16/06 10:15

Enquête : Seulement 9% des dons promis pour la restauration de Notre Dame de Paris ont été versés depuis le terrible incendie ! Vidéo

Deux mois après l'incendie, une petite partie seulement des sommes promises a bien été versée : 9% soit 82 millions d'euros.

Les fondations chargées de la collecte ne sont pas inquiètes. Selon elles, les rétractations ne sont pas nombreuses et la majorité des dons vont se concrétiser. 200 000 euros de promesses arrivent encore cette semaine.

L'essentiel des dons déjà reçus sont ceux des particuliers.

Les plus gros donateurs, comme les familles Arnault, Bettencourt-Meyers et Pinault ont confirmé leur promesse en signant des conventions de mécénat, mais l'argent sera débloqué petit à petit, en fonction des besoins.

La situation est plus nuancée avec les collectivités, où les dons doivent encore être votés par les élus.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
16/juin/2019 - 11h55

Ce qui est assez formidable, c'est qu'il y a des sites web qui appellent aux dons pour la cathédrale mais aucun pour nous tenir informer de l'utilisation exacte au coup par coup de ces mêmes dons. On ne connait rien de l'organigramme de la rénovation, des entreprises d'état et privées engagées, de la vie sur le site de rénovation, d'anecdotes sur les artisans qui y travaillent ici ou ailleurs etc. Alors qu'avec tout cet argent qui afflue on pourrait aisément engager deux trois personnes à l'année pour rendre vivante et transparente cette formidable rénovation et ainsi susciter des dons voire des vocations.

C'est comme pour les parrainages d'enfants démunis, il existe des associations respectables avec des sites qui relaient les infos sur les recettes et des résultats des énergies engagées. Tout le monde est gagnant, on donne et on sait où vont les dons. Parce que quand il y a beaucoup d'argent et que rien n'est transparent alors, tout est possible, détournement de fond, corruption, arrangements entre amis, négligence, démissions des donateurs.

En tout cas, pour ne jamais être déçu, j'ai pour habitude de ne donner qu'aux associations qui ont une rigueur morale dans le détail de la gestion des fonds récoltés. Et si c'est pour donner pour des associations qui déposent les dons dans des fonds d'investissement alors je passe mon chemin. Un don doit être engagé comme le donateur l'a demandé et pas autrement, sinon la confiance est perdue (et oui, moi aussi je me suis fait avoir pour apprendre par l'expérience).

En tout cas si cette oeuvre de rénovation unique en son genre n'est pas clairement encadrée au plus vite avec accès au public de l'utilisation des fonds récoltés, on a pas fini d'en entendre parler et pas qu'en bien, c'est certain. Sur ce, en ce dimanche ensoleillé, je m'en vais continuer à rénover une vielle bâtisse en toute transparence en famille. smiley