15/11 17:28

Neige sur la France: 245.000 foyers étaient encore privés d'électricité à 17 heures, indique Enedis - La circulation sur certains axes routiers et ferroviaires perturbée

17h27: 245 000 foyers étaient encore privés d'électricité à 17 heures en raison des intempéries, indique Enedis. Ils étaient 320 000 à 13 heures. Ces foyers sont principalement situés dans la Drôme, l'Isère, l'Ardèche, le Rhône, la Loire et les Alpes de Haute-Provence

15h47: 19 500 foyers sont toujours privés d'électricité dans les Alpes-de-Haute-Provence et dans les Hautes-Alpes, annonce Enedis sur Twitter.

13h21: Enedis annonce sur Twitter qu'à 13h, 320.000 étaient toujours privés d'électricité. "Les conditions d'accès pour nos 2000 agents et prestataires mobilisés sur le terrain sont difficiles et ralentissent leurs interventions. 150 groupes électrogènes sont en cours de déploiements", précise-t-il sur le réseau social.

12h00: Le point sur la situation à la mi-journée

La circulation sur certains axes routiers et ferroviaires restait perturbée vendredi en Rhône-Alpes par la neige, tombée en abondance depuis la veille et qui a causé la mort d’un automobiliste, tué par la chute d’un arbre.

Environ 330.000 foyers étaient toujours privés d’électricité dans la matinée, essentiellement dans les départements de la Drôme, de l’Ardèche, de l’Isère et du Rhône, selon Enedis.

«Traditionnellement, on arrive assez bien à remettre la majorité des foyers dans la journée mais là, vu la concentration des intempéries, ça peut durer un petit peu de temps», a prévenu le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari sur la radio Europe 1.

Selon l’opérateur de téléphonie Orange, plus de 10.000 de ses clients particuliers et entreprises étaient privés de téléphonie fixe en Drôme et Ardèche et quelque 50.000 clients étaient privés d’internet.

Un automobiliste de 63 ans a été tué jeudi soir par la chute d’un arbre alors qu’il tentait de dégager un autre arbre, tombé sous le poids de la neige sur une route de Roche (Isère).

A la faveur du redoux, les restrictions de circulation des poids lourds sur l’A7 entre Vienne et Orange ont été levées vers 10H30. D’importantes difficultés de circulation persistaient cependant sur cet axe, selon Bison Futé, qui conseille aux usagers d’éviter le tronçon entre Valence et Lyon.

Les autorités notaient également d’importants ralentissements en fin de matinée au sud de Valence après la fin de l’immobilisation de 1.300 poids lourds.

Dans l’Ain, certaines difficultés ponctuelles subsistent sur le réseau départemental, selon la préfecture. Les routes départementales RD38, RD82, et RD4 avaient du être momentanément coupées à la circulation en raison de chutes d’arbres.

En Ardèche, de nombreuses branches d’arbres sont tombées sur les voiries secondaires, obligeant les automobiliste à la prudence, a constaté un photographe de l’AFP.

11h22: Environ 330.000 foyers étaient toujours privés d’électricité dans la matinée, essentiellement dans les départements de la Drôme, de l’Ardèche, de l’Isère et du Rhône, selon Enedis.

«Traditionnellement, on arrive assez bien à remettre la majorité des foyers dans la journée mais là, vu la concentration des intempéries, ça peut durer un petit peu de temps», a prévenu le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari sur la radio Europe 1.

Selon l’opérateur de téléphonie Orange, plus de 10.000 de ses clients particuliers et entreprises étaient privés de téléphonie fixe en Drôme et Ardèche et quelque 50.000 clients étaient privés d’internet.

11h12: La vigilance orange neige-verglas a été levée sur la Saône-et-Loire, le dernier département de la région encore sous surveillance.

La préfecture du département n’a pas observé de difficulté de circulation sur l’A6 où 950 poids lourds étaient parqués sur l’aire de Saint-Albain.

10h55: Le point sur la situation

La circulation sur certains axes routiers et ferroviaires restait perturbée vendredi matin en Rhône-Alpes par la neige, tombée en abondance depuis jeudi, qui a causé la mort d’un automobiliste, tué par la chute d’un arbre.

Environ 300.000 foyers étaient privés d’électricité vendredi matin, essentiellement dans les départements de la Drôme, de l’Ardèche, de l’Isère et du Rhône, selon Enedis.

En Isère et dans la Drôme, des difficultés de circulation étaient toujours constatées par les préfectures à 07H00 sur les réseaux autoroutiers et routiers du département.

La circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes demeurait interdite dans ces deux départements, notamment sur l’A7. Dans l’Isère l’A41S, l’A43, l’A48, l’A49 et l’A51 avaient en revanche rouvert à la circulation dès 08H00.

Un automobiliste de 63 ans a été tué jeudi par la chute d’un arbre alors qu’il tentait de dégager un autre arbre, tombé sous le poids de la neige sur une route de Roche (Isère).

Dans la Drôme, les difficultés se situent principalement entre Chanas et Saint-Rambert-d’Albon avec quelque 1.300 poids lourds immobilisés cette nuit sur le département, selon la préfecture qui a ajouté que la levée des restrictions de circulation aux camions seraient progressivement levées dans la matinée.

Dans l’Ain, les mesures de stockage des poids lourds sur l’A40 et l’A42 ont été levées. Les routes départementales RD38, RD82, et RD4 étaient coupées à la circulation en raison de chutes d’arbres et faisaient l’objet d’opérations de dégagement, a indiqué la préfecture.

Dans la métropole de Lyon, les conditions de circulation restaient «délicates» mais une amélioration de la situation est prévue «pour le tout début de matinée» avec la fin des chutes de neige dans l’est lyonnais depuis 06H00.

En Saône-et-Loire, seul département encore en vigilance orange vendredi matin, il n’y avait pas de difficulté de circulation sur l’A6. 950 poids lourds étaient parqués sur l’aire de Saint-Albain, dans le sens Paris-Lyon et deux nouvelles zones de stockage vont être mises en service, a prévenu la préfecture dans un communiqué.

Quant au trafic ferroviaire, les trois axes autour de Grenoble, en direction de Lyon, Valence et Veynes sont toujours bloqués en raison de chutes de branches et d’arbres sur les voies, selon la SNCF, qui a effectué une dizaine d’interventions dans la région depuis jeudi à 17H00. Au Nord de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence), un TER a roulé sur un arbre, provoquant des dégâts sur le train mais sans faire de blessés.

Les lignes Le-Puy-en-Velay-Lyon et Roanne-Lyon sont également coupées en raison d’une panne d’électricité.

Quelques trains, notamment un vers Romans-sur-Isère (Drôme), ont dû être évacués et les voyageurs logés dans des hôtels, faute de correspondances, a ajouté la même source qui prévoit un trafic toujours perturbé en Rhône-Alpes vendredi.

Les transports scolaires ne sont pas assurés dans la Loire tandis que le réseau de transports en commun de l’agglomération stéphanoise est perturbé par la neige et le verglas. La desserte de certaines lignes n’est pas assurée.

En Haute-Loire, la préfecture a constaté un retour à la normale dans la nuit de jeudi à vendredi, conduisant à la levée des interdictions de circulation des poids-lourds et des transports scolaires.

10h17: Quant au trafic ferroviaire, les trois axes autour de Grenoble, en direction de Lyon, Valence et Veynes sont toujours bloqués en raison de chutes de branches et d’arbres sur les voies, selon la SNCF, qui a effectué une dizaine d’interventions dans la région depuis jeudi à 17H00. Au Nord de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence), un TER a roulé sur un arbre, provoquant des dégâts sur le train mais sans faire de blessés.

Les lignes Le-Puy-en-Velay-Lyon et Roanne-Lyon sont également coupées en raison d’une panne d’électricité.

Quelques trains, notamment un vers Romans-sur-Isère (Drôme), ont dû être évacués et les voyageurs logés dans des hôtels, faute de correspondances, a ajouté la même source qui prévoit un trafic toujours perturbé en Rhône-Alpes vendredi.

Les transports scolaires ne sont pas assurés dans la Loire tandis que le réseau de transports en commun de l’agglomération stéphanoise est perturbé par la neige et le verglas. La desserte de certaines lignes n’est pas assurée.

En Haute-Loire, la préfecture a constaté un retour à la normale dans la nuit de jeudi à vendredi, conduisant à la levée des interdictions de circulation des poids-lourds et des transports scolaires.

10h00: Dans la Drôme, les difficultés se situent principalement entre Chanas et Saint-Rambert-d’Albon avec quelque 1.300 poids lourds immobilisés cette nuit sur le département, selon la préfecture qui a ajouté que la levée des restrictions de circulation aux camions seraient progressivement levées dans la matinée.

Dans l’Ain, les mesures de stockage des poids lourds sur l’A40 et l’A42 ont été levées. Les routes départementales RD38, RD82, et RD4 étaient coupées à la circulation en raison de chutes d’arbres et faisaient l’objet d’opérations de dégagement, a indiqué la préfecture.

Dans la métropole de Lyon, les conditions de circulation restaient «délicates» mais une amélioration de la situation est prévue «pour le tout début de matinée» avec la fin des chutes de neige dans l’est lyonnais depuis 06H00.

09h50: Sur Twitter, Vinci Autoroutes annonce que l'interdiction de circulation pour les poids lourds est levée sur l'A89 et l'A72, mais toujours active sur l'A7 et l'A46

 

09h43: Sur Twitter, l'aéroport de Lyon recommande aux passagers qui ont un vol aujourd'hui "de se rapprocher de leur compagnie aérienne".

09h33: Le point sur la situation ce matin

Les abondantes chutes de neige depuis jeudi privaient 320.000 foyers d’électricité vendredi matin, essentiellement dans les départements de la Drôme, de l’Ardèche, de l’Isère et du Rhône, a annoncé sur BFMTV un porte-parole d’Enedis.

La neige a semé la pagaille, provoquant un mort dans l’Isère et bloquant même partiellement le trafic ferroviaire à Grenoble.

«Nous avons 300.000 foyers privés d’électricité. Il y a une neige très abondante. Les conditions de la nuit étaient difficiles et il est difficile de dire pour l’instant la date du rétablissement», a déclaré Robin Devogelaere, le directeur de la communication du gestionnaire du réseau de distribution d’électricité.

«Vu les diagnostics qui reviennent en cellule de crise nationale, le directeur technique a mobilisé encore plus de renforts. On va +dispatcher+ l’ensemble de ces équipes», a assuré le dirigeant.

«C’est une situation exceptionnelle car c’est très concentré sur la même zone. C’est pour ça que nous avons des dégâts importants sur nos lignes électriques. On constate des arbres arrachés, des branches alourdies par la neige qui viennent se figer et créer des court-circuits, et le phénomène de neige collante qui vient s’agglomérer sur les câbles électriques», a-t-il ajouté.

Jeudi vers 23H00, Enedis comptabilisait déjà 200.000 foyers privés d’électricité dans ces mêmes départements et annonçait déplorer des «difficultés pour accéder aux installations à cause de la neige».

Les chutes de neige ont atteint 15 cm à l’aérodrome de Lyon Saint-Exupéry et à Saint-Etienne, et 30 cm dans le massif du Vercors.

Seul le département de Saône-et-Loire a toutefois été maintenu vendredi matin en vigilance orange, a indiqué Météo France qui a levé la vigilance orange pour six autres départements du sud-est.

La vigilance vague-submersion a également été levée dans le Var et les Alpes-maritimes.

09h11: Le nombre de foyers rivés d'électricité ne cesse d'augmenter et grimpe à 320.000 à 9h selon un dernier point de ENEDIS

07h35 : 300.000 foyers sont privés d'électricité dans quatre départements (Drôme, Isère, Ardèche et Rhône), annonce Enedis.

06h15: Un mort dans l'Isère, trafic ferroviaire en partie bloqué à Grenoble, 200.000 foyers privés d'électricité dans la Drôme, Isère et Ardèche: la neige tombant en abondance a semé la pagaille et provoqué un drame en Rhône-Alpes. Un automobiliste de 63 ans est décédé jeudi soir dans la commune de Roche, dans le Nord de l'Isère, après la chute d'un arbre, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Le sexagénaire essayait de déplacer un arbre tombé sous le poids de la neige vers 19H00, avec le renfort d'autres personnes, quand un second arbre s'est abattu sur eux. Un jeune homme de 27 ans a également été blessé et hospitalisé à Bourgoin-Jallieu. Les chutes de neige ont provoqué des coupures d'électricité, privant quelque 200.000 foyers de courant dans la Drôme, l'Isère et l'Ardèche, a annoncé Enedis. Deux lignes à haute tension ont notamment été coupées.

Un premier incident s'est produit vers 19h30 à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) quand sous le poids de la neige une ligne électrique de 20.000 volts est tombée, a précisé à l'AFP la préfecture de l'Ardèche

Un second câble dans le département est tombé dans la soirée à Saint-Julien-en-Saint-Alban sur vingt-cinq maisons, dont les occupants ont été évacués par les pompiers et installés par sécurité dans la salle des fêtes, ont annoncé les pompiers ardéchois. "Nos équipes sont en cours de déploiement mais la situation évolue encore", a ajouté le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité.

En Isère, la SNCF a annoncé que la circulation de trains était interrompue sur trois axes depuis Grenoble "au minimum jusqu'à vendredi midi" en raison de la présence d'arbres tombés sur les voies ou menaçant de le faire. Les axes concernés sont Grenoble-Lyon, Grenoble-Valence et Grenoble-Veynes. Il sera toutefois possible de se rendre de Grenoble à Lyon mais par "un détournement" passant par Chambéry en Savoie et Ambérieu dans l'Ain, a précisé cette même source à l'AFP.

L'Ardèche, comme le Rhône, la Loire, l'Ain, l'Isère, la Drôme et la Saône-et-Loire, a été placée jeudi en vigilance orange neige-verglas. Jusqu'à 20 centimètres de neige à basse altitude et jusqu’à 30 centimètres dès 300 mètres sont attendus, selon Météo France, précisant que les chutes de neige cesseront progressivement par le sud dans la nuit de jeudi à vendredi.

La préfecture de l'Ardèche, à l'instar de nombreux autres territoires concernés, a interdit la circulation des transports de marchandises supérieurs à 7,5 tonnes sur les routes du département et rendu obligatoires les équipements spéciaux (pneus neige) pour tous les autres véhicules.

En Isère, la préfecture a appelé la population à différer tout déplacement non indispensable que ce soit en voiture ou à pied, et ne pas engager d'opération de déneigement ou de rétablissement d'antenne sur un toit par exemple qui pourrait se révéler dangereux.

Dans le Rhône, les poids-lourds ont été interdits dès 16H00 sur toutes les autoroutes contournant Lyon, que sont l'A6, l'A7, l'A42, l'A43, l'A46 et l'A432. Ces véhicules devaient également être stockés sur différents points du réseau autoroutier de l'Ain, où la préfecture a activé son plan intempéries afin de gérer au mieux le trafic routier.

Dans la Loire, les transports scolaires seront suspendus vendredi, a annoncé jeudi soir le conseil départemental précisant que "les établissements scolaires resteront néanmoins ouverts". Ces intempéries s'ajoutent aux orages et aux fortes précipitations qui étaient attendus jeudi dans le sud-est du pays dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et le Var, également en vigilance orange.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de macaronchoco
15/novembre/2019 - 23h26

Ravi de voir que la nature s'exprime comme elle a envie...

L'humain devrait être un peu plus humble et ne pas oublier que nous sommes accueillis sur cette terre, c'est un privilège et que c'est à nous de nous adapter, de la respecter et le monde se portera meilleur!

Alléluia

 

Portrait de pypatche
15/novembre/2019 - 16h33
Des villages bloqués pour 10 cm de neige Mon dieu ! Pourvu que les canadiens ne l ' apprennent pas, on n est déjà assez ridicule comme ça au yeux de l ' europe et du monde. ...
Portrait de Foofur
15/novembre/2019 - 11h28

Dire que c'est l'automne. Qu'est-ce que ce sera cet hiver ?