17/09 09:41

Le Gilet Jaune Maxime Nicolle annonce qu'il va obtenir sa carte de presse et devenir ainsi un journaliste "reconnu par la profession" déclenchant une vague de protestations

C'est une véritable levée de boucliers sur les réseaux sociaux ! Maxime Nicolle, figure du mouvement des gilets jaunes, annonce, dans une vidéo, qu’il va très probablement obtenir sa carte de presse. Il fait en effet désormais partie de l'équipe de «QG, le média libre», une nouvelle web-télé militante lancée en juin par l'ex-directrice adjointe de «L'Obs», Aude Lancelin.

Et Maxime Nicolle d'expliquer:

«Pour avoir une carte de presse il faut travailler trois mois pour une agence de presse ou pour un média, et il faut que le montant du revenu soit au minimum la moitié des revenus que j’avais avant. Donc en l’occurrence comme je touche 500 balles, et que là je vais toucher un peu plus de mille euros, oui, je vais avoir le droit d’avoir une carte de presse trois mois après la date de mon entrée sur le site internet Quartier Général», a expliqué Maxime Nicolle dans sa vidéo.

Sur Twitter, cette annonce a provoqué une vague de protestation de la part de nombreux internautes qui ont du mal à comprendre comment Maxime Nicolle peut ainsi devenir "journaliste" reconnu par la profession !

De son côté, la Commission de la Carte d’Identité des Journalistes Professionnels (CCIJP) explique  sur son site web que pour attribuer une carte de presse, il suffit de remplir les conditions sui:

- s'il s'agit bien d'une occupation principale et régulière (3 mois consécutifs pour une première demande)

- si celle-ci procure au postulant l'essentiel de ses ressources soit plus de 50%

- si les activités du demandeur s'exercent bien dans le cadre de la profession, ce qui entraîne en réalité deux questions : quelle activité ? Dans quel type d'entreprise ?

Maxime Nicolle a donc effectivement toutes les chances d'obtenir sa carte de presse après son embauche par ce médias.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tonylacolle
17/septembre/2019 - 19h57

Encore un nouveau pas en avant de la connerie .

Le journalisme en berne, la crédibilité en déroute, la bêtise en action.

Portrait de DIME
17/septembre/2019 - 18h20

En même temps...

Le rédacteur de cet article n'a pas sa carte d'aptitude en orthographe !

 

Portrait de satine1
17/septembre/2019 - 16h19

Je suis surprise qu’il fasse encore parler de lui !   Ne devait-Il pas quitter la France parce qu'il en avait marre d’y vivre ?  

Portrait de C'est Mon Avis
17/septembre/2019 - 15h43

Lui aussi devra se faire exfiltrer quand il voudra interviewer ses anciens complices gilets jaunes ! N'oublions pas que ces derniers conspuent (et agressent) les journalistes ! On va rire quand il va commenter les prochains attentats "complotistes" smiley

Portrait de JF_Lacour
17/septembre/2019 - 13h53
CARAMEL MOU a écrit :

pour l'instant une grande majorité des journalistes sont pro Macron, cela va changer et apporter un peu de sang neuf dans une profession nombriliste, vous pensez que le fait d'avoir été ministre (ex Rachida Dati) permette de devenir avocat soit mieux ?

Ça n'a quand même rien à voir !  l'accès à la profession d'avocat par VAE ( validation des acquis) demande un certain niveau de connaissances ( maîtrise en droit au minimum ).comme d'expérience ( 8 ans mini je crois ).et il me semble bien que la passerelle automatique pour les anciens ministres ou parlementaires jugée exagérément facile n'existe plus depuis 2013.

Maxime NIcolle qui passe de manutentionnaire intérimaire à journaliste c'est du grand n'importe quoi, à moins que la profession invente une nouvelle spécialité de "rédacteur de fake news", domaine où il est plutôt bon.

Portrait de seb2746
17/septembre/2019 - 13h46

Je ne vois pas le problème, on donne cette carte au 1er venu depuis des années.

Un pro-sioniste qui diffuse sa haine, un homophobe,  un extrémiste c'est kifkif, on donne quand même et la personne pourra pondre des trucs ignobles sans aucun risque, certains font même de la Télé.

Les nombreux procès sont annulés par la magie des relations et ils peuvent très bien gagner leur vie avec des avantages fiscaux, tout bénéf.

Ceux qu'il faut plaindre se sont les VRAIS journalistes, avec école, stages et acceptant la charte de Munich.

 

Cette fameuse charte que peu de pseudo-journaliste ne respecte pas de toute façon.

Portrait de colin33
17/septembre/2019 - 13h13 - depuis l'application mobile

Il faut agir comme cet individu ou comme les Balkani pour être reconnus par la société, on marche sur la tête !!!

Portrait de Adelinette
17/septembre/2019 - 12h09

Lui journaliste ? La blague. Ça me fait penser à un vieil épisode de Confession Intimes "Je suis macho et alors" avec Philippe, le beauf macho Corse qui s'était improvisé DJ. "Moi je suis DJ.... Oui je suis DJ. La femme c'est à la maison, la femme c'est aux fourneaux. Et moi je suis DJ". 

Prochainement sur vos écrans, Maxime Nicolle THE JOURNALIST. "Moi je suis journaliste. Oui JOUR - NA - LISTE. The one. Le pro des pros". 

Portrait de arthuros
17/septembre/2019 - 11h50

je ris, je ris, je ris ... j'attends avec impatience son premier papier ! sa première interview, son premier plateau ... en tout cas cela galvaude le métier de journaliste ! 

Portrait de lxa75
17/septembre/2019 - 11h04

encore "1 journaliste" qui fera preuve Independence 

Portrait de jarod.26
17/septembre/2019 - 10h45
on donne tout à n'importe qui
Portrait de Cotorep
17/septembre/2019 - 10h17
minou75 a écrit :
Enfin...Une bonne nouvelle !!!

J'allais le dire !

Portrait de nina83
17/septembre/2019 - 09h59

Et après on s'étonne de lire tellement d'articles de presse complètement débiles..... si les conditions pour avoir une carte sont si "faciles" et "simples" à obtenir, devenons tous journalistes ! 

Portrait de lucieat
17/septembre/2019 - 09h45

ce sont les "vrais" journalistes qui ont fait des années d'études pour avoir leur diplôme et leur carte qui vont être contents. Est ce qu'il sait au moins écrire un article correct ?