04/09 10:31

Le ministre de la Culture Franck Riester appelle les groupes Free et Altice à discuter pour trouver une solution à leur bras de fer

Le ministre de la Culture Franck Riester a appelé les groupes Free et Altice à discuter pour trouver une solution à leur bras de fer, dans leur propre intérêt comme dans celui de leurs abonnés et téléspectateurs. "J'appelle les différents acteurs à être raisonnables et à trouver des solutions qui sont gagnant-gagnant entre les abonnés de ces opérateurs et les téléspectateurs de ces chaînes", a déclaré le ministre, lors d'une rencontre avec l'Association des journalistes médias.

En règle générale, c'est aux acteurs des télécoms et de la télévision de négocier entre eux pour "trouver le bon équilibre économique" en matière de diffusion des chaînes via les box internet, mais "il ne faut pas que le téléspectateur soit balloté entre les uns et les autres", a-t-il estimé. La crise actuelle entre Free et Altice "n'est pas l'intérêt ni des uns ni des autres. On est dans une phase de négociations, Xavier Niel (le fondateur de Free, NDLR) et Alain Weill (PDG d'Altice France) sont deux personnalités très fortes. Je les appelle à discuter ensemble et à trouver la solution le plus rapidement possible car c'est dans l'intérêt du public", a ajouté Franck Riester.

Le groupe Altice, maison mère des chaînes BFMTV, RMC Découverte et RMC Story ainsi que de l'opérateur SFR, et son concurrent Iliad, propriétaire de Free, n'ont pas réussi à trouver d'accord concernant la diffusion des trois chaînes d'Altice via les Freebox, entraînant depuis lundi la coupure de leur diffusion sur celles-ci via l'ADSL et la fibre. Elles restent disponibles pour les abonnés de Free, moyennant des manipulations, en optant pour la réception des chaînes via une antenne TNT.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Angelussauron
4/septembre/2019 - 12h39
seb2746 a écrit :

Y'a RIEN à éngocier.

Bfm/rmc sont sur la tTNT grâce à un contrat qu'ils ont passés avec l’état moyennant une diffusion ENTIEREMENT GRATUITE.

Et là Altice veut faire payer un truc gratuit, ce qui est contraire à leur contrat.

C'est justement à l’état de rappeler que SI ils sont payés, ils n'ont PLUS le droit d'avoir de diffusion en France.

SFR/Bouygues n'ont eu pas eu le choix, ils se sont servis directement dans les comptes sans même prévenir.

 

Entièrement d'accord mais le soucis a été la négociation avec le groupe TF1 et M6 (une très grosse erreur) du coup la boite de pandore est ouverte et tous les groupes des chaines gratuites s'engouffrent dedans.

Juridiquement vu qu'ils ont payés pour TF1 et M6 je me demande si la justice ne donnerait pas raison au groupe Altice.

En tout cas j’espère qu'il y aura pas de négociation et que maintenant les chaines gratuites le resteront.

Portrait de stbx00
4/septembre/2019 - 11h43
seb2746 a écrit :

Y'a RIEN à éngocier.

Bfm/rmc sont sur la tTNT grâce à un contrat qu'ils ont passés avec l’état moyennant une diffusion ENTIEREMENT GRATUITE.

Et là Altice veut faire payer un truc gratuit, ce qui est contraire à leur contrat.

C'est justement à l’état de rappeler que SI ils sont payés, ils n'ont PLUS le droit d'avoir de diffusion en France.

SFR/Bouygues n'ont eu pas eu le choix, ils se sont servis directement dans les comptes sans même prévenir.

Tout à fait d'accord ! Altice veut packager ses chaines avec des services de replay mais ce serait bien à l'état de rappeler les fondamentaux : Les chaines diffusées gratuitement par la TNT doivent pouvoir être reprises en IP gratuitement... Si l'opérateur souhaite reprendre les services de replay à ce moment là il paye mais uniquement pour ça...

Portrait de seb2746
4/septembre/2019 - 10h40

Y'a RIEN à éngocier.Bfm/rmc sont sur la tTNT grâce à un contrat qu'ils ont passés avec l’état moyennant une diffusion ENTIEREMENT GRATUITE.Et là Altice veut faire payer un truc gratuit, ce qui est contraire à leur contrat.

C'est justement à l’état de rappeler que SI ils sont payés, ils n'ont PLUS le droit d'avoir de diffusion en France.

SFR/Bouygues n'ont eu pas eu le choix, ils se sont servis directement dans les comptes sans même prévenir.