27/08 07:31

Free est passé à l'action cette nuit en coupant à ses abonnés l'accès à BFM TV, RMC Découverte et RMC Story - Alain Weill (NextRadioTV) regrette "qu'on en arrive à cette situation"

La chaîne d'information BFMTV n'est plus disponible depuis cette nuit sur la Freebox à la suite d'une bataille sur des questions de rémunération, a expliqué Xavier Niel, vice-président du conseil d'administration d'Iliad, maison-mère de Free, dans une tribune aux Echos.

"Faute d'accord, aujourd'hui, nous devons donc arrêter la reprise intégrale et simultanée de la chaîne sur nos réseaux", indique ce matin l'homme d'affaires dans le quotidien économique alors que la chaîne a été coupée cette selon un communiqué diffusé ce matin dans la matinale de BFMTV .

Un conflit oppose les deux groupes depuis de longs mois au sujet de la rémunération pour la diffusion des chaînes d'Altice (BFMTV, RMC Découverte et RMC Story) sur les box de Free, après l'expiration le 20 mars dernier du précédent accord les liant. Comme ses rivaux TF1 et M6, qui ont négocié au forceps ces 18 derniers mois des accords de rémunération avec les fournisseurs d'accès à internet en échange de la diffusion de leurs chaînes dans leurs offres incluant la télévision, Altice veut désormais être payée par Free pour la fourniture des trois chaînes et de services associés (comme la télévision de rattrapage en "replay").

Selon Xavier Niel, un accord avait été trouvé le 28 juillet, prévoyant une rémunération pour les services associés à la chaîne. Mais dès le lendemain les deux parties différaient sur la structure juridique du contrat.

"Afin de sortir de ce blocage, nous avons demandé à Altice de nous adresser un contrat nous permettant de proposer BFMTV dans le cadre d'une option payante conformément à leur nouvelle stratégie", précise Xavier Niel.

"Dès que nous disposerons de celui-ci, nos abonnés pourront souscrire l'option s'ils le souhaitent pour recevoir BFMTV en IPTV, moyennant un abonnement correspondant au prix souhaité par l'éditeur de la chaîne", ajoute-t-il.

Altice, contacté par l'AFP, n'a pas souhaité faire de commentaire lundi soir.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pypatche
27/août/2019 - 17h02
Quel bonheur ! ils ne veront plus le bourdin .. du matin. .
Portrait de cheeky75012
27/août/2019 - 11h33

Merci free  et C8 c est quand )))

Portrait de dzeus
27/août/2019 - 10h44

comment BFM peut se réjouir de se passer de 6.5 millions d'abonnés. du coup ne doit il pas baissé ses tarifs publicitaires. D'autant que je suppose, free, est en train de peaufiner une replique.

Portrait de Marq
27/août/2019 - 09h45

Pourquoi ne pas faire le contraire :

Faire payer aux chaines de la TNT pour avoir le droit d’être diffusées sur tout  les Bouquets.

Allez Free, Orange, Numericable, Bouygues, SFR et les autres.

Au Boulot

Portrait de Alexdelouest
27/août/2019 - 09h30

BFM joue bien la victime ! Je suis bien content que Free refuse ce chantage ! L’Etat donne à BFM un canal gratuit (même 3 en TNT). Mettre payant sur les box c’est faire augmenter les tarifs mensuels des opérateurs par répercussion et donc rendre payant quelque chose offert par l’Etat. On s’approche de l’illegal et de l’immoral. Pas étonnant venant de BFM.

Portrait de jarod.26
27/août/2019 - 08h50
free ils ont tout compris oO
Portrait de HanaTsu
27/août/2019 - 08h32

J ai été client chez Free de trop nombreuse  années. Au fil du temps, je me  suis rendu compte que leur seule préoccupation, c'est de se remplir les poches , et que l’intérêt du client, il en on rien a faire

Portrait de nina83
27/août/2019 - 08h32

je ne suis pas chez free mais ça va se régler très vite.... en attendant l'appli Molotov est vraiment bien !!

Portrait de Le Provoc
27/août/2019 - 08h15

Je dois etre honnete j'adore BFM mdr  .. j'ai free au pire y'a my canal je passe par la , Molotov ou le cable TNT ... BFM a beaucoup a perdre aussi niveau audience peut etre ... Surtout si canal et orange suivent plus tard . 

Portrait de Mimosas06
27/août/2019 - 08h02

Cette affaire est surprenante , ce qui serait logique commercialement serait que les chaînes  payent pour être diffusées sur l'internet, alors que c'est l'inverse qui se passe. A n'y rien comprendre.