22/10 17:56

Essonne : Nicolas, le pompier qui a insulté Emmanuel Macron sur une vidéo après la manifestation de ses collègues est suspendu... et pourrait-être révoqué - Vidéo

Nicolas, le pompier de l’Essonne âgé de 28 ans qui avait été filmé en train d’insulter Emmanuel Macron le 15 octobre dernier après une blessure survenue à l’issue de la manifestation des pompiers dans les rues de Paris a été suspendu et se trouve ainsi privé de près de la moitié de son salaire. Sa colère avait été visionnée plus de deux millions de fois sur les réseaux sociaux.

Par le biais de ses avocats, Valentine Rebérioux et Louise Bouchain, il avait adressé une lettre ouverte au Président de la République, au ministre de l’Intérieur, au préfet et au président du conseil départemental de l’Essonne dont des extraits sont publiés ce mardi par Le Parisien pour expliquer les raisons de sa colère.

Le Sdis de l’Essonne a indiqué que Nicolas B. sera jugé par le tribunal administratif de Versailles, et que son éventuelle révocation sera une décision de justice, et non du président de la République. Dans le quotidien, le pompier a indiqué «regretter» ses propos, qui «salissent les pompiers». Mais il ne fera aucune «lettre d’excuses», comme lui aurait suggéré sa hiérarchie, soutiennent ses avocates. Il s’agirait alors d’une «compromission» et d’une «humiliation», estiment-elles. Dans le même temps, Nicolas B. va déposer plainte pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme sur personne dépositaire de l'autorité publique, par personne dépositaire de l'autorité publique.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de medit93
23/octobre/2019 - 03h39 - depuis l'application mobile
C'ptain What1059 a écrit :

Et encore çà c'est les versions soft. On a aussi ceux qui demandent de tuer les bébés blancs, de baiser en tournante les p*tes blanches et je passe sur les plus gratinés. 

@C'ptain What1059 Quel rapport ?

Portrait de Climato
22/octobre/2019 - 23h26 - depuis l'application mobile

Si Macron compte faire virer tous ceux qui l'insultent, il en a pas fini. Même des dirigeants étrangers se foutent de sa gueule.

Portrait de Climato
22/octobre/2019 - 23h21 - depuis l'application mobile

Soutien total au pompier.

Portrait de francischerasse
22/octobre/2019 - 23h03

on en parle de la fausse blessure ? Un lanceur de balle (flashball) ne fait que des hématomes même à bout portant et est totalement incapable de déchirer un vêtement, surtout un pantalon de treillis de très bonne qualité, indéchirable même, dont sont doté les pompiers. N'importe quel professionnels de santé et/ou de secourisme pratiquant le maquillage pour les simulations pédagogique vous dira qu"on voir immédiatement que c'est du maquillage ! Et sinon oui, bien sur, il doit être révoqué ! 

Portrait de Dragon75
22/octobre/2019 - 22h51 - depuis l'application mobile
Cotorep a écrit :

J'allais le dire!

@Cotorep j’espère que vous condamner aussi les 6 mois de casses de vos amis gilets jaunes? Vous savez ce qui ont détérioré pour plus 1 milliard d’euros nos rues commerces et institutions!

Portrait de vinze
22/octobre/2019 - 22h49 - depuis l'application mobile

Comme quoi on peut être pompier, menteur, gilet jaune et idiot.

Portrait de Cotorep
22/octobre/2019 - 22h13
Blek37 a écrit :

Et pendant ce temps là des pompiers, appelés pour des feux de poubelles ,à  Champigny (94) ,tombent dans un guet-apens à coups de mortiers ! Mais ,chut !!!

J'allais le dire!

Portrait de popeye55
22/octobre/2019 - 22h06
[email protected] a écrit :

De quoi ? Il touche la moitié de son salaire en étant suspendu !!!

Si c'est ça, je me fais embaucher dans la fonction publique et j'insulte mes supérieurs pour toucher la moitié de mon dalaire à rien faire, peinard... 

Vous avez raison, il n'y a qu'en France que l'on peut voir ça....

Portrait de Jean Bonneau
22/octobre/2019 - 21h36

Dans toutes les corporations aujourd'hui certains manifestants se radicalisent... ou des éléments perturbateurs en profitent pour semer le trouble. Quand les forces de l'ordre disent "on ne passe pas" ou "dispersez-vous", j'ai tendance à aller ailleurs... là où certains aujourd'hui vont au contact malgré les sommations. Et après ils sont surpris d'être touchés... Quand il commence à y avoir du grabuge, le mieux est encore de s'en écarter. Mais si on reste, il faut quand même un minimum assumer "le jeu". 

Portrait de B612
22/octobre/2019 - 21h36

J'espère, et je pense, que la sanction ne sera pas lourde. Juste symbolique, parce que la République ne peut pas laisser passer des insultes au Président par un de ses agents. Mais révoquer ce pompier, juste pour cela dans un contexte que l'on sait, serait une grave erreur quand on connait ses états de service. De toutes façons, le pompier est déjà sanctionné d'une certaine manière depuis, d'après la lettre.

Personnellement je comprends son coup de gueule : il se fait tirer dessus alors qu'il porte secours à quelqu'un, et n'a pas hésité ensuite à porter secours à un CRS, parce que c'est son devoir..Je salue sa décision de ne pas faire d'excuses. Car je pense que ce pouvoir, représenté par Macron, qui ose ainsi traiter ses pompiers ne mérite ni respect, ni égards, ni excuses. La raison pour laquelle le pompier a manifesté est beaucoup plus importante que la déférence due à son Président. Cette raison c'est nous, car les pompiers œuvrent pour nous.

Portrait de Media44
22/octobre/2019 - 21h20

Logique. Il mérite son destin ce crétin.

Portrait de Pierma
22/octobre/2019 - 20h49 - depuis l'application mobile

Parfait. Out. Rien à faire au service de la république. L’opinion il la garde pour lui. Next.

Portrait de M. Gentil
22/octobre/2019 - 20h09

Bah justement il disait pas qu'il arrêtait d'être pompier dans sa vidéo?

Alala ces gens en recherche de buzz ils sont vraiment prêts à tout pour des likes... Triste vie

Portrait de lilirose45
22/octobre/2019 - 19h41

Pendant ce temps là, un rappeur décérébré traite la France de pays de fils de p**te en tout impunité 

Portrait de Harriet
22/octobre/2019 - 19h26
Wouhpinaise a écrit :

La vidéo parle d'elle-même. Le contexte on le connait. Et moi aussi j'ai trouvé ça lamentable que les pompiers se fassent gazer et tirer dessus. Mais quand on qualifie le président français d'enc*lé et de con**rd, faut s'attendre à se voir infliger une sanction, même si c'est sous le coup de la colère (légitime en ce cas).

Je crois qu'il dit lui même qu'après 12 ans , c'est fini ... il se "barre" ....

Par contre je remarque que la "répression" est plus zélée quand il s'agit de fonctionnaires moins offensifs ( pompiers, infirmières etc ...) alors que des groupuscules identitaires ont saccagé la capitale l'an dernier ... je ne parle même pas de la Seine-Saint-Denis où des habitants demandent à être relogés car rien n'est fait contre les dealers qui pourrissent leur vie ...

Vraiment l'impression de deux poids/deux mesures .... bref ...

Portrait de next@00
22/octobre/2019 - 18h54
Harriet a écrit :

Justement, il faut remettre ces propos dans le contexte ... Il s'est fait tirer dessus par ce qu'il considère être des collègues et il ne comprend pas ... c'est un mouvement de colère , qui une fois de plus est filmé ... d'ailleurs il regrette ses propos ...

Maintenant même si je ne cautionne pas la violence verbale et les insultes ... je me souviens d'avoir posté ici ... qu'il était honteux de gazer des pompiers et a fortiori leur tirer dessus ... c'est quand même inédit ! 

La violence engendre la violence ....

Moi si j'insulte mon patron me refuse une augmentation (pourtant amplement mérité) je l'insulte pas.

Si je suis pas content, je me barre !!! 

Portrait de nibali
22/octobre/2019 - 18h48

Je suis 100% d'accord avec le pompier mais il a oublié de dire aussi à Castaner d'aller se faire encu....

Portrait de Harriet
22/octobre/2019 - 18h43
Wouhpinaise a écrit :

J'ai un profond respect pour les pompiers. Mais là, il est allé trop loin. Même si c'est sous le coup de l'émotion.

Justement, il faut remettre ces propos dans le contexte ... Il s'est fait tirer dessus par ce qu'il considère être des collègues et il ne comprend pas ... c'est un mouvement de colère , qui une fois de plus est filmé ... d'ailleurs il regrette ses propos ...

Maintenant même si je ne cautionne pas la violence verbale et les insultes ... je me souviens d'avoir posté ici ... qu'il était honteux de gazer des pompiers et a fortiori leur tirer dessus ... c'est quand même inédit ! 

La violence engendre la violence ....

Portrait de next@00
22/octobre/2019 - 18h08

De quoi ? Il touche la moitié de son salaire en étant suspendu !!!

Si c'est ça, je me fais embaucher dans la fonction publique et j'insulte mes supérieurs pour toucher la moitié de mon dalaire à rien faire, peinard... 

Portrait de Jean Pingouin du 59
22/octobre/2019 - 18h07

Il faut sauver le Pompier Nicolas et jeter Macron par les éboueurs !

Portrait de dany082
22/octobre/2019 - 18h03 - depuis l'application mobile

Normal il s’attendait a quoi ? Apres quand t’as pas de cerveau...

Portrait de colin33
22/octobre/2019 - 18h02 - depuis l'application mobile

Il n'a pas raison d'insulter le président, mais quand on voit la police charger les pompiers on se pose des questions, le climat est malsain et ce n'est malheureusement pas finit !!!