16/07 05:18

EN DIRECT - Météo: La vigilance orange qui concernait la Corse en raison du risque d'orages et d'inondations est levée, annonce Météo-France.

04h23: La vigilance orange qui concernait la Corse en raison du risque d'orages et d'inondations est levée, annonce Météo-France.

En Haute-Corse, les orages ont généré 90 interventions des sapeurs-pompiers. Ces interventions ont donné lieu à 107 mises en sécurité dont, notamment, des personnes bloquées dans leur véhicule considérées en péril imminent. 190 hommes ont été déployés sur le terrain (sapeurs-pompiers, personnel de secours spécialisé et militaire de la sécurité civile). 

Des opérations d'évacuation ont également eu lieu dont 70 personnes à Rogliano et 400 enfants au camping Soleil Levant à Santa-Maria-Poggio.  Aucun blessé n’est à signaler.  

.

Lundi 15 juillet

.

14h46: A Bastia, des intensités de précipitations extrêmement importantes de l'ordre de 30 mm en 6 minutes , 80 mm en en 30 min et 120 mm en une heure ont été observées. Il y a toujours une cellule orageuse qui sévit sur la côte est au sud de Bastia. Des cellules s'approchent du Cap et de la balagne. Une cellule sévit actuellement dans la région de Calenza. Des trombes marines ont dégénéré en tornades.

Pour la Haute-Corse: Il y aura dans l'après-midi une réactivation des orages. Ces orages restent potentiellement puissants et s'accompagnent d'une grande activité électrique, de très fortes rafales de vent pouvant atteindre 100 km/h, de pluies intenses donnant parfois 40 à 60 mm en moins d'une heure et de la grêle sur une partie du département.. En fin de journée, les orages s'évacuent vers la Corse-du-Sud et la Sardaigne. Le risque orageux s'estompe et disparaît en cours de nuit de lundi à mardi. Les cumuls de pluie sur la journée peuvent monter jusqu'à 100-120 mm localement jusqu'à 200 mm par passage de plusieurs cellules sur une même zone.

Pour la Corse du Sud, des lignes orageuses arrivent sur la côte ouest du Côté d'Ajaccio cet après-midi. En soirée, les orages qui sévissent actuellement dans la région de Bastia se décalent vers la région de Porto Vecchio. S'ils auront perdu de leur vigueur, il y aura néanmoins de fortes pluies, de la grêle, un activité électrique intense et des rafaels importantes sous orage.

14h23: Un centre opérationnel départemental ouvre en urgence à la préfecture de Bastia pour coordonner les opérations des différents services à travers tout le département selon France 3 Corse. Ce sont la région de Bastia et le Cap Corse qui sont, pour l'heure, majoritairement touchés. Mais d'autres orages se dirigent vers l'île, venus du golfe de Gênes, et accompagnés, selon la préfecture : D'une très grande activité électrique, de très fortes rafales de vent pouvant atteindre 100km/h, de pluies intenses donnant parfois 40 à 60 mm en moins d'une heure, et de grêle.

L'épisode orageux devrait se poursuivre tout au long de l'après-midi, avant que les orages ne s'évacuent vers la Corse du Sud et la Sardaigne en fin de journée. Les cumuls de pluie sur la journée peuvent monter jusqu’à 100-120 mm localement jusqu’à 150 mm par passage de plusieurs cellules sur une même zone.

14h22: Après la Haute-Corse ce matin, la Corse-du-Sud est à son tour placée en alerte orange aux orages.

Meteo France annonce que "des lignes orageuses arrivent sur la côte ouest près d'Ajaccio cet après-midi". "En soirée, les orages qui sévissent actuellement dans la région de Bastia se décalent vers la région de Porto Vecchio, poursuit Météo France. S'ils auront perdu de leur vigueur, il y aura néanmoins de fortes pluies, de la grêle, un activité électrique intense et des rafales importantes sous orage".

12h11: Ce matin, une impressionnante trombe marine a été observée au large d'Antibes vers 11H30. Sur les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, on peut très nettement voir cet énorme tourbillon derrière les yachts. En Haute-Corse, le même phénomène mais encore plus spectaculaire s'est également produit ce matin près de Bastia.

Sur le site de Nice Matin, Éric Schwartz, prévisionniste de la station Météo France de Nice, explique le phénomène: "Il faut d'abord une différence de température entre l'air et la mer. Ensuite, une convergence entre les vents de basse couche. Enfin, de l'humidité, car ce qu'on voit n'est ni plus ni moins qu'un tourbillon d'embruns." Si la trombe marine n'est pas dangereuse, elle peut toutefois causer des dommages sur les bateaux qui se trouvent sur sa trajectoire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions