11/09 16:01

Après l'élection présidentielle et les révélations sur François Fillon, le Canard enchaîné a vu ses ventes et son bénéfice reculer en 2018

Après un cru 2017 dopé par l'élection présidentielle et les révélations sur François Fillon, le Canard enchaîné a vu ses ventes et son bénéfice reculer en 2018, selon les comptes annuels publiés mercredi par l'hebdomadaire satirique. Le "palmipède", l'un des seuls journaux qui publie ses résultats chaque année, a fait état d'un bénéfice de 1,4 million d'euros l'an dernier, soit une chute de 33% par rapport à l'exercice précédent. Une dégringolade qui s'explique par une actualité moins porteuse dans les colonnes du Canard : comme l'explique l'hebdomadaire, "après 2017, année de l'élection présidentielle et des exploits de François Fillon", ses ventes ont "logiquement baissé", tombant à 340.176 exemplaires en moyenne, contre près de 400.000 un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires recule en conséquence de près de 15%, avec 21,8 millions d'euros de produits d'exploitation. Cependant, l'hebdomadaire souligne que ses hors-série, les "Dossiers du Canard", se sont mieux écoulés que l'an dernier. Conformément à sa politique, le journal satirique (qui ne vit que de ses abonnements et ventes en kiosque, et se prive volontairement de toute recette publicitaire) a décidé d'affecter son bénéfice à ses réserves financières, lesquelles visent à "conforter, encore et toujours", sa "totale indépendance". Un bas de laine débordant puisqu'il atteint désormais plus de 129 millions d'euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Marie-Septembre
11/septembre/2019 - 23h42
lxa75 a écrit :

A la longue de chercher le caca il éclabousse 

et ça pue !

Portrait de pypatche
11/septembre/2019 - 21h43
Alors en panne d'inspiration ? Pourtant il y en a des choses à creuser. Et à découvrir. Au boulot les gars. ...
Portrait de Nono75
11/septembre/2019 - 18h29
canopee02 a écrit :

Il n'y a pas eu que De Rugy tout de même, enfin.

Woerth-Bettencourt

Sarkozy-Kadhafi

Cahuzac

Benalla (passeports)

Bygmalion (comptabilité secrète avec publication de l'intégralité des 58 fausses factures)

Portrait de lxa75
11/septembre/2019 - 17h08

A la longue de chercher le caca il éclabousse