13/11 11:58

Nadine Trintignant prend la défense de Roman Polanski: "S'il n'était pas connu on lui ficherait la paix. Il paye le fait d'être un petit Polonais sorti du ghetto" - VIDEO

Ce matin, Nadine Trintignant était l'invitée de BFMTV. La réalisatrice a réaffirmé son soutien à Roman Polanski, accusé d'agressions sexuelles sur mineurs par plusieurs femmes.

"Je trouve très grave de l'embêter en ce moment, où il y a une remontée de l'antisémitisme en Europe, le jour de la sortie de son film sur Dreyfus", a-t-elle indiqué en ajoutant que pour elle, Roman Polanski est "un immense metteur en scène".

Et d'ajouter : "Il a fait une chose grave il y a 44 ans. En 44 ans, il y a eu des milliers de femmes violées et on ne connaît pas le nom des hommes qui ont fait cette mauvaise action. On les laisse tranquille parce qu'ils s'appellent Dupont, Durant".

"Ce ne serait pas Roman Polanski, on lui ficherait la paix (...) On est toujours contre lui. Il y a la jalousie [envers] quelqu'un qui a réussi alors que c'était un petit Polonais sorti du ghetto", a continué Nadine Trintignant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Guyot75
14/novembre/2019 - 14h30
morrigan13 a écrit :

Encore un qui a tout compris de travers. J'ai simplement dit que le terme "pédophilie" à mes yeux ce sont des adultes qui ont des déviances sexuelles envers des enfants prépubères . Apres les adultes ayant une attirance sexuelle pour des pré ado, c'est aussi une déviance mais ce n'est pas exactement à mes yeux de la pédophilie . Maintenant,  je n'excuse en rien, un adulte qui va violer un ou une enfant de 12 ans . Personnellement, cette puberté précoce je l'ai mal véçu . Se faire siffler à 12 ans, je ressentais ça déjà comme une agression . Ca c'est pour le premier point. Ensuite, j'essaie d'expliquer que l'on ne peut pas juger une époque avec les yeux d'aujourd'hui alors que la société à complètement changé.  Enfin je constate que je suis beaucoup reprise sauf sur le cas de l'agression supposée d'une jeune femme par Johnny . Comment dire, je ne suis pas étonnée .

vous dites qu'on ne peut pas juger une époque avec les yeux d'aujourd'hui. Certes, mais n'oubliez pas que Polanski a refusé ( et a réussi grâce à ses relations) d'être jugé par la justice de son pays avec les yeux de l'époque des faits.

Portrait de morrigan13
14/novembre/2019 - 12h25
Guyot75 a écrit :

La loi est là pour protéger les enfants ou les jeunes adolescents, qu'ils fassent leur âge ou plus que leur âge :  il faut bien fixer une limite sinon tout est permis et la loi est inapplicable. Par ailleurs, même si une gamine de 13 ans fait plus que son âge, elle reste mentalement une préadolescente facilement manipulable, qui n'a pas forcément la faculté de réagir à ce qu'on lui fait, surtout si elle a été droguée avant d'être violée (ce qui semble avoir été le cas, si je me souviens bien, dans l'affaire Polanski). Vous n'ignorez pas que les conséquences de cette affaire ont été dramatiques pour la gamine violée par Polanski (drogue, etc...).

Quant à la révolution  sexuelle des années 70, elle n'autorisait pas tout, et surtout pas le viol d'enfants. 

 

  • Ajouter au lexique
     
    • Aucune liste de mots pourFrançais -> Français...
       
    • Créer une nouvelle liste de mots...
  • Copier

Encore un qui a tout compris de travers. J'ai simplement dit que le terme "pédophilie" à mes yeux ce sont des adultes qui ont des déviances sexuelles envers des enfants prépubères . Apres les adultes ayant une attirance sexuelle pour des pré ado, c'est aussi une déviance mais ce n'est pas exactement à mes yeux de la pédophilie . Maintenant,  je n'excuse en rien, un adulte qui va violer un ou une enfant de 12 ans . Personnellement, cette puberté précoce je l'ai mal véçu . Se faire siffler à 12 ans, je ressentais ça déjà comme une agression . Ca c'est pour le premier point. Ensuite, j'essaie d'expliquer que l'on ne peut pas juger une époque avec les yeux d'aujourd'hui alors que la société à complètement changé.  Enfin je constate que je suis beaucoup reprise sauf sur le cas de l'agression supposée d'une jeune femme par Johnny . Comment dire, je ne suis pas étonnée .

Portrait de Guyot75
14/novembre/2019 - 10h04
morrigan13 a écrit :

Oui enfin bon pour moi la pédophilie, ca concerne les adultes attirés par les enfants, pas les ado pubères. Désolée mais moi à 12 ans, j'en faisais 18 et je suis loin d'être la seule dans ce cas. Je faisais déjà ma taille actuelle, j'avais de la poitrine Tout est question de l'âge des premières règles. Quant à Polanski, ok pour ce qui s'est passé dans les années 70 même si c'était complètement une autre époque (pour les incultes, celle de la libération sexuelle ). La plaignante a même pardonné et est contre l'acharnement .Mais maintenant, n'importe quelle femme va lui tomber dessus,  et il n'a pas le droit à la présomption d'innocence alors qu'il a une carrière exemplaire, un couple solide et des enfants ? Sans parler que plus jeune, il était petit mais tres mignon et sortait avec les plus belles femmes du monde .On tape sur Polanski, mais pas besoin d'aller si loin . En revanche, quand Johnny a été accusé de viol, personne n'a cru la plaignante . Je trouve qu'on a l'indignation bien sélective . Quand on voit le cinéma des années 80, ou toutes les ados étaient déshabillées dans les films (l'année des méduses, rose bonbon, 37 2, même "à nos amours" etc etc) . C'était le passage obligé pour toutes les tres jeunes actrices de se foutre à poil devant de vieux acteurs et réalisateurs libidineux. A la même époque, plein d'écolières avaient des cahiers d'école David Hamilton avec de jeunes pubères à poil et ça ne dérangeait personne, ni leurs parents, ni l'éducation nationale. Alors avant de s'en prendre à Polanski qui a eu un paquet de grosses épreuves dans sa vie, je pense qu'il y a de quoi faire avec les réalisateurs et acteurs bien franchouillard.

La loi est là pour protéger les enfants ou les jeunes adolescents, qu'ils fassent leur âge ou plus que leur âge :  il faut bien fixer une limite sinon tout est permis et la loi est inapplicable. Par ailleurs, même si une gamine de 13 ans fait plus que son âge, elle reste mentalement une préadolescente facilement manipulable, qui n'a pas forcément la faculté de réagir à ce qu'on lui fait, surtout si elle a été droguée avant d'être violée (ce qui semble avoir été le cas, si je me souviens bien, dans l'affaire Polanski). Vous n'ignorez pas que les conséquences de cette affaire ont été dramatiques pour la gamine violée par Polanski (drogue, etc...).

Quant à la révolution  sexuelle des années 70, elle n'autorisait pas tout, et surtout pas le viol d'enfants. 

 

Ajouter au lexique Aucune liste de mots pourFrançais -> Français... Créer une nouvelle liste de mots...Copier
Portrait de alayuob
14/novembre/2019 - 09h40 - depuis l'application mobile

Bertrand Cantat a payé sa dette lui. Pourtant elle ne tient pas le même discourt à son sujet.

Portrait de guy bol
14/novembre/2019 - 09h28
TurnLeft a écrit :

Exact. Mais pour certains, il ne faut pas leur demander de réfléchir :-)

                                                                                                                                                                           la communauté fait bloc pour defendre Polanski ! solidarité tribale honteuse ! rappeller le ghetto de varsovie c est de la victimisation puissance 1000

Portrait de Juillet2307
14/novembre/2019 - 07h17
TurnLeft a écrit :

Tout à fait d'accord, le seul commentaire sensé que j'ai pu lire ici, où les justiciers du net, ou de comptoir se déchaînent et contre Polanski et contre Nadine Trintignant qu'ils plaignaient hier. Ils sont totalement décérébrés. C'est la mentalité du moyen âge qui s'exprime ici. Nous sommes des femmes et c'est nous qui tempérons les propos, parce que nous savons de quoi sont aussi capables les femmes. En l'occurrence on plaint des petites starlettes qui ont couché pour réussir, et comme leur "réussite" n'est pas à la hauteur de leurs espérances, elles se vengent, car ce qui les intéresse ce n'est pas que la justice se fasse, mais que les moutons posent leurs clous au pilori afin de détruire. C'est grave comme procédé. 

En fait quand on y pense, ce sont généralement les mères qui rêvaient d'être actrices qui envoient leur filles ados ou plus jeunes dans les griffes des réalisateurs! Elles font un transfert de leur désir de réussite via leur fille comme le cas flavie flament dont la mère a "prostitué" en quelque sorte sa fille quand elle était mineure avec le photographe david hamilton!

Portrait de morrigan13
14/novembre/2019 - 03h20
TurnLeft a écrit :

Tout à fait d'accord, le seul commentaire sensé que j'ai pu lire ici, où les justiciers du net, ou de comptoir se déchaînent et contre Polanski et contre Nadine Trintignant qu'ils plaignaient hier. Ils sont totalement décérébrés. C'est la mentalité du moyen âge qui s'exprime ici. Nous sommes des femmes et c'est nous qui tempérons les propos, parce que nous savons de quoi sont aussi capables les femmes. En l'occurrence on plaint des petites starlettes qui ont couché pour réussir, et comme leur "réussite" n'est pas à la hauteur de leurs espérances, elles se vengent, car ce qui les intéresse ce n'est pas que la justice se fasse, mais que les moutons posent leurs clous au pilori afin de détruire. C'est grave comme procédé. 

Merci, ça fait du bien d'échanger avec quelqu'un qui sait lire entre les lignes, ne pense pas qu'à se ruer avec la meute et ne ressemble en rien à ceux qui ne sont capables que de caricaturer des propos...

Portrait de TurnLeft
14/novembre/2019 - 01h20
morrigan13 a écrit :

Oui enfin bon pour moi la pédophilie, ca concerne les adultes attirés par les enfants, pas les ado pubères. Désolée mais moi à 12 ans, j'en faisais 18 et je suis loin d'être la seule dans ce cas. Je faisais déjà ma taille actuelle, j'avais de la poitrine Tout est question de l'âge des premières règles. Quant à Polanski, ok pour ce qui s'est passé dans les années 70 même si c'était complètement une autre époque (pour les incultes, celle de la libération sexuelle ). La plaignante a même pardonné et est contre l'acharnement .Mais maintenant, n'importe quelle femme va lui tomber dessus,  et il n'a pas le droit à la présomption d'innocence alors qu'il a une carrière exemplaire, un couple solide et des enfants ? Sans parler que plus jeune, il était petit mais tres mignon et sortait avec les plus belles femmes du monde .On tape sur Polanski, mais pas besoin d'aller si loin . En revanche, quand Johnny a été accusé de viol, personne n'a cru la plaignante . Je trouve qu'on a l'indignation bien sélective . Quand on voit le cinéma des années 80, ou toutes les ados étaient déshabillées dans les films (l'année des méduses, rose bonbon, 37 2, même "à nos amours" etc etc) . C'était le passage obligé pour toutes les tres jeunes actrices de se foutre à poil devant de vieux acteurs et réalisateurs libidineux. A la même époque, plein d'écolières avaient des cahiers d'école David Hamilton avec de jeunes pubères à poil et ça ne dérangeait personne, ni leurs parents, ni l'éducation nationale. Alors avant de s'en prendre à Polanski qui a eu un paquet de grosses épreuves dans sa vie, je pense qu'il y a de quoi faire avec les réalisateurs et acteurs bien franchouillard.

Tout à fait d'accord, le seul commentaire sensé que j'ai pu lire ici, où les justiciers du net, ou de comptoir se déchaînent et contre Polanski et contre Nadine Trintignant qu'ils plaignaient hier. Ils sont totalement décérébrés. C'est la mentalité du moyen âge qui s'exprime ici. Nous sommes des femmes et c'est nous qui tempérons les propos, parce que nous savons de quoi sont aussi capables les femmes. En l'occurrence on plaint des petites starlettes qui ont couché pour réussir, et comme leur "réussite" n'est pas à la hauteur de leurs espérances, elles se vengent, car ce qui les intéresse ce n'est pas que la justice se fasse, mais que les moutons posent leurs clous au pilori afin de détruire. C'est grave comme procédé. 

Portrait de TurnLeft
14/novembre/2019 - 01h10
Capri a écrit :

Roman Polanski est né en 1933 à Paris 12ème. Nadine Trintignant est totalement à coté de la plaque à propos du ghetto de Varsovie.

Alors Weinstein et Epstein seraient aussi des « victimes » d’après Nadine Trintignant à propos de ce qu’ils ont fait il y a plusieurs décennies ?

 Il suffit juste de se renseigner avant de mettre tout en doute "Il vit en France jusqu'à l'âge de trois ans avant que sa famille reparte pour la Pologne. Il passe alors son enfance à Cracovie, un endroit jusqu'alors sûr, d'où son père était originaire." 

Portrait de TurnLeft
14/novembre/2019 - 01h09
bonaventura a écrit :

Il peut être né à Paris et avoir connu le ghetto à Varsovie où ses parents se sont installés après sa naissance.

Exact. Mais pour certains, il ne faut pas leur demander de réfléchir smiley

Portrait de TurnLeft
14/novembre/2019 - 00h47

Et bien on voit sur ces commentaires que la vindicte publique marche à fond !! Le moyen âge est de retour ! On condamne sur des accusations de faits qui se seraient, je dis bien "se seraient" passés il y a 45 ans, soit presque 50 ans !!! Et tous les JUGES qui viennent ici mettre leurs clous au pilori. Je voudrais savoir parmi tous les justiciers planqués derrières leurs écrans, combien n'ont rien à se reprocher. C'est consternant ces lapidations. Tant mieux le film pour le coup a eu une belle publicité et beaucoup de français ne sont pas assez cons pour le boycotter. 

Portrait de bonaventura
14/novembre/2019 - 00h32
Capri a écrit :

Roman Polanski est né en 1933 à Paris 12ème. Nadine Trintignant est totalement à coté de la plaque à propos du ghetto de Varsovie.

Alors Weinstein et Epstein seraient aussi des « victimes » d’après Nadine Trintignant à propos de ce qu’ils ont fait il y a plusieurs décennies ?

Il peut être né à Paris et avoir connu le ghetto à Varsovie où ses parents se sont installés après sa naissance.

Portrait de bonaventura
14/novembre/2019 - 00h30

Mme Trintignant déraille: comment peut-elle être si intransigeante sur le meurtrier de sa fille et être si "cool" avec Polanski? Sous prétexte qu'il vient du cinéma, comme elle?  Polanski après ses déboires aux USA, avait gagné mon pardon car la victime elle même avait pardonné..et puis, même si ça ne justifie pas tout, il avait a l'époque des circonstances atténuantes: sa femme Sharon Tate avait été massacrée alors qu'elle était enceinte de huit mois. Mais là franchement, un deuxième viol!  Elle dit que l'on s'en prend à lui parce qu'il est connu! franchement, Bertrand Cantat n'était pas un illustre inconnu lorsqu'il a fracassé sa fille Marie a coups de poing! Elle dit aussi que la femme de Polanski est magnifique, qu'il n'a pas besoin d'aller voir ailleurs...il faudrait lui rappeler que les faits ont 44 ans et qu'à l'époque il ne connaissait pas encore Emmanuelle Seigner! faut qu'elle arrête ses conneries et qu'elle fasse comme le père de Marie, Jean louis Trintignant, qu'elle reste digne! Il faudrait aussi lui rappeler que Polanski aime les femmes bien plus jeunes que lui, ce qui n'est en soi pas un crime mais qui expliquerait bien des choses. Polanski est un grand réalisateur et je ne comprends pas le procès qu'il lui est fait à travers son film mais ce n'est pas un saint non plus!

Portrait de Capri
13/novembre/2019 - 23h45

Roman Polanski est né en 1933 à Paris 12ème. Nadine Trintignant est totalement à coté de la plaque à propos du ghetto de Varsovie.

Alors Weinstein et Epstein seraient aussi des « victimes » d’après Nadine Trintignant à propos de ce qu’ils ont fait il y a plusieurs décennies ?

Portrait de Foofur
13/novembre/2019 - 23h34
Panurge a écrit :

 - Apparemment vous n avez pas bien        lu/e ??? Car  cette personne est une femme ce qui rend beaucoup plus intéressant son commentaire ! Pour ou contre...

Si, si, je bien lu et je ne pense pas qu'une femme écrirait ça.

Portrait de thiistiime
13/novembre/2019 - 20h56

Nadine Trintignant, Catherine Deneuve ? Peut-on encore dire que la Femme est l'avenir de l'Homme ? Certaines sans doute, d'autres certainement pas smiley

Portrait de Retrogamer
13/novembre/2019 - 19h38
morrigan13 a écrit :

Oui enfin bon pour moi la pédophilie, ca concerne les adultes attirés par les enfants, pas les ado pubères. Désolée mais moi à 12 ans, j'en faisais 18 et je suis loin d'être la seule dans ce cas. Je faisais déjà ma taille actuelle, j'avais de la poitrine Tout est question de l'âge des premières règles. Quant à Polanski, ok pour ce qui s'est passé dans les années 70 même si c'était complètement une autre époque (pour les incultes, celle de la libération sexuelle ). La plaignante a même pardonné et est contre l'acharnement .Mais maintenant, n'importe quelle femme va lui tomber dessus,  et il n'a pas le droit à la présomption d'innocence alors qu'il a une carrière exemplaire, un couple solide et des enfants ? Sans parler que plus jeune, il était petit mais tres mignon et sortait avec les plus belles femmes du monde .On tape sur Polanski, mais pas besoin d'aller si loin . En revanche, quand Johnny a été accusé de viol, personne n'a cru la plaignante . Je trouve qu'on a l'indignation bien sélective . Quand on voit le cinéma des années 80, ou toutes les ados étaient déshabillées dans les films (l'année des méduses, rose bonbon, 37 2, même "à nos amours" etc etc) . C'était le passage obligé pour toutes les tres jeunes actrices de se foutre à poil devant de vieux acteurs et réalisateurs libidineux. A la même époque, plein d'écolières avaient des cahiers d'école David Hamilton avec de jeunes pubères à poil et ça ne dérangeait personne, ni leurs parents, ni l'éducation nationale. Alors avant de s'en prendre à Polanski qui a eu un paquet de grosses épreuves dans sa vie, je pense qu'il y a de quoi faire avec les réalisateurs et acteurs bien franchouillard.

Franchement j'ai une fille ca me revulse de lire  ca et venant d'une femme ca ne change rien et ne justifie rien faites vous soigner ou retournez dans le passé aujourd hui c'est terminé ces conneries.

Portrait de Panurge
13/novembre/2019 - 19h10
Foofur a écrit :

Vous êtes un grand malade monsieur !!!!!!

 - Apparemment vous n avez pas bien        lu/e ??? Car  cette personne est une femme ce qui rend beaucoup plus intéressant son commentaire ! Pour ou contre...

Portrait de Juillet2307
13/novembre/2019 - 18h49
Gaston33 a écrit :

"Tout est question de l'âge des premières règles..." c'est avec ce genre d'arguments que se défendent les porcs qui baisent des enfants.  Parler de libération sexuelle dans ce cas est, soit de la provocation,  soit de la déficience... C'est pas parce qu'on a des nichons et des poils sur le feuillus que l'on est armés psychologiquement.  Les jeunes filles consentantes qui se font violer légalement grâce à Marlène Shiappa se font clairement abuser. De plus dans le cas de ce pervers de Polanski,  la gamine a été alcoolisée et droguée... tu parles d'une libération sexuelle...

Exact! Mais il y aura toujours des amoureux transi des réalisateurs même violeurs ou pervers comme l'était notamment Hitchcock qui a fait subir les pires saloperies en matière de harcèlement (cf le cas tipi heddren la mère de mélanie griffith) qu'on leur trouverait des excuses minables parce qu'ils ont fait des bons films!

Portrait de Juillet2307
13/novembre/2019 - 18h43
lilirose45 a écrit :

Mémé Trintignant a le sens de la justice à geométrie variable

Et ce n'est parce qu'il est juif polonais mais parce que c'est gros dégueulasse, un putain de pédophile qui s'est enfui comme un lâche pour échapper à la justice

Tout est dit!

Portrait de th93100
13/novembre/2019 - 18h27
Ghislain Kremer a écrit :

Un plombier ne preste pas en public !

il faudrait donc choisir son métier AVANT de commettre un crime pour espérer etre tranquille une fois sa peine purgée ?

Portrait de Wouhpinaise
13/novembre/2019 - 18h16

Elle mélange tout. Est-ce volontaire ou involontaire ?

Portrait de pommedadam
13/novembre/2019 - 18h07
morrigan13 a écrit :

Oui enfin bon pour moi la pédophilie, ca concerne les adultes attirés par les enfants, pas les ado pubères. Désolée mais moi à 12 ans, j'en faisais 18 et je suis loin d'être la seule dans ce cas. Je faisais déjà ma taille actuelle, j'avais de la poitrine Tout est question de l'âge des premières règles. Quant à Polanski, ok pour ce qui s'est passé dans les années 70 même si c'était complètement une autre époque (pour les incultes, celle de la libération sexuelle ). La plaignante a même pardonné et est contre l'acharnement .Mais maintenant, n'importe quelle femme va lui tomber dessus,  et il n'a pas le droit à la présomption d'innocence alors qu'il a une carrière exemplaire, un couple solide et des enfants ? Sans parler que plus jeune, il était petit mais tres mignon et sortait avec les plus belles femmes du monde .On tape sur Polanski, mais pas besoin d'aller si loin . En revanche, quand Johnny a été accusé de viol, personne n'a cru la plaignante . Je trouve qu'on a l'indignation bien sélective . Quand on voit le cinéma des années 80, ou toutes les ados étaient déshabillées dans les films (l'année des méduses, rose bonbon, 37 2, même "à nos amours" etc etc) . C'était le passage obligé pour toutes les tres jeunes actrices de se foutre à poil devant de vieux acteurs et réalisateurs libidineux. A la même époque, plein d'écolières avaient des cahiers d'école David Hamilton avec de jeunes pubères à poil et ça ne dérangeait personne, ni leurs parents, ni l'éducation nationale. Alors avant de s'en prendre à Polanski qui a eu un paquet de grosses épreuves dans sa vie, je pense qu'il y a de quoi faire avec les réalisateurs et acteurs bien franchouillard.

Dans la loi contre la pédophilie, aucun article ne parle de  "si le mineur parait plus que son âge alors ça va". Si vous en paraissiez 18 quand vous en aviez 12, je peux juste vous souhaiter d'en paraître 45 quand vous en aurez 60. Et si vous aviez une fille, vous comprendriez ce que ressentent les parents quand leur fille de 13 ans se fait violer. Et puis, proposez à Polanski d'être son avocate pour le défendre devant les tribunaux américains. Peut-être alors que pour le nombre d'années de prison,, l'attorney général vous en proposera 18 et que vous en obtiendrez 12...

Portrait de lilirose45
13/novembre/2019 - 16h34

Mémé Trintignant a le sens de la justice à geométrie variable

Et ce n'est parce qu'il est juif polonais mais parce que c'est gros dégueulasse, un putain de pédophile qui s'est enfui comme un lâche pour échapper à la justice

Portrait de Sorj
13/novembre/2019 - 16h29

On pouvait s’attendre à ce que ça vienne de n’importe qui mais pas d’elle.

Enorme. J’adore. La claque.

Les féministes qui parlent au nom de sa fille depuis des années ne doivent plus savoir où elles habitent.

Portrait de Foofur
13/novembre/2019 - 15h46
morrigan13 a écrit :

Oui enfin bon pour moi la pédophilie, ca concerne les adultes attirés par les enfants, pas les ado pubères. Désolée mais moi à 12 ans, j'en faisais 18 et je suis loin d'être la seule dans ce cas. Je faisais déjà ma taille actuelle, j'avais de la poitrine Tout est question de l'âge des premières règles. Quant à Polanski, ok pour ce qui s'est passé dans les années 70 même si c'était complètement une autre époque (pour les incultes, celle de la libération sexuelle ). La plaignante a même pardonné et est contre l'acharnement .Mais maintenant, n'importe quelle femme va lui tomber dessus,  et il n'a pas le droit à la présomption d'innocence alors qu'il a une carrière exemplaire, un couple solide et des enfants ? Sans parler que plus jeune, il était petit mais tres mignon et sortait avec les plus belles femmes du monde .On tape sur Polanski, mais pas besoin d'aller si loin . En revanche, quand Johnny a été accusé de viol, personne n'a cru la plaignante . Je trouve qu'on a l'indignation bien sélective . Quand on voit le cinéma des années 80, ou toutes les ados étaient déshabillées dans les films (l'année des méduses, rose bonbon, 37 2, même "à nos amours" etc etc) . C'était le passage obligé pour toutes les tres jeunes actrices de se foutre à poil devant de vieux acteurs et réalisateurs libidineux. A la même époque, plein d'écolières avaient des cahiers d'école David Hamilton avec de jeunes pubères à poil et ça ne dérangeait personne, ni leurs parents, ni l'éducation nationale. Alors avant de s'en prendre à Polanski qui a eu un paquet de grosses épreuves dans sa vie, je pense qu'il y a de quoi faire avec les réalisateurs et acteurs bien franchouillard.

Vous êtes un grand malade monsieur !!!!!!

Portrait de Vigilence-nationale
13/novembre/2019 - 15h46

Non mais n'importe quoi celle-là, qu'elle retourne dans son placard.

Quand s 'était pour sa fille elle trouvait moins d'excuses.

Pourquoi n'a alors t-elle pas dit que sa fille avait provoqué Cantat et que c'était un regrettable accident ménager? Elle a su s'en servir à ce moment là de la notoriété de son nom pour "harceler" Cantat

Et Epstein , il était juif aussi. Depuis quand c'est une excuse ou une preuve d'innocence?

Enfin cette victime est loin d’être la première de ce "merveilleux réalisateur"

Portrait de Gaston33
13/novembre/2019 - 15h29
morrigan13 a écrit :

Oui enfin bon pour moi la pédophilie, ca concerne les adultes attirés par les enfants, pas les ado pubères. Désolée mais moi à 12 ans, j'en faisais 18 et je suis loin d'être la seule dans ce cas. Je faisais déjà ma taille actuelle, j'avais de la poitrine Tout est question de l'âge des premières règles. Quant à Polanski, ok pour ce qui s'est passé dans les années 70 même si c'était complètement une autre époque (pour les incultes, celle de la libération sexuelle ). La plaignante a même pardonné et est contre l'acharnement .Mais maintenant, n'importe quelle femme va lui tomber dessus,  et il n'a pas le droit à la présomption d'innocence alors qu'il a une carrière exemplaire, un couple solide et des enfants ? Sans parler que plus jeune, il était petit mais tres mignon et sortait avec les plus belles femmes du monde .On tape sur Polanski, mais pas besoin d'aller si loin . En revanche, quand Johnny a été accusé de viol, personne n'a cru la plaignante . Je trouve qu'on a l'indignation bien sélective . Quand on voit le cinéma des années 80, ou toutes les ados étaient déshabillées dans les films (l'année des méduses, rose bonbon, 37 2, même "à nos amours" etc etc) . C'était le passage obligé pour toutes les tres jeunes actrices de se foutre à poil devant de vieux acteurs et réalisateurs libidineux. A la même époque, plein d'écolières avaient des cahiers d'école David Hamilton avec de jeunes pubères à poil et ça ne dérangeait personne, ni leurs parents, ni l'éducation nationale. Alors avant de s'en prendre à Polanski qui a eu un paquet de grosses épreuves dans sa vie, je pense qu'il y a de quoi faire avec les réalisateurs et acteurs bien franchouillard.

"Tout est question de l'âge des premières règles..." c'est avec ce genre d'arguments que se défendent les porcs qui baisent des enfants.  Parler de libération sexuelle dans ce cas est, soit de la provocation,  soit de la déficience... C'est pas parce qu'on a des nichons et des poils sur le feuillus que l'on est armés psychologiquement.  Les jeunes filles consentantes qui se font violer légalement grâce à Marlène Shiappa se font clairement abuser. De plus dans le cas de ce pervers de Polanski,  la gamine a été alcoolisée et droguée... tu parles d'une libération sexuelle...

Portrait de th93100
13/novembre/2019 - 15h20

Et si B Cantat était plombier ??? y aurait il encore quelqu'un pour l'em... ?

Portrait de morrigan13
13/novembre/2019 - 14h52
pommedadam a écrit :

Utiliser l'antisémitisme pour défendre un pédophile... Vous devriez avoir honte madame Trintignant!

Oui enfin bon pour moi la pédophilie, ca concerne les adultes attirés par les enfants, pas les ado pubères. Désolée mais moi à 12 ans, j'en faisais 18 et je suis loin d'être la seule dans ce cas. Je faisais déjà ma taille actuelle, j'avais de la poitrine Tout est question de l'âge des premières règles. Quant à Polanski, ok pour ce qui s'est passé dans les années 70 même si c'était complètement une autre époque (pour les incultes, celle de la libération sexuelle ). La plaignante a même pardonné et est contre l'acharnement .Mais maintenant, n'importe quelle femme va lui tomber dessus,  et il n'a pas le droit à la présomption d'innocence alors qu'il a une carrière exemplaire, un couple solide et des enfants ? Sans parler que plus jeune, il était petit mais tres mignon et sortait avec les plus belles femmes du monde .On tape sur Polanski, mais pas besoin d'aller si loin . En revanche, quand Johnny a été accusé de viol, personne n'a cru la plaignante . Je trouve qu'on a l'indignation bien sélective . Quand on voit le cinéma des années 80, ou toutes les ados étaient déshabillées dans les films (l'année des méduses, rose bonbon, 37 2, même "à nos amours" etc etc) . C'était le passage obligé pour toutes les tres jeunes actrices de se foutre à poil devant de vieux acteurs et réalisateurs libidineux. A la même époque, plein d'écolières avaient des cahiers d'école David Hamilton avec de jeunes pubères à poil et ça ne dérangeait personne, ni leurs parents, ni l'éducation nationale. Alors avant de s'en prendre à Polanski qui a eu un paquet de grosses épreuves dans sa vie, je pense qu'il y a de quoi faire avec les réalisateurs et acteurs bien franchouillard.