25/05 15:01

Le téléviseur conserve sa place centrale au sein des foyers français, selon le dernier observatoire de l'équipement audiovisuel publié par le CSA

Le téléviseur conserve sa place centrale au sein des foyers français, selon le dernier observatoire de l'équipement audiovisuel publié par le CSA. On comptait 5,5 écrans par foyer en moyenne fin 2018, un chiffre stable depuis plusieurs années. Mais certaines familles plutôt urbaines avec des enfants peuvent compter jusqu'à 9 ou 10 écrans.
L'équipement en ordinateurs baisse légèrement, à 1,5 par foyer, et les téléphones mobiles et tablettes restent plutôt stables depuis 2016: 1,9 téléphone et 0,6 tablette par foyer. 6,6% des foyers n'ont pas de téléviseur. Il s'agit surtout de personnes jeunes et CSP+ qui vivent seules, selon le CSA. Ce chiffre évolue peu (+0,5 point en un an) malgré l'explosion des contenus vidéos en ligne, que l'on peut visionner sans télé.
Plus de trois quarts des foyers (77,2%) disposent d'un téléviseur connecté à internet, surtout via des box de fournisseurs d'accès à internet ou des consoles de jeux. 94% des foyers qui utilisent assidûment leur box regardent surtout des programmes en rattrapage. Ceux qui regardent via leur Smart TV, une clé ou une console préfèrent les autres contenus comme Youtube ou des jeux vidéo.

La réception de la télévision par internet continue de progresser (+1,4 point en 6 mois) pour atteindre 56,7% des foyers, devant la TNT (49,1%), souvent utilisée pour des postes secondaires. Mais le chiffre varie selon les régions: les habitants de la Normandie et du Centre Val-de-Loire restent notamment très nombreux à recevoir la TV par la TNT. Dans toute la France, 22,4% des foyers n'ont que la TNT pour recevoir la télé, un chiffre en baisse ces dernières années.
Du côté de la radio, 99,6% des foyers possèdent au moins un appareil permettant de l'écouter: les chaînes hi-fi comme les radios-réveils reculent, tandis que 13% des foyers possèdent désormais un poste compatible DAB+ (réception numérique, +5 points en un an), et 4% possèdent une enceinte connectée.

Cet observatoire, réalisé par Médiamétrie, présente ses conclusions tous les six mois et associe, aux côtés du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), la Direction générale des entreprises, la Direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) et l'Agence nationale des fréquences (ANFR).

Ailleurs sur le web

Vos réactions