08/07/2019 17:20

Un policier s'est donné la mort ce lundi en début d'après-midi sur le parking du commissariat d'Annecy avec son arme de service, dans sa voiture

Un policier âgé d'une quarantaine d'années s'est donné la mort ce lundi en début d'après-midi dans son véhicule personnel sur le parking du commissariat d'Annecy.

Selon le Dauphiné-Libéré, l'homme aurait utilisé son arme de service. Une cellule psychologique a été mise place au sein de l'Hôtel de Police pour accompagner le personnel, très choqué.

La Procureure de la République d'Annecy ainsi que le Directeur adjoint de la sécurité publique se trouvent actuellement sur place. L'IGPN et la Police Judiciaire ont d'ores et déjà été saisies pour diligenter une enquête.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
9/juillet/2019 - 09h01
Ghislain Kremer a écrit :

Pour diverses raisons, familiales ou professionnelles, des policiers se suicident, triste, mais est-il normal de ne pas exiger qu'ils laissent leur arme de service "au travail" ? Avoir celle-ci à leur disposition au moment où ils en ont "marre" est une possibilité de passer à l'acte trop "aisée".

Quelqu'un de dépressif au point de vouloir se suicider trouvera toujours le moyen d'utiliser son arme en dehors des heures de service ou pas ...

C'est en amont qu'il faudrait détecter le mal être et la souffrance de ces personnes et peut être , effectivement, les affecter à un poste où ils n'ont pas accès aux armes à feu , le temps nécessaire ...

Portrait de lumelec
9/juillet/2019 - 07h05

Malheureusement, je crois que les suicides sont dans tous les métiers . Facile pour personne à l'heure actuelle avec les banques qui te sucent le sang et te font des agios d'agios.., les conditions de travail en hôpitaux c'est pas mieux, et commerçants c'est pas la joie non plus

Portrait de B612
9/juillet/2019 - 00h57

La crise des Gilets Jaunes a du faire déborder un vase déjà plein depuis longtemps, en accentuant la fatigue physique et morale des policiers.

Mais quand on voit que récemment le syndicaliste Alexandre Langlois qui a un peu trop critiqué et remis en cause son Institution et la haute hiérarchie policière, a récemment écopé d'une lourde sanction décidée au Ministère de l'Intérieur, je crains que ça s'arrangera pas pour eux.

"Circulez, y'a rien à voir", et pendant ce temps, la liste des policiers qui craquent et qui se suicident s'allonge.

Portrait de Le Vénéneux
8/juillet/2019 - 23h31

les familles des policiers sont gilets jaunes ,c'est la faute à la bande à Attali le marionnettiste de Macron !