01/08 13:50

Un compte twitter révèle plusieurs messages de policiers et gendarmes ironisant sur la mort de Steve à Nantes - La direction de la gendarmerie se saisit du dossier

Ce sont des tweets qui font beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux. Un compte, "Nantes Révoltée", publie depuis quelques heures les messages de personnes présentées comme policiers et gendarmes qui s'amuseraient de la mort de Steve à Nantes. Dans les réactions, certains internautes affirment que c'est simplement de l(humour et une forme de liberté d'expression qu'ils faut conserver, pour d'autres en revanche ces propos sont inadmissibles de la part des membres des forces de l'ordre.

Suite à ces publications, au moins un gendarme va être convoqué par sa hiérarchie annonce le Parisien cet après-midi sur son site internet. « Le compte est un compte personnel, fermé, où la personne s'exprime sous pseudonyme », a expliqué la gendarmerie nationale, qui a saisi son inspection générale. Une enquête administrative a été ouverte et qui a confirmé son identité. C'est la diffusion de photos de gendarmes sur le même compte qui a permis d'identifier ce gendarme qui doit être convoqué par l'inspection générale de la gendarmerie (IGGN), qui statuera sur d'éventuelles sanctions.

Concernant les autres messages aucune information n'a été révélée sur les suites qui pourraient être données.

.

.

Voici comment des gendarmes parlent de la disparition de Steve sur facebook. Scandaleux. @OuestFrance , @F3PaysdelaLoire , @BFMTV etc ... Vous comptez enquêter ?@Gendarmerie , vous comptez les mettre à pied ? pic.twitter.com/d5j072dBVp

— Nantes Révoltée (@Nantes_Revoltee) July 30, 2019

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ray3.0
15/août/2019 - 13h48

Anecdote qui s'est déroulée sous mes yeux à Toulouse, pas plus tard que samedi soir dernier :

Je rentrais chez moi dans les environs de 1h30 du matin lorsque je tombe sur une voiture de policier, voiture banalisée dans une rue isolée à Toulouse. A l'intérieur des flicards, en civiles, probablement la BAC ou les stups. A 5 dans la voiture, fenêtre ouverte en grand, bras sur le rebord de la fenêtre et tous en train de siroter tranquillement une bière. Reconnaissable à leur brassard Police et en plus je les aient souvent vu contrôler des jeunes qui sortent des bars les WE. Arrivé à leur hauteur, tout en marchant, mon regard croise le regard d'un des policiers assit à l'avant et il me sort agressivement : " Ho tu veux ma photo ? Aller trace, trace de là (avé l'accent toulousain) con de ta race" et son autre collègue à l'arrière qui sort la tête de la voiture, cannette de bière à la main et qui enchaine "Hoooooo la con de ta race, on t'a dit bouge de là. Qu'estc-e que tu comprends pas. Vas-y circules la con de ta mère !". CHOQUE j'étais choqué. je ne faisais que rentrer chez moi et comme n'importe qui dans la rue qui marche tranquillement, j'ai regardé dans leur direction, en faisant ma route. Normal, j'ai adressé aucun mot, fais aucun geste, je en faisais que marcher et rentrer chez moi, en rentrant de chez ma chérie avec qui j'ai passé la soirée. J'étais choqué et le pire est que j'ai déjà remarqué ces mêmes policiers voyous se comporter comme des bandits à plusieurs reprises... Croisés au détour d'une rue isolée en train de contrôler des jeunes étudiants qui rentraient chez eux. Une fois j'ai même failli me faire tabasser parce-que j'avais été témoin d'une bavure. Un policier qui tirait par les cheveux une femme parce-qu'elle refusait de se faire palper par un homme et qui demandait d'être palper par une femme. Une femme normale, comme tout le monde, une blonde qui venait de se garer pour retrouver ses autres copines dans un établissement diner-spectacle pas loin de chez moi. J'ai voulu leur dire doucement arrêtez elle a rien fait de mal mais à peine j'ai eu le temps de terminer ma phrase qu'un des policiers m'ordonne de je cite "foutre le camp ou il m'embraque". et encore c'est un euphémisme ce à quoi j'ai été témoin de la part de la police, les agissements de leurs parts dignes de vrais crapuleux.

Voilà où vont mes impôts, quel système de pourries, fait par des pourries et pour leurs intérêts de pourries.

Portrait de Ray3.0
15/août/2019 - 13h33

C'est d'une HORREUR absolue. Une épouvantable aberration et encore une fois la preuve indéniable des abus de la police qui jouissent d'une impunité totale et qui abuse de leur fonction, leur status et du pouvoir qu'ils bénéficient. ILS SONT OU TOUS CES FACHOS, TOUS CES RACISTES DE L'EXTREME DROITE ? Bizarrement, ils ne l'ouvrent pas là alors qu'habituellement ce sont les premiers à se déchainer quand ça touche les jeunes des cités, les gilets jaunes, les étudiants des manifestations ? Ils sont où les fachos qui habituellement sont les premiers à venir se lâcher en se déversant de haines et d'injures systématiquement contre les banlieusards des zones sensibles, des quartiers désoeuvrés, des manifestants de gauche, et étudiants qui descendent dans les rues pour dénoncer les dérives et les abus du systèmes ? Mais où vous êtes les fascistes et racistes d'extrême droite, tous ces ploucs du R.Haine (R.N alias F.N) ? Hein ? C'est le silence, visiblement ce n'est pas assez noir ou basané à votre goût pour que vous sortiez de votre trou de cafards !

C'est choquant car jusqu'à quand il va falloir encore subir les dérives et les abus de la police française, oui la police de France, mon pays où pourtant on nous apprend dès l'enfance que nous sommes dans un pays de liberté, de fraternité, d'égalité et où les lois sont les mêmes pour tous et ne visent personne en particulier ? Quand la police assassine, tue, tabasse, brime, insulte,  et commet des abus, systématiquement les gouvernements qui se suivent les protègent et les laissent encore agir en toutes impunités !

C'est ça le système en France, c'est un système hypocrite et abjecte. Un système immonde et amorale où la justice va uniquement dans un sens unique. En France, quand tu es un jeune étudiant, un jeune tout court, une personne vivant dans un quartier, un manifestant, un gilet jaune, un ouvrier, un syndicat, un simple français d'en bas... Alors tu vaux moins qu'un représentant de l'ordre. Tu vaux moins qu'un policier, qu'un politicien, qu'un juge et proccureur tout ces gens à qui on a donné un peu de pouvoir et qui en abusent en toutes impunités sans que jamais ils soient punis.

J'emm**** ce système pourrie jusqu'à la moelle et il est temps que le peuple reprenne le pouvoir, reprenne ses droits. Je peux vous garantir que si ça aurait été un jeune de quartiers désoeuvrés, beaucoup auraient félicité et soutenu la police et les premiers à le faire auraient été tous ces adhérents et dirigeants de l'extrême droite. Combien encore il va falloir que la police commette des actes répréhensibles pour être enfin punis et que les élites condamnent leurs actes sans aucunes ambiguïtés ? Combien de temps encore ? Les élites se plaignent ensuite que le peuple les détestent ben pas étonnant et la police elle chiale quand la jeunesse les caillassent et se rebelle  !!!

Portrait de misterious56
1/août/2019 - 21h03

Juste de l'hypocrisie quand ça concerne des flics, histoire de leur cracher dessus encore une fois, dés qu'il y à l'occasion de le faire, pourquoi se priver ? Ca aurait été des avocats, des ouvriers ou des chomeurs ça serait peut être mieux passé... Bref...

Portrait de B612
1/août/2019 - 20h20

Lamentable. En soi ça l'est déjà, mais là c'est beaucoup plus grave.

Cela est indigne de personnes qui sont censées respecter des valeurs et les faire respecter à d'autres. Surtout venant de gendarmes, qui sont de formation militaire, et dont le sens de la déontologie est davantage reconnu que celui des policiers. Que ces "traits d'humour" soient "privés" ne rentre pas à mon sens en ligne de compte, car ces personnes sont reconnaissables en tant que gendarmes et policiers.

Et mine de rien cette info n'est pas anodine, car si ces individus ont la même mentalité sur le terrain, on comprends mieux pourquoi certains s'en plaignent et s'énervent après. Ce qui est nocif pour les forces de l'ordre et contraire à leurs engagements.

Portrait de Rustik
1/août/2019 - 17h16
canopee02 a écrit :

Il faut croire que même la direction de la gendarmerie ne semble pas partager le même type d'humour.

En public c'est certain mais en privé je suis sur du contraire

Portrait de Rustik
1/août/2019 - 17h10

C'est vrai que c'est peu être un peu tôt,mais ça reste de l'humour noir,c'est pas non plus ultra choquant  

Portrait de mestoutou
1/août/2019 - 17h06

Attention messieurs les politiques et représentants de l'ordre , la révolte commence à se profiler !!

Portrait de StephFr 44
1/août/2019 - 15h44

Vous n'avez pas d'amis qui travaillent dans la police, la gendarmerie ou les pompiers ?Une fois que vous aurez écouté leurs récits vous comprendrez qu'ils pensent tous ce genre de choses car c'est à eux de gérer la population au raz des pâquerettes au quotidien; pas à vous (ni moi).

Portrait de jarod.26
1/août/2019 - 14h15
bah c'est twitter quoi
Portrait de satine1
1/août/2019 - 14h11

Twitter est une sale bête ! Tous ceux qui l’utilisent se font dévorer !  Certains n’ont pas encore compris et se font piéger en racontant n’importe quoi se croyant à l’ abris, mais la bête n’est pas loin, prête à bondir.  

 

Portrait de Cl
1/août/2019 - 14h01

Leur niveau intellectuel est bien bas !!!