07/11 14:02

Journée contre le harcèlement scolaire: Le témoignage bouleversant d'Hugo, 20 ans, harcelé, ce matin dans "Morandini Live" - VIDEO

Chaque premier jeudi du mois de novembre est organisée la journée contre le harcèlement dans le milieu scolaire. A cette occasion, Hugo Martinez, un jeune homme harcélé lors de sa scolarité, était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People.

Très jeune, dès le primaire, il a été harcelé par ses camarades. "Ca a commencé avec le niveau scolaire - j'avais des aisances à l'école -, le fait que je louchais d'un oeil. Deux stéréotypes. Après, il y a une prise de poids qui s'est associée à tout cela, parce que je me suis défoulé sur cette nourriture", a-t-il expliqué. "Au début on ne s’en rend pas compte. Et puis d’un coup, les limites sont dépassées, et on ne peut plus arrêter ce phénomène (...) J’étais très seul, je n’avais pas d’amis, je restais avec les professeurs", s'est-il souvenu.

Et d'ajouter : "Au collège, les coups sont arrivés, les bagarres. C’était un rituel durant la 4e. Un groupe de trente élèves m’attendait à mon retour du déjeuner. Deux ou trois jeunes me donnaient des claques, des coups de poing (...) J’ai également été victime de cyber-harcèlement en 4e. Une vidéo de moi a été publiée sur les réseaux sociaux. Un jour, en allant au collège, je croise un groupe de jeunes qui me reconnaissent. Ils sortent leur téléphone, ils rigolent et revoient la vidéo. J'ai compris qu'il n'y avait plus de limite".
Après avoir changé d'établissement scolaire, le harcèlement a "très vite repris". "C'était sous une forme. Moins en frontalité, beaucoup plus par derrière. Je retrouvais mon sac dans la poubelle ; lors des travaux de groupe, on me lâchait au dernier moment, le jour de l'oral", a-t-il expliqué.

Et de continuer : "Aujourd'hui, je vais bien mieux qu'il y a quelques années. Je remercie mes harceleurs. Je les remercie dans le sens que, s'ils n'étaient pas là au final, je ne serais pas où je suis aujourd'hui (...) Je considère qu'on a volé mon enfance. J'ai choisi de donner cette enfance au profit de la société pour que ça puisse servir. Je suis heureux que ça puisse servir aujourd'hui (...) J'ai pensé mourir. Ce qui m'a fait tenir c'est ma passion pour le cinéma. Le cinéma m'a sauvé !".

Hugo Martinez a créé une association intitulée "Hugo !". Un site Internet est également disponible pour lutter contre le harcèlement scolaire : Non au harcèlement. Aujourd'hui, un enfant sur 10 est victime de harcèlement scolaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de La République C'est Moi
7/novembre/2019 - 17h47
censure64 a écrit :

"Hugo, 20 ans harcelé ce matin dans morandini live" :| Bravo morandini !!! vous êtes vraiment pas sympa, de vous en prendre a ce jeune.:p

smiley

Il y a la virgule après "harcelé" qui change tout mais j'ai pensé la même chose que vous. smiley

Portrait de censure64
7/novembre/2019 - 14h44

"Hugo, 20 ans harcelé ce matin dans morandini live" smiley Bravo morandini !!! vous êtes vraiment pas sympa, de vous en prendre a ce jeune.smiley