ne fait pas, hélas, les choses à moitié. Quant à nous, habitants des Hauts de France, ne nous plaignons pas trop finalement. Et tant pis si nous n'avons pas nos 300 jours de soleil par an

Portrait de minou75
23/novembre/2019 - 11h09 - depuis l'application mobile

Dans cette région il y a 300 jours de soleil par an...Ça séchera vite !!!

Portrait de Philou-02.
23/novembre/2019 - 10h56

Que faisait cet homme près du cours d’eau ?