09/11 18:50

Le cabinet de Brigitte Macron annonce ce soir avoir transmis au gouvernement deux lettres de l'actrice Valentine Monnier qui accuse Roman Polanski

Le cabinet de Brigitte Macron annonce ce soir avoir reçu deux lettres signées de l'actrice Valentine Monnier accusant Roman Polanski et affirme les avoir transmises au gouvernement. Valentine Monnier y affirme avoir été violée à 18 ans par le réalisateur, alors qu'ils se trouvaient ensemble en vacances en Suisse. Une affaire qui a été révélée par le Parisien.

Depuis 2017, encouragée par le scandale Weinstein, la Française a affirmé avoir raconté son histoire dans des lettres à la police de Los Angeles, à Brigitte Macron, au ministre de la Culture Franck Riester ainsi qu'à la secrétaire d'Etat à l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa.

«Le service de la correspondance a retrouvé le courrier » de janvier 2018 à Brigitte Macron comportant « des éléments sur son témoignage adressé à la justice américaine et se plaignant d'absence de réponse de la secrétaire d'Etat à l'Égalité Femmes-hommes », a indiqué le cabinet de la première dame.

«Nous y avons répondu en février 2018 pour lui dire que Brigitte Macron ne saurait intervenir dans des procédures judiciaires, et en transmettant son courrier à Marlène Schiappa », est-il encore précisé. Valentine Monnier « a réécrit en 2019 concernant le financement par le ministère de la Culture du film de Roman Polanski. Nous lui avons répondu en saisissant Franck Riester », a ajouté le cabinet.

Hervé Temime, l'avocat du cinéaste qui est toujours sous le coup de poursuites de la justice américaine pour d'autres faits, a affirmé au Parisien que son client « conteste fermement toute accusation de viol » et observe que ces faits allégués datant d'il y a 45 ans « n'ont jamais été portés à la connaissance de l'autorité judiciaire ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de The dream
11/novembre/2019 - 07h05
C'ptain What1080 a écrit :

C'est quoi ce cabinet mystérieux non gouvernementale ?  

De quoi se mêle BM ? Pourquoi fait elle pression sur le gouvernement pour obliger le parquet  (soit disant indépendant) à ouvrir une enquête sur une affaire d'ordre privé qui date de 44 ans ? 

Non mais sérieux ! :|

Surtout ouvrir une enquête quand les soit disants faits sont prescrits depuis bien longtemps...
Portrait de Irene
10/novembre/2019 - 14h30
C'ptain What1080 a écrit :

Sauf que vous comparer deux régimes biens différents. Déjà l'Allemagne est un état fédéral. Ensuite c'est bien la Chancelière ( ou le Chancelier c'est selon) qui dirige et représente le pays et ce même à l'internationale et non le Président. Rappelez nous donc la dernière rencontre entre Macron et Monsieur Steinmeier dont les média auraient fait écho et qui aurait fait date dans les relations entre la France et l'Allemagne. 

je pense que c'est aujourd'hui que Macron discute avec Steinmeier (puis, avec Merkel).Ca ne laissera peut-être pas des souvenirs indélébiles, mais les présidents des deux pays se rencontrent en général toujours à la mi-novembre - non à cause de la chute du Mur de Berlin et de RDA, non à cause du souvenir de la première guerre mondiale (qui est marqué par le début du carnaval ici, juste pour dire) mais parce que mi novembre il y a le Volkstrauertag : un jour de deuil national (mais pas férié) en mémoire de toutes les guerres auxquelles a participé l'Allemagne, quelle qu'en soit l'issue.La date de ce jour est choisi une fois pour toutes, c'est deux semaines avant le premier Avent (donc forcément un dimanche).Et si je me souviens bien, le président allemand a toujours invité le président français. Il y a donc au moins une rencontre annuelle entre les deux.

J'ai assez de facilité à connaître cela, étant expatriée depuis 40 ans. Les Français se font souvent une idée fausse du rôle des institutions en Allemagne et du pouvoir moral de le présidence de la République. Ce n'est pas parce que Merkel court à droite et à gauche qu'elle a du pouvoir et ce n'est pas parce que le Président ne se met pas en scène, qu'il est relégué en arrière-plan.

Et cela n'a rien à voir avec l'Etat fédéral. Après la dernière guerre, les Américains, entre autres, ont fait tout ce qu'ils jugeaient utile pour empêcher l'émergence d'un nouveau dictateur sorti des urnes. Cela passait aussi par l'établissement d'une loi fondamentale qui séparait bien les pouvoirs. En Allemagne, il n'y a donc pas de constitution, personne pour s'en prévaloir ou pour la détourner.Le découpage en Länder, c'est une autre histoire qui date de la même époque et qui relève plutôt du registre "disséminer les pouvoirs afin de contenir les potentats locaux sur place".Ce qui me permettra donc de dire pour finir que le Président allemand est systématiquement quelqu'un qui a échappé à la politique politicienne (sans compter qu'il ne doit exercer aucun métier en parallèle ni toucher de revenus du commerce, de l'industrie ou du secteur bancaire), il est exclu qu'il ait des rapports avec la racaille mercantile, il incarne la probité en laissant le boulot de représentant de commerce au chancelier.Ca ne donne pas d'idées ??

Portrait de Calamité
10/novembre/2019 - 10h40
Christ59200 a écrit :

1975... En Suisse... Alors qu'elle s'est rendu elle même dans le chalet de ce pervers... Je n'aime franchement pas ces "petits dictateurs" qui profitent de leurs postes pour assouvir leurs pulsions, mais là je commence franchement à me poser des questions sur ces femmes... et cela ne sera pas profitable aux vrais victimes qui elles, ont du mal à se faire entendre... #metoo j'ai envie de mon petit quart d'heure... 

Ces femmes me questionnent aussi. Beaucoup ont réussi parce qu'elles avaient été très légères. C'était une autre époque.. Oui. 

L'homme était le puissant. Aujourd'hui les hommes feraient les mêmes choses auprès de dames pour réussir... Je ne parle pas de relations homo et bi. 

Celles qui n'ont pas reussi, on ne parle pas d'elles 

 

 

 

Portrait de C'ptain What1080
10/novembre/2019 - 08h09
Irene a écrit :

Madame Merkel est seulement chancelière, elle n'est pas présidente de la République allemande.
Son mari ne participe donc pas à sa vie publique ou à la politique du pays. Il n'y a aucun rôle à tenir prévu pour lui.

Quant au président, Mr Steinmeier, sa femme fait comme dans tous les régimes du monde, elle l'accompagne dans ses voyages, elle est toujours invitée avec lui, elle se trouve une occupation autre que le tricot ou le ciné avec les copines ... Elle fait partie intégrante de la vie politique et assume les décisions de son mari. Et si elle n'était pas assez mal portante, je pense qu'on en aurait plus entendu parler en France.

Sauf que vous comparer deux régimes biens différents. Déjà l'Allemagne est un état fédéral. Ensuite c'est bien la Chancelière ( ou le Chancelier c'est selon) qui dirige et représente le pays et ce même à l'internationale et non le Président. Rappelez nous donc la dernière rencontre entre Macron et Monsieur Steinmeier dont les média auraient fait écho et qui aurait fait date dans les relations entre la France et l'Allemagne. 

Portrait de Irene
10/novembre/2019 - 07h36
ChrisEure a écrit :

VOUS ne connaissez pas le mari de Mme Merkel, d'autres peuvent le connaître, surtout en Allemagne ...
Il y a toujours eu un cabinet pour les épouses des présidents, ce n'est pas une nouveauté !
Et ce sont nos impôts qui payent, depuis toujours.

 

Madame Merkel est seulement chancelière, elle n'est pas présidente de la République allemande.Son mari ne participe donc pas à sa vie publique ou à la politique du pays. Il n'y a aucun rôle à tenir prévu pour lui.Quant au président, Mr Steinmeier, sa femme fait comme dans tous les régimes du monde, elle l'accompagne dans ses voyages, elle est toujours invitée avec lui, elle se trouve une occupation autre que le tricot ou le ciné avec les copines ... Elle fait partie intégrante de la vie politique et assume les décisions de son mari. Et si elle n'était pas assez mal portante, je pense qu'on en aurait plus entendu parler en France.

Portrait de Juillet2307
10/novembre/2019 - 07h27
Capri a écrit :

- C’est normal que B. Macron ait un secrétariat ; la moindre personne un peu publique a besoin d’assistants

- il est également normal que ce secretariat ait transmis les lettres reçues aux ministères concernés, en charge des sujets

- bravo à l’actrice d’avoir parlé, même 45 ans après, on s’en fout ; elle avait raconté son histoire à deux proches à l’époque qui ont confirmé 

- c’est proscrit par la justice mais ca dit aussi que les viols marquent les personnes à vie et que ceux qui commettent de tels crimes, peuvent se les faire rappeler longtemps après lorsqu’ils n’ont pas été punis.

- le mouvement MeToo a permis de libérer la parole : espérons qu’il y ait un « avant » et un « après ».

Faux! elle n'a pas besoins d'assistants: elle n'est ni ministre, ni reine, ni un personnage politique! seul les politiciens ont le droit à un cabinet ! elle n'est que la femme de! même le mari de la reine d'angleterre ne se mêle pas des affaires publiques! Quand à ces pseudos actrices qui portent plainte , 20 ou 40 ans après, je ne comprendrai jamais leur comportement d'alors: La réputation sulfureuse de ces gros porcs comme notamment weinstein sont connus dans le milieu et ces demoiselles vont à l'hôtel ou dans l'appartement de ces gros porcs, tout en sachant qu'elle risque de se faire violer! soit elle n,'ont rien dans le ciboulot, soit ce sont des vénales qui feraient tout pour décrocher un rôle! 

Portrait de tvor
10/novembre/2019 - 06h35
arquen a écrit :

Qu'est ce que n'est pas venu faire le Gouvernement est plutôt la bonne question ? Le financement des oeuvres du criminel polanski par de l'argent public intrigue au plus haut point le contribuable que je suis; Car il s'agit de MON argent qui est versé à un criminel qui bénéficie déja de suffisamment de soutiens et relais pour ne pas venir me faire les poches !

Exactement , pourquoi tout le monde ferme les yeux sur son cas ?  Même les acteurs qui s'engagent avec lui  bien que connaissant son parcours ne sont pas mieux  , qd a notre pognon utilisé par " un artiste  amateur de  très jeunes filles " ( comme on dit avec beaucoup de bienveillance  ds la grande famille du cinema  )  autrement dit  de pédophile  s'il s'appelait Monsieur  Durand   , c'est effectivement honteux ........

Portrait de arquen
10/novembre/2019 - 06h06
tobian a écrit :

   Qu'est-ce que le gouvernement vient faire là-dedans?

Qu'est ce que n'est pas venu faire le Gouvernement est plutôt la bonne question ? Le financement des oeuvres du criminel polanski par de l'argent public intrigue au plus haut point le contribuable que je suis; Car il s'agit de MON argent qui est versé à un criminel qui bénéficie déja de suffisamment de soutiens et relais pour ne pas venir me faire les poches !

Portrait de Capri
10/novembre/2019 - 06h01

- C’est normal que B. Macron ait un secrétariat ; la moindre personne un peu publique a besoin d’assistants

- il est également normal que ce secretariat ait transmis les lettres reçues aux ministères concernés, en charge des sujets

- bravo à l’actrice d’avoir parlé, même 45 ans après, on s’en fout ; elle avait raconté son histoire à deux proches à l’époque qui ont confirmé 

- c’est proscrit par la justice mais ca dit aussi que les viols marquent les personnes à vie et que ceux qui commettent de tels crimes, peuvent se les faire rappeler longtemps après lorsqu’ils n’ont pas été punis.

- le mouvement MeToo a permis de libérer la parole : espérons qu’il y ait un « avant » et un « après ».

Portrait de loumoty
10/novembre/2019 - 04h34

Mais, vous n'allez jamais au cabinet ? C'est pourtant la qu'on trouve la m**

Portrait de ChrisEure
9/novembre/2019 - 20h26
Verygood a écrit :

Quel est ce cabinet ? MME Brigitte Macron n'a aucun rôle, la république ne l'a pas intronisé reine. Qui paie ce cabinet ? Pourquoi les médias ne se révoltent pas contre ce cabinet fantôme payé par les citoyens ?

On ne connait pas le mari de MME Merkel.....

VOUS ne connaissez pas le mari de Mme Merkel, d'autres peuvent le connaître, surtout en Allemagne ...Il y a toujours eu un cabinet pour les épouses des présidents, ce n'est pas une nouveauté !Et ce sont nos impôts qui payent, depuis toujours.

 

Portrait de C'ptain What1080
9/novembre/2019 - 20h18

C'est quoi ce cabinet mystérieux non gouvernementale ?  

De quoi se mêle BM ? Pourquoi fait elle pression sur le gouvernement pour obliger le parquet  (soit disant indépendant) à ouvrir une enquête sur une affaire d'ordre privé qui date de 44 ans ? 

Non mais sérieux ! smiley

Portrait de tobian
9/novembre/2019 - 20h15

   Qu'est-ce que le gouvernement vient faire là-dedans?

Portrait de Philou-02.
9/novembre/2019 - 20h06

Et ça faire quoi concrètement ? 

Portrait de domino2008
9/novembre/2019 - 20h01

maintenant le cabinet de Brigitte macron à un role dans la republique !!!

 

on se fout de l'opinion de BM

cela n'enleve en rien le fond du probleme des abus sexuels

 

Portrait de Verygood
9/novembre/2019 - 19h59

Quel est ce cabinet ? MME Brigitte Macron n'a aucun rôle, la république ne l'a pas intronisé reine. Qui paie ce cabinet ? Pourquoi les médias ne se révoltent pas contre ce cabinet fantôme payé par les citoyens ?

On ne connait pas le mari de MME Merkel.....

Portrait de Christ59200
9/novembre/2019 - 19h41

1975... En Suisse... Alors qu'elle s'est rendu elle même dans le chalet de ce pervers... Je n'aime franchement pas ces "petits dictateurs" qui profitent de leurs postes pour assouvir leurs pulsions, mais là je commence franchement à me poser des questions sur ces femmes... et cela ne sera pas profitable aux vrais victimes qui elles, ont du mal à se faire entendre... #metoo j'ai envie de mon petit quart d'heure... 

Portrait de sensei
9/novembre/2019 - 19h08

La schiappa  est trop occupée a papillonner entre itw radio, itw presse pepole