09/11 10:16

Philippe Huppé, député LaREM dans l'Hérault, demande au gouvernement d'annuler "le mois sans alcool" que prévoit de mettre en place Santé Publique France

Philippe Huppé, député LaREM dans l'Hérault, a demandé au gouvernement d'annuler "le mois sans alcool" que prévoit de mettre en place Santé Publique France. Philippe Huppé, qui est également co-président de l’association nationale des élus de la vigne et du vin, affirme que "Non, janvier ne doit pas être un mois à l’eau et au pain sec !"

Dans un communiqué co-signé avec Nathalie Delattre, l’élu héraultais demande au gouvernement français de "ne pas poursuivre cette initiative". Il souligne que le "mois sans alcool" correspond à une période de vœux et de réceptions, et rappelle que le 22 janvier correspond dans le calendrier catholique à la Saint-Vincent, patron des vignerons. "Les vignerons font aujourd’hui face à de graves difficultés commerciales, notamment avec la surtaxation américaine des importations de vins français ou l’incertitude entourant le Brexit" soulignent aussi les présidents de l'Anev.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Christ59200
9/novembre/2019 - 18h54
kikou74 a écrit :

La santé est plus importante que l'argent ! Et cela peut permettre à des alcooliques de s'abstenir suffisamment longtemps, pour avoir le désir de prolonger la trêve, le reste de l'année ! Chacun est responsable de ce qu'il ingurgite ! Un très beau message de prévention ne peut faire que du bien ! 

Chacun est responsable de ce qu'il ingurgite... Oui sauf les alcooliques... Car ce n'est pas un mois sans alcool qui empêchera l’alcoolo-dépendant de se trouver sa dose (demandez à un toubib ce qu'il en pense). On a vu pendant la prohibition ce que cela à donner... La prévention peut se faire à l'école mais bon tout ce qui est interdit est généralement tentant...

Portrait de Christ59200
9/novembre/2019 - 18h43

J'ai tenté le mois sans tabac... J'ai voulu m'inscrire sur le site tabacstop... Je commence à inscrire mon nom, mon prénom, jusque là pas de souci et arrive la question : homme, femme, autre...  le gros doute (pas physique je pisse debout quoique certaines femmes le font, et que certains hommes pissent assis pour éviter de se faire engueuler par bobonne (surtout quand ils sont bourrés les hommes quoiqu'il y a des femmes bourrées aussi)). Autre je ne sais pas ce que c'est, et je risque de me mettre à mal (ou femelle je reste prudent) d'autre genre... Et je pourrai continuer pendant longtemps... Mais j'ai fini par allumer une clope et crée un # (hashtag pour ceux qui sont technophiles) #commentgraceavotrequestionnairealaconjairatémonsevragetabagique..... BON JE ME RALLUME UNE CLOPE ET JE ME RESSERS UN VERRE.....smiley

Portrait de kikou74
9/novembre/2019 - 15h02

Et les anglais sont bien en avance sur nous, toujours à la traîne ...

Portrait de kikou74
9/novembre/2019 - 15h01

La santé est plus importante que l'argent ! Et cela peut permettre à des alcooliques de s'abstenir suffisamment longtemps, pour avoir le désir de prolonger la trêve, le reste de l'année ! Chacun est responsable de ce qu'il ingurgite ! Un très beau message de prévention ne peut faire que du bien ! 

Portrait de OK
9/novembre/2019 - 14h10

il preche pour sa paroisse

Portrait de Cloclo80
9/novembre/2019 - 13h01

Foutez nous la paix avec vos recommandations ! j

Portrait de Retrogamer
9/novembre/2019 - 12h55

On ne peut voir ce genre de situations qu'un france quand meme ou la situation des vignerons preoccupe plus ce monsieur que les 40000 morts dues a l'alcoolisme chaque annee ou meme si il est chargé de la vigne et du vin il a egalement une responsabilité et un devoir de prevention sur un probleme de santé publique.