15/07 08:01

La société de production de Luc Besson, en grandes difficultés financières, pourrait être cédée en partie à un groupe financier américain

La société de production de Luc Besson, en grandes difficultés financières, a confirmé hier soir discuter avec l'un de ses créanciers, le fonds d'investissement américain Vine, en vue d'une "éventuelle prise de participation au capital".

Le Journal du Dimanche avait révélé cette information dimanche matin alors que, fin mai, l'intérêt du groupe Pathé pour la société de production et de distribution de films et séries avait été révélé.

"Le groupe ne peut donner aucune assurance quant à l'aboutissement de cette opération", précise EuropaCorp dans un communiqué. Si elle se confirmait, la prise de contrôle d'EuropaCorp par Vince serait "une première dans le cinéma français", écrit le JDD.

L'hebdomadaire relève que le fonds de gestion a déjà injecté 700 millions de dollars (620 millions d'euros) dans l'industrie du divertissement depuis sa création en 2006.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dzeus
15/juillet/2019 - 12h11

200 millions de budget pour le seul valerian , dont tout le monde se fout aujourd'hui et qui fait que dalle même en passage télé chercher pas, des la 5eme semaine s’exploite , le groupe europa corp etait a l'agonie. budget pharaonique et recette de merde !!! par comparaison ANNA a couté 30 millions . netflix s'est penché sur le bébé et s'est retiré. ya du monde pour racheter la boutique mais a chaque fois, besson, malin comme un singe s'y entends parfaitement pour faire capoter les negos. Mais la , si il s'agit de son creancier, ça va pas rigoler pareil quoique ?????????????????????????

Portrait de Philou-02.
15/juillet/2019 - 09h55

Je ne comprend pas pourquoi ses films n’ont plus la côte ? 

Portrait de jarod.26
15/juillet/2019 - 08h56
pourtant il réalise de si bons films smiley