25/07/2019 10:01

Après l'agression de quatre locataires et le viol d'une jeune fille dans le Val-de-Marne, AirBNB nous écrit: "Nous avons été profondément choqués d'apprendre cet incident"

Dans la nuit de dimanche à lundi, quatre jeunes gens ont été victimes d'une violente agression au cours de laquelle une jeune fille a été violée, dans un appartement à Saint-Maurice (Val-de-Marne). Un jeune homme et trois jeunes filles, dont une mineure de 17 ans, se trouvaient dans un appartement loué sur Airbnb quand ils ont entendu frapper à la porte, vers 3h du matin.

L'un d'eux a ouvert la porte et ils se sont trouvés face à quatre agresseurs, encagoulés et armés, notamment d'une arme de poing qu'ils ont posée sur la tempe d'une des victimes. Ces dernières, qui ont été bâillonnées et ligotées. Les agresseurs leur ont dérobé leurs effets personnels avant de prendre la fuite.

Après cette agression, Airbnb a contacté Jeanmarcmorandini.com. "Nous avons été profondément choqués d'apprendre cet incident et avons dès lors immédiatement mis tout en œuvre pour identifier le victimes et leur apporter notre soutien", précise la société.

Et d'ajouter : "La sécurité de notre communauté est notre priorité. Nous nous tenons à la disposition des forces de l’ordre afin d’appuyer leur travail".

Airbnb indique que, depuis sa création, un demi-milliard de personnes ont voyagé via Airbnb ; au regard des deux millions de personnes qui séjournent chaque nuit dans un logement loué sur Airbnb, les incidents sont rares.

"Nous avons contacté les victimes afin de leur apporter notre soutien, notamment dans le cadre de notre « Garantie Hôte Airbnb ». Nous demeurons à l’écoute des voyageurs afin de leur porter assistance si besoin. Nous travaillons en étroite collaboration avec les services de police si des comportements criminels nous sont rapportés et nous soutenons le travail des forces de l’ordre de toutes les façons possibles afin de faciliter leurs investigations", a tenu à préciser la société à Jeanmarcmorandini.com.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de .Kazindrah.
25/juillet/2019 - 11h25
gerard3876 a écrit :

Une telle agression se définit donc comme un simple "incident" smiley

En effet. C'est bien plus, bien pire,  qu'un simple incident.

Portrait de gerard3876
25/juillet/2019 - 10h44

Une telle agression se définit donc comme un simple "incident" smiley