10/11 08:00

Un historien décoré de la Légion d'Honneur et professeur à l'école de Marion Maréchal aurait découpé une de ses étudiantes avant de jeter les morceaux à l'eau

Un célèbre historien, décoré de la Légion d’honneur et professeur dans l'école de Marion Marchal a été interpellé hier à Saint-Pétersbourg. Il est soupçonné d’avoir tué son ancienne étudiante, a-t-on appris de la police locale. Une source dans la police locale a indiqué à l’AFP, sous couvert d’anonymat, que l’homme arrêté est bien Oleg Sokolov.

Les médias locaux ont précisé de leur côté qu’Oleg Sokolov, ivre, serait tombé à l’eau alors qu’il tentait de faire disparaître les membres de la jeune femme dans la rivière. Conseiller sur plusieurs films historiques Selon les médias russes, la police a découvert au domicile d’Oleg Sokolov le corps décapité d’Anastassia Echtchenko, 24 ans, qui avait été son étudiante et avait co-signé plusieurs travaux avec lui. L’historien aurait reconnu avoir tué la jeune femme chez lui il y a deux jours, assure le journal local 47news.ru.

Décoré en 2003 de la Légion d’honneur en France, Oleg Sokolov a eu un rôle de conseiller sur plusieurs films historiques et a écrit plusieurs livres consacrés à Napoléon. Il est aussi membre du conseil scientifique de l'Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep), l’école fondée par l’ancienne députée française d’extrême droite Marion Maréchal à Lyon, en France. Néanmoins l’Issep, a indiqué par communiqué dans la journée de samedi lui « retirer immédiatement sa fonction de membre du conseil scientifique » et présenter « condoléances et soutien à la famille de la victime ».

"Nous apprenons avec horreur par la presse le crime atroce dont se serait rendu coupable Oleg Sokolov. Etant professeur de la chaire d'histoire moderne à l'université de Saint-Pétersbourg, intervenu comme directeur d'études invité à l'Ecole pratique des hautes études à la Sorbonne, décoré de la Légion d'honneur française, nous n'imaginions pas qu'il puisse commettre cet acte odieux", écrit dans un communiqué l'Institut des sciences sociales économiques et politiques (Issep).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bib
10/novembre/2019 - 09h53

La dernière phrase de l'ISSEP révèle un manque de sérénité. Un employeur doit se référer aux qualités intrinsèques du candidat à l'embauche. Qui imaginerait que le candidat puisse être coupable de tel ou tel acte ?

Il reste maintenant à juger cet homme. Si (et cela semble le plus probable) cette personne est condamnée, nous verrons bien avec quel empressement sa légion d'honneur lui sera retirée...

Portrait de ohcnas
10/novembre/2019 - 09h48
Juillet2307 a écrit :

Ben voyons! le raccourci est un peu facile!Je suis souvent d'accord avec vous, mais là non! on va remettre les choses au clair:

1-ce gars était connu pour être quelqu'un de pas très honnête!

2-il ne pouvait plus enseigner dans une école publique

3- qui est chargé du recrutement des profs dans l'école de la maréchal ?: elle-même! car comme c'est une école privée et non publique, le recrutement, ne se fait pas via le rectorat mais par la "proviseure": dans ce cas, marion maréchal le pen! donc oui elle est responsable d'avoir engagé un criminel! 

Comment peux tu être aussi C... on voit que tu n'a rien compris ou que tu feint, elle ne l'a pas engagé seulement pour un essai. d'autre part il n'était pas criminel avant cet acte odieux, mais il était éminent dans ses sujets, je pense que la nébuleuse qui t'enveloppe ne te permet pas de réfléchir, c'est bien dommage

Portrait de ohcnas
10/novembre/2019 - 09h38

Et en avant ! encore un zébu, le commentateur atteint par le syndrome "Godwin", orientant ses dires et  citant encore et toujours "l’ancienne députée française d’extrême droite Marion Maréchal" ne pouvant pas par ailleurs la discriminer, mais lui attribuant par sa photo pratiquement l'acte odieux d'un déséquilibré. Je pense que le "déséquilibré" est justement le narrateur de ce commentaire prenant soin comme tous les hypocrite  de cacher son nom

Portrait de Wouhpinaise
10/novembre/2019 - 08h57
nina83 a écrit :

une photo de ce sale individu aurait été nettement préférable !

Entièrement d'accord !

Portrait de nina83
10/novembre/2019 - 08h48

une photo de ce sale individu aurait été nettement préférable !

Portrait de jaquotte
10/novembre/2019 - 08h36

pourquoi la photo de Mme Maréchal pour illustrer cet article ????

Portrait de Juillet2307
10/novembre/2019 - 08h32
lilirose45 a écrit :

A peu près tous 

Ben voyons! le raccourci est un peu facile!Je suis souvent d'accord avec vous, mais là non! on va remettre les choses au clair:

1-ce gars était connu pour être quelqu'un de pas très honnête!

2-il ne pouvait plus enseigner dans une école publique

3- qui est chargé du recrutement des profs dans l'école de la maréchal ?: elle-même! car comme c'est une école privée et non publique, le recrutement, ne se fait pas via le rectorat mais par la "proviseure": dans ce cas, marion maréchal le pen! donc oui elle est responsable d'avoir engagé un criminel! 

Portrait de lilirose45
10/novembre/2019 - 08h21
TheBoss a écrit :

Et combien de criminels dans nos écoles publiques ?

A peu près tous 

Portrait de lilirose45
10/novembre/2019 - 08h20

Je suis un peu choquée par le raccourci 

A lire cet article, vous insistez bien sur le fait qu'il était conseiller dans l'école de Marion Maréchal comme s'il y avait une cause à effet