13/08 10:31

Les policiers déjà soupçonnés de violences lors de l'interpellation d'un jeune homme à Saint-Ouen font l'objet d'une enquête dans une deuxième affaire

Les policiers déjà soupçonnés de violences lors de l'interpellation d'un jeune homme vendredi à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, font l'objet d'une enquête dans une deuxième affaire, a appris l'AFP lundi de sources concordantes.

"Une enquête est en cours pour démêler une deuxième affaire", a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information de BFMTV.

"Deux témoins indiquent que des policiers de la Compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) 93 ont amené deux jeunes dans un hall pour les frapper", a précisé cette source. "Parallèlement, un policier de la CSI a déposé plainte pour violences volontaires de la part de ces deux jeunes. Ceux-ci auraient été conduits à l'hôpital après cet épisode mais en seraient partis avant d'avoir été soignés", a-t-elle encore indiqué.

"Il s'agit de la même commune, du même jour et du même créneau horaire. Mais l'IGPN n'a pas été saisie sur cette deuxième enquête", a expliqué une autre source proche du dossier.

L'enquête, ouverte également vendredi, a été confiée au commissariat de Saint-Ouen. Le parquet de Bobigny avait saisi vendredi l'IGPN pour des violences par une personne dépositaire de l'autorité publique. Sur des images, captées par la vidéosurveillance et une vidéo amateur, on aperçoit un policier en civil asséner plusieurs coups au visage du jeune homme interpellé, selon une source proche de l'enquête.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djibou35
16/août/2019 - 17h20

Comme il a été marqué plus bas, dans" force de l'ordre" y'a FORCE et je ne vais pas versé ma larmichette pour un ou deux délinquants qui se serai fait légèrement remettre en place par un ou deux policiers. Il est vrai qu'un coup de latte de temps en temps çà défoule alors messieurs les policiers vous avez tout mon soutiens et mon respect!! Si pour réussir votre mission il faut jouer des bras allez y!! 

 

 

Portrait de seb2746
13/août/2019 - 13h17

Laissez ces "policiers" pouvoir tabasser à tout va, je pense pas que ce soit normal.

Il y a des brebis galeuses mais arrêtons de les protéger, c'est "3 dangereuses personnes" sur cette vidéo pour plusieurs milliers d'hommes et de femmes travaillant comme il faut.

Portrait de abricotier
13/août/2019 - 12h33
jobijakojoba a écrit :

Le prix de la France livrée aux gauchistes depuis 40 ans. La racaille qui fait la loi, des concierges hurlantes comme Schiappa qui deviennent ministre, le rap élevé au rang d'art, et la police haïe jusque dans le gouvernement.

Triste, mais malheureusement, juste un constat lucide !

Portrait de jevaisvousdire
13/août/2019 - 12h10

Laisser les "bosser" en s'adaptant à la situation et aux individus . Oublions, un moment, la déontologie des "forces" de l'ordre. C'est bien "forces" qui est utilisée dans l’appellation donnée à leur service ! 

Portrait de Fab82
13/août/2019 - 11h22 - depuis l'application mobile

Mais quant est ce que ces sites de désinformation vont arrêter de faire leurs choux gras sur le dos de nos forces de l’ordre ?! Total soutien à la police et gendarmerie.