12/11 11:31

Une femme tuée à coups de couteau près de Strasbourg par son compagnon - Sa fille témoigne: "Personne n'a voulu nous écouter, nous aider" - VIDEO

Ce matin, le JT de France 2 a diffusé le témoignage de Stella Guitton. Dimanche dernier, sa mère a été assassinée par son beau-père à Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin). Elle a été poignardée à plusieurs reprises au coup et au thorax.

"Ma mère m'a appelé pour me dire à l'aide. Qu'il avait caché un couteau. J'ai entendu crier, je suis partie dans ma voiture. J'ai mis 3 minutes de Bichwiller à ici, alors que la gendarmerie se trouve aussi à Bichwiller. On les a appelés avant que je parte, j'ai mis trois minutes à venir, ils ont mis une demi-heure", déclare-t-elle.

Et d'ajouter : "J'ai eu le temps d'escalader le portail, de fracturer la porte pour essayer d'entrer, pour voir ma mère se prendre le dernier coup de couteau dans la carotide. Elle s'est relevée, est venue vers moi et c'était fini".

En instance de divorce, le couple vivait dans une maison de Oberhoffen-sur-Moder. "Cela fait trois à quatre ans qu'ils sont ensemble. Trois à quatre ans qu'elle est rouée de coups, qu'elle n'a jamais voulu parler, par peur pour elle et pour le défendre", continue-t-elle.

La journaliste de France 2 précise qu'il y a deux mois, la victime avait déposé une main courante, puis avait porté plainte pour des faits de violence. "Personne n'a voulu nous écouter, nous aider. C'est bien beau de porter plainte, mais ça n'aide pas", conclut-elle. L'auteur des faits a été placé en garde à vue.

Il s’agit du 131e féminicide en France cette année, selon un décompte réalisé par la page Facebook Féminicides par compagnons ou ex. En 2018, 121 femmes ont été tuées lors de violences conjugales, selon le décompte officiel du ministère de l'Intérieur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de morrigan13
13/novembre/2019 - 10h50

Tant que des types considèreront leurs femmes et leurs gosses comme leurs propriétés … Et ça ne risque pas de s'arranger avec l'immigration massive de peuples qui ne considèrent pas les femmes comme les égales de l'homme.

Horrible ce qu'a véçu cette pauvre fille .

Portrait de HomoloGay
12/novembre/2019 - 18h11
La République C'est Moi a écrit :

J'en peux plus d'entendre des horreurs comme celles-la.

Nous ne sommes pas assez sévère avec ces bourreaux de femme. Rien que l'affaire Cantat nous le prouve.

Je suis d'accord avec vous sur le fond. Mais Cantat a été jugé par la justice Lituanienne, pas par la justice française.

Portrait de speed27
12/novembre/2019 - 15h04 - depuis l'application mobile
[email protected] a écrit :

130 feminicides = 130 gilets jaunes supplementaire en prison :bigsmile:

@[email protected] ....qu'est-ce qu il ne faut pas lire...Cantat n est pas gilets jaunes pourtant il a tué sa femme..y en a c'est une obsession les gilets jaunes..sacré vie que tu doit avoir...je me surprend même à prendre du plaisir rien qu en sachant qu ils vous emmerdent...

Portrait de Fitzcaraldo
12/novembre/2019 - 14h11
Rosette a écrit :

Si ce qui est dit est vrai sur le délai d'intervention des gendarmes c'est pas glorieux.

Même si vous avez une gendarmerie dans votre village quand vous appelez les gendarmes ce ne sont pas forcément ceux de votre bourgade qui se déplacent.Ils font des roulements avec des communes voisines . Les astreintes changent.Les pompiers c'est pareil.

Portrait de next@00
12/novembre/2019 - 13h47

130 feminicides = 130 gilets jaunes supplementaire en prison smiley

Portrait de Rosette
12/novembre/2019 - 12h10

Si ce qui est dit est vrai sur le délai d'intervention des gendarmes c'est pas glorieux.

Portrait de Sorj
12/novembre/2019 - 11h59

J’aimerais connaître le pourcentage d’alcooliques parmi ces assassins.

Portrait de jp313
12/novembre/2019 - 11h39

Bien triste