10:01

La Floride en état d'alerte avant l'arrivée de l'ouragan Dorian prévue dans la nuit de dimanche à lundi - Donald Trump annule son voyage en Pologne pour suivre son évolution - Vidéo

Donald Trump a annoncé  annuler son voyage en Pologne en raison de l’ouragan  qui se dirige vers les Bahamas et pourrait frapper lundi les côtes de Floride, où l’état d’urgence a été décrété. La Géorgie, Etat frontalier de la Floride, a déclaré à son tour jeudi l’état d’urgence pour une partie de ce territoire. Dorian, qui se renforçait dans les Caraïbes après être passé au nord de Porto Rico, est devenu dans la nuit de jeudi à vendredi un ouragan de catégorie deux sur une échelle de cinq, avec des vents de jusqu’à 165 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC).

Le NHC a évoqué une « probabilité accrue » de menaces pour les vies humaines ce week-end ou en début de semaine prochaine, lors du passage de l’ouragan sur les côtes de Floride. « Afin de permettre que l’ensemble des moyens de l’Etat fédéral soient focalisés sur la tempête qui arrive, j’ai décidé d’envoyer notre vice-président, Mike Pence, en Pologne à ma place ce week-end», a déclaré le président américain.

Le dirigeant républicain, qui possède plusieurs propriétés en Floride, dont sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago, était attendu dimanche à Varsovie pour commémorer le 80e anniversaire du début de la deuxième guerre mondiale.

Selon le dernier point du Centre national des ouragans (NHC) de 5 heures du matin (heure française) vendredi, l’oeil de Dorian se trouvait à 470 kilomètres à l’est des Bahamas et se déplaçait vers le nord-ouest à une vitesse de 19 km/h. Le NHC rappelle qu’il doit se renforcer et pourrait devenir un ouragan « majeur » (de catégorie 3 ou plus, avec des vents à a u moins 178 km/h) vendredi. Les autorités s’attendent à ce qu’ils reste un ouragan « extrêmement dangereux pendant le week-end ».

Selon les prévisions du NHC, l’ouragan devrait déverser, sur des portions de la côte sud-est des Etats-Unis, des pluies dont l’accumulation atteindra de 12 à 25 centimètres.

«Tous les habitants de Floride devraient avoir préparé un plan. N’attendez pas que ça soit trop tard ! », a mis en garde le gouverneur de cet Etat, Ron DeSantis. « Vous devriez avoir suffisamment de réserves de nourriture, d’eau et de médicaments pour tenir sept jours », a-t-il appuyé pendant une conférence de presse.

En conséquence, les habitants de cet Etat du sud-est du pays commençaient à affluer dans certains supermarchés et stations-services. « Il y avait une queue horrible à Costco », une des plus grosses chaînes d’hypermarchés du pays, a raconté Cristina Grand, une résidente de Miami de 55 ans.

Ailleurs sur le web

Vos réactions