09/08 21:53

Le maire de la commune de Saint-Myon dans le Puy-de-Dôme et son adjoint agressés par un homme armé d'un couteau

Le maire de la commune de Saint-Myon dans le Puy-de-Dôme a été agressé par un homme armé d'un couteau, ce soir, a indiqué la préfecture du Puy-de-Dôme. Son adjoint qui a tenté de dévier l'arme a été légèrement blessé, a-t-elle précisé.

Accompagné de deux adjoints, Jean-Pierre Muselier, 68 ans, s'était rendu chez l'une des habitantes de ce village de quelque 450 habitants et "c'est son fils qui a tenté de l'agresser avec un couteau", a précisé la préfète du Puy-de-Dôme Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc.

Le maire, "très choqué", n'a pas été blessé mais son adjoint "a reçu une estafilade au bras après avoir arrêté le geste" de l'agresseur, a-t-elle ajouté.

Ce dernier "a été interpellé par les gendarmes puis hospitalisé à la demande d'un tiers".

Cette agression intervient quelques jours après la mort du maire de Signes (Var), Jean-Mathieu Michel, tué lundi accidentellement, selon les premiers éléments de l'enquête, alors qu'il s'opposait à un dépôt illégal de gravats dans la nature.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
10/août/2019 - 10h47
manusakis a écrit :

les maires se prennent pour des vrais cowboys souvent ..faudraient qui redescendre sur terre..la violence c es t moche

Vous parlez sans connaître.

Mon mari est maire d'une petite commune, sans police municipale faute de moyens, les gens appellent directement à la maison car les gendarmes ne se déplacent que pour les "grosses" affaires, corvéable à merci, H 24, et lorsqu'il doit intervenir , parfois la nuit, pour tapage ou autres, je ne suis pas tranquille, il amène toujours un adjoint avec lui, quand les gens ont bu, ils ne se contrôlent plus, tout peux arriver. Les critiques, ça, il y en a ! on ne se rend pas compte du nombre d'heures que ça prend, horaires de bureaux le jours+ réunions jusqu'à minuit plusieurs fois par semaine, le tout pour des émoluments dérisoires compte tenu du temps passé et l'essence utilisée. Responsable de tout, faire de plus en plus avec de moins en moins de moyens, ménager la chèvre et le chou, régler les problèmes de voisinage, c'est du sacerdoce, pas étonnant que 50% des maires ne se représentent pas l'an prochain, mais quand on aime son village, il faut bien que quelqu'un se dévoue

Portrait de lily6228
9/août/2019 - 22h47

   L'acte d'un déséquilibré. Pas grand chose à dire de plus