07/10 16:31

La chanteuse australienne Sia révèle souffrir d’une maladie génétique rare surnommée la «maladie du chewing-gum» - Mais de quoi s'agit-il?

Sur son compte Twitter, Sia a fait une annonce à ses fans. La chanteuse australienne a révélé souffrir de douleurs chroniques à la suite du "syndrome d'Ehler Danlos".

Il s'agit d'une maladie génétique rare et invalidante, surnommée la «maladie du chewing-gum». Le site internet de Ouest-France indique qu'elle occasionne des douleurs chroniques, des problèmes articulaires. Une personne sur 5.000 est touchée par ce syndrome.

"Je veux juste dire à ceux qui souffrent, que ce soit psychologiquement ou émotionnellement, que je vous aime", écrit-elle sur le réseau social. Et d'ajouter : "Il faut continuer à avancer. La vie est dure, la douleur est démoralisante, mais vous n’êtes pas seul".

Dans un autre message, la chanteuse australienne donne des précisions sur son syndrome. "C'est une névralgie causée par une chirurgie de routine faite il y a trois ans. Ma thyréostimuline est de 29, alors qu'elle devrait être en dessous de 4. Je souffre sévèrement d'hypothyroïdie. Je vais faire aussi une pause pour suivre une thérapie approfondie pour soigner mes troubles de stress post-traumatique", indique-t-elle en précisant que "beaucoup souffrent plus" qu'elle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de axl59
7/octobre/2019 - 23h37
Next02 a écrit :

C'est pas génétique, elle a attrapé ça suite à une chirurgie il y a 3 ans !!!! Faut lire l'article avant de faire le titre 

Elle souffre à la fois du syndrome d'Ehler Danlos qui est bien une maladie génétique et de douleurs neuro suite à une opération. A priori, vous avez raté médecine.   

Portrait de Alexdelouest
7/octobre/2019 - 23h37
Next02 a écrit :

C'est pas génétique, elle a attrapé ça suite à une chirurgie il y a 3 ans !!!! Faut lire l'article avant de faire le titre 

Quand on ne sait pas on se tait. Je suis aussi atteint de cette maladie génétique rare. De plus « maladie de chewing-gum » ? Nous n'avons jamais utilisé ce terme, mais plutôt maladie du contorsionniste.