14/06 13:39

La chasse à l'homme se poursuit à Lorient - Une jeune fille de 21 ans violemment battue... En direct tout de suite sur NRJ12 dans "Crimes"

Cinq jours après l’accident mortel qui a coûté la vie à un garçon de dix ans, à Lorient (Morbihan), le conducteur, qui a pris la fuite, est toujours activement recherché. La passagère, elle, a finalement été interpellée et placée en garde à vue, ce mercredi soir. Quelques heures après la marche blanche en hommage au petit garçon décédé dans l’accident, la procureur de la République, Laureline Peyrefitte, a livré les premiers résultats de l’enquête. La procureure est d’abord revenue sur les circonstances précises de l’accident. Dimanche, vers 17 heures, les gendarmes ont voulu contrôler le véhicule Nemo Citroën, où se trouvaient les deux suspects. « Le conducteur a fait mine de s’arrêter, avant de prendre la fuite brutalement », a expliqué Laureline Peyrefitte. Les gendarmes décident alors de suivre le véhicule à distance pour permettre une « interception dans de bonnes conditions de sécurité ».

Noël vient rendre hommage à sa nièce assassinée le 18 octobre 2016 à Valenton, dans le Val de Marne. Aïssatou avait 21 ans et venait tout juste de commencer à travailler comme préparatrice de commandes dans un entrepôt. Jeune fille pétillante, elle était amatrice de danse et partageait cette passion avec ses amies. Tout commence au début de l’année 2016, quand Noël son oncle dont elle est très proche depuis la mort de son père, constate qu’elle a des marques de coups derrière ses lunettes de soleil. Il s’inquiète et Aïssatou finit par lui avouer que son petit ami, est violent. Poussée par son oncle, Aïssatou décide de mettre un terme à sa relation . Mais ce dernier ne le supporte pas. Et près d’un an et demi plus tard, Aïssatou est retrouvée dans une cage d’escalier de son immeuble par des voisins. Elle a été violemment battue. Transportée en urgence à l'hôpital elle décèdera 6 semaines plus tard. Une souffrance immense pour la famille de la jeune femme qui tente tant bien que mal de faire son deuil. Noël, son oncle, sera en direct

Philippe et son épouse Aimée, sont retrouvées morts dans la cave de leur villa de Lunel, dans l’Hérault. C’est leur femme de ménage qui découvre les premières traces de sang dans la maison quand elle vient prendre son service ce vendredi. Elle appelle immédiatement la police. Alors pourrait-il s’agir d’un cambriolage qui a mal tourné ? Les enquêteurs en doutent. Ils sont rapidement persuadés que le meurtrier fait partie de l’entourage du couple. Car il n’y a pas de traces d’effraction, et aucun objet de valeur n’a disparu. Plus étonnant encore, une arme sans chargeur est trouvée sur la table de la cuisine. Et quand les proches du couple sont entendus, un nom est sur toutes les lèvres : Cédric, l’enfant que les époux Narré ont accueilli pendant 3 ans. Car Aimée aurait confié à une amie, qu’elle avait peur de son fils adoptif.

Ailleurs sur le web

Vos réactions