30/08 11:51

Espagne : Le mystère des 17 "bébés loup-garou" qui voient leurs poils pousser de façon anormale vient d'être résolu par les autorités sanitaires

Ce sont des parents qui ont donné les premières alertes en juin, en constatant que leur enfant ou leur bébé développaient cette pilosité très anormale. Un porte-parole du ministère indique que 17 cas de « syndrome du loup-garou » ont été portés à la connaissance des autorités, en Cantabrie (nord de l'Espagne), Andalousie (sud) et dans la région de Valence (est). 

Les autorités sanitaires ont ouvert une enquête sur ces cas d'hypertrichose, affection appelée familièrement syndrome du loup-garou. Elles ont découvert qu'à chaque fois, le phénomène était apparu après que l'enfant avait pris un médicament contre les reflux gastriques, vendu comme de l'oméprazole.

En fait, les boîtes contenaient du minoxidil, utilisé contre la chute de cheveux. « Ce médicament a été introduit dans un emballage marqué oméprazole », a souligné la ministre de la Santé Maria Luisa Carcedo.

L'erreur originelle provient du laboratoire FarmaQuimica Sur, basé à Malaga, où le principe actif a été mal étiqueté pour une raison qui reste à déterminer.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cotorep
31/août/2019 - 03h10
endimion34 a écrit :

la seule chose que je retiens c'est que le médicament est efficace pour la repousse des cheveux lol :)

 

J'allais le dire !

Portrait de HanaTsu
30/août/2019 - 13h02

c'est parfaitement inadmissible. Les enfants aurait pu en mourir. J’espère qu'il vont le payer cher

Portrait de endimion34
30/août/2019 - 12h46

la seule chose que je retiens c'est que le médicament est efficace pour la repousse des cheveux lol smiley

 

Portrait de Philou-02.
30/août/2019 - 10h59

C’est un coup à avoir peur les soirs de pleine lune ! smiley