19/05/2019 01:07

Spéciale Eurovision: Regardez la prestation des Pays-Bas avec Duncan Laurence qui a remporté le concours cette nuit - La France est absente une nouvelle fois du Top 10 - Vidéo

Les Pays-Bas et Duncan Laurence ont remporté dimanche avec la ballade "Arcade" le concours de l'Eurovision, dont la finale rutilante et tapageuse n'aura pas échappé à la politique et au conflit israélo-palestinien, y compris lors de la prestation de l'invitée Madonna. Le candidat des Pays-Bas, âgé de 25 ans et favori des pronostics, a devancé ses concurrents italien et russe pour apporter à son pays sa première victoire depuis 44 ans avec une ballade inspirée de la disparition d'un être cher.

Le Français Bilal Hassani finit 14ème.

Duncan Laurence, 25 ans, Duncan de Moor de son vrai nom, était relativement peu connu aux Pays-Bas avant d'être choisi pour représenter le pays à l'Eurovision, remportée pour la dernière fois par les Néerlandais en 1975.

"Mon rêve s'est réalisé, il s'est vraiment réalisé", a dit aux journalistes celui dont le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a salué la "performance sublime et puissante".

Le chanteur, qui a révélé sa bisexualité en 2016, profite de sa nouvelle notoriété pour appeler à la tolérance, affirmant que son amour de la musique lui a servi de refuge pour surmonter des moments difficiles lors de son enfance passée dans une petite ville et durant laquelle il était estampillé par certains comme le "mini-sosie d'Harry Potter".

"Je pense que le plus important est bien sûr de rester fidèle à soi-même (...), même si vous avez une sexualité différente (...), acceptez-vous les uns les autres au lieu de juger, c'est le plus important", a-t-il dit.

Le titre de Duncan Laurence, arrivé troisième du vote du jury de professionnels, a fait la différence grâce aux suffrages des téléspectateurs.

 

.

La France est 14e

.

00h56: Avec seulement 105 points la France est assurée de ne pas gagner

00h45: Voici les votes des professionnels

.

.

22h52 : Bilal Hassani est enfin passé sur scène !

.

 

 

18h19: Les Pays-Bas et Duncan Laurence sont donnés favoris de la finale de l'Eurovision samedi avec une ballade inspirée de la disparition d'un être cher, détonnant dans l'effusion rutilante et tapageuse qui s'annonce à Tel-Aviv, sur les rives israéliennes de la Méditerranée.

Parmi les autres prétendants possibles à la gloire devant les yeux de dizaines de millions de téléspectateurs sans doute indifférents ou ignorants des appels au boycott lancés par les défenseurs des Palestiniens: l'Australie et la Suisse se disputent les deuxième et troisième rangs, selon les derniers pronostics des sites de paris en ligne.

S'accompagnant au piano, Duncan Laurence, interprète de la chanson d'amour "Arcade", permettrait aux Pays-Bas de remporter pour la première fois en 44 ans une compétition dont l'insouciance, la diversité et le tape-à-l'oeil - n'en déplaisent à ses détracteurs - drainent des foules d'inconditionnels dans une ambiance de fête.

Lors des demi-finales cette semaine à Tel-Aviv, sa mise en scène épurée, uniquement agrémentée par des effets de lumières, a tranché avec l'exubérance de la représentante australienne, Kate Miller-Heidke, interprète de la chanson "Zero Gravity".

Habillée d'une extravagante robe blanche pailletée et juchée sur une perche mobile à plusieurs mètres de hauteur, la chanteuse mêle pop, dance et vocalises. Une chanson aux airs pop également pour le Suisse Luca Hänni qui devance le Suédois John Lundvik avec la chanson "She Got Me".

Le Suédois, un ancien athlète, interprète "Too Late For Love", un titre au refrain très accrocheur, mêlant des choeurs gospel.

La France, elle, est représentée par Bilal Hassani, devenu dans son pays une égérie queer avec sa perruque blonde et son look androgyne et qui interprétera "Roi".

17h52: La finale de la 64e édition de l'Eurovision, remportée l'an dernier par l'Israélienne haute en couleurs Netta Barzilaï avec une chanson en forme d'appel à l'émancipation féminine, débute à 19h00 GMT, pour environ trois heures et demie. Le vainqueur sera désigné parmi les 26 finalistes selon un score combinant les votes d'un jury de professionnels et des téléspectateurs des 43 pays participants initialement.

16h11: Tout est prêt pour Madonna !

Habituée d'Israël où elle a donné plusieurs concerts, le dernier remontant à 2012, l'interprète de "La Isla Bonita" est adepte de la Kabbale, la mystique juive secrète et réservée aux initiés. Elle a choisi à ce titre de se faire appeler Esther.

La diva américaine de 60 ans est arrivée mardi en Israël entourée de 135 personnes dont 40 choristes, 25 danseurs et une équipe de techniciens, selon des informations de presse. Une grande partie de la facture est réglée par le milliardaire israélo-canadien Sylvan Adams, selon la presse locale.

14h50: Réputé pour sa vie nocturne animée, Tel-Aviv semble le lieu approprié pour accueillir ce sommet d'extravagance musicale et télévisuelle, peut-être le plus grand évènement culturel profane jamais organisé dans le pays.

D'éminents rabbins ultra-orthodoxes israéliens ont d'ailleurs appelé à prier pour dénoncer la "profanation" que constitue, selon eux, la tenue du concours de l'Eurovision durant shabbat, le jour sacré de repos hebdomadaire juif. Le shabbat, observé du vendredi au samedi soir, prendra fin juste avant le début de la finale, mais les répétitions et les préparatifs auront lieu avant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 15h53

Proposition :

1) faire intervenir le public en amont de « Destination Eurovision » sur le mode « qui voulez-vous entendre à Destination Eurovision » ? Ce qui veut dire qu’on « tape » dans des chanteurs qui ont déjà de l’experience en étant passés dans une émission du type « The Voice »

2) pour Destination Eurovision en tant que telle : ce sont les jury internationaux qui decident.

Avec cette méthode :

- le public est consulté mais « au départ »

- ce sont des chanteurs qui sont déjà passés entre les mailles du filet de coachs (The Voice ou autre) et de votes du public = on est assurés d’avoir de la qualité 

- c’est le jury international, qui correspond à celui « final » qui tranche

Portrait de glomlesc
19/mai/2019 - 13h35
Capri a écrit :

La personne arrivée en 2eme position derrière Bilal Hassani etait Seemone avec la chanson « Tous les deux » ou elle chante « Papa, Papa, Papa... ». Donc si cela n’avait pas été Bilal, c’est Seemone qui aurait représenté la France. Il me semble me rappeler que j’avais voté pour elle. En même temps, la répétition de « Papa » je ne sais combien de fois dans la chanson peut être très soûlante. Mais sa voix lui permettrait de faire un beau score dans TheVoice (pas le cas de Bilal) et elle était dans l’émotion. C’etait le choix du jury et d’une bonne partie du public jusqu’a ce que Bilal raffle la mise avec le vote massif du public mais qui ne s’est pas retrouvé au niveau européen.

C’était effectivement un plan foireux depuis janvier 2019 et l’émission destination Eurovision ou on a envoyé une chanson qui ne plaisait pas aux jurys étrangers de cette émission de sélection (a fini 6ième sur 8 candidats) et qui n'a obtenu son salut que par un vote massif d'une catégorie de spectateurs spécifique ultra mobilisée pour une cause. Chimène BADI ou Seemone ou Silvan AREG étaient plus fédérateurs. Seemone était dans le même registre sobre que le vainqueur néérlandais...Pourquoi avoir voulu faire du réchauffé en envoyant un candidat dans le même registre que Conchita WURST en moins bien en plus ? Envoyer des gays à l'eurovision ce n'est plus un exploit depuis longtemps. Dés 1961, Jean-Claude Pascal chantait nous les amoureux chanson explicite.Des candidats gays il y en a tous les ans. Par ailleurs, je pense qu'il faut arrêter d'envoyer les chansons purement moralisatrices de Madame Monsieur qui évoquent la France donneuse de leçons que nos voisins étrangers détestent par dessus tout. Se recentrer sur l'essentiel, la qualité serait une bonne idée. L'Italie depuis 10 ans figure systématiquement à un bon classement ou presque. On devrait s'inspirer de ce pays qui n'a pourtant pas plus d'amis de votes que nous...Il ne s'agit en aucun d'une position homophobe de ma part. Simplement, je pense que la cause homosexuelle est bien mieux servie par des chanteurs comme Emmanuel MOIRE, qui tend à montrer qu'un gay est un être humain comme un autre plutôt que de militer par une différenciation outrancière et du coup inefficace y compris pour la cause qu'on pense défendre.

Portrait de glomlesc
19/mai/2019 - 13h32

C’était effectivement un plan foireux depuis janvier 2019 et l’émission destination Eurovision ou on a envoyé une chanson qui ne plaisait pas aux jurys étrangers de cette émission de sélection (a fini 6ième sur 8 candidats) et qui n'a obtenu son salut que par un vote massif d'une catégorie de spectateurs spécifique ultra mobilisée pour une cause. Chimène BADI ou Seemone ou Silvan AREG étaient plus fédérateurs. Seemone était dans le même registre sobre que le vainqueur néérlandais...Pourquoi avoir voulu faire du réchauffé en envoyant un candidat dans le même registre que Conchita WURST en moins bien en plus ? Envoyer des gays à l'eurovision ce n'est plus un exploit depuis longtemps. Dés 1961, Jean-Claude Pascal chantait nous les amoureux chanson explicite.Des candidats gays il y en a tous les ans. Par ailleurs, je pense qu'il faut arrêter d'envoyer les chansons purement moralisatrices de Madame Monsieur qui évoquent la France donneuse de leçons que nos voisins étrangers détestent par dessus tout. Se recentrer sur l'essentiel, la qualité serait une bonne idée. L'Italie depuis 10 ans figure systématiquement à un bon classement ou presque. On devrait s'inspirer de ce pays qui n'a pourtant pas plus d'amis de votes que nous...Il ne s'agit en aucun d'une position homophobe de ma part. Simplement, je pense que la cause homosexuelle est bien mieux servie par des chanteurs comme Emmanuel MOIRE, qui tend à montrer qu'un gay est un être humain comme un autre plutôt que de militer par une différenciation outrancière et du coup inefficace y compris pour la cause qu'on pense défendre.

Portrait de Hexagone
19/mai/2019 - 13h32

Bravo au Pays-Bas, il a fait dans la sobriété et la justesse ... tout notre contraire. 

On aurait dû envoyer Emmanuel Moire, c'était le même genre et aurait pu gagner. Il aurait mieux fait que 14ème, c'est sûr 

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 12h28
mediumlaurentdimitri a écrit :

Ok la défaite est bien la mais que peut-on reprocher è #Bilalhassani, pas grand chose...Je pense que le problème est bien plus profond dans notre pays. Tout comme la politique, il y a des personnes bien pensantes qui gouverne le monde des médias. Des personnes incompétentes, des directeurs de casting véreux avec un égo surdimensionné. Qui fait le média aujourd'hui? Qui fait le cinéma? Bien sur que la France regorge de talents mais pour certains ca dérange! Le paf est composé de monarque aux portefeuilles bien rempli et de petit rubriqueur aux salaires de minable qui espère un jour devenir Drucker, Nagui ou Hanouna. tout est bien verrouillé et c'est pour ca que l'on nous fait bouffer sans cesse les mêmes bêtises depuis des années. Comme en politique, la place est bonne et tous ces personnages ont peur de leurs ombres. Encore une fois bravo Bilal, et honte à cette élite. Je comprends tous ces gilets jaunes dans la rue le samedi, tout est à refaire dans ce pays!!!!

Vous faites erreur. Bilal n’a pas été « élu » par une « élite » : ce sont les votes du public, donc les français, qui, « démocratiquement », l’ont propulsé à la 1ère place du concours « Destination Eurovision ». Les jurys professionnels internationaux avaient misé sur Seemone et son « Papa, Papa, Papa... » avec le titre « Tous les deux ».

Portrait de mediumlaurentdimitri
19/mai/2019 - 11h35

Ok la défaite est bien la mais que peut-on reprocher è #Bilalhassani, pas grand chose...Je pense que le problème est bien plus profond dans notre pays. Tout comme la politique, il y a des personnes bien pensantes qui gouverne le monde des médias. Des personnes incompétentes, des directeurs de casting véreux avec un égo surdimensionné. Qui fait le média aujourd'hui? Qui fait le cinéma? Bien sur que la France regorge de talents mais pour certains ca dérange! Le paf est composé de monarque aux portefeuilles bien rempli et de petit rubriqueur aux salaires de minable qui espère un jour devenir Drucker, Nagui ou Hanouna. tout est bien verrouillé et c'est pour ca que l'on nous fait bouffer sans cesse les mêmes bêtises depuis des années. Comme en politique, la place est bonne et tous ces personnages ont peur de leurs ombres. Encore une fois bravo Bilal, et honte à cette élite. Je comprends tous ces gilets jaunes dans la rue le samedi, tout est à refaire dans ce pays!!!!

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 10h54
Supertomate a écrit :

Ca prouve bien que le public vote pour n'importe qui

Il vote pour leur chouchou bon ou mauvais et n'est pas très objectif

Je maintiens qu'emmanuel Moire était le meilleur pour ce genre de concours 

Emmanuel Moire, oui, mais sa chanson « La promesse », me paraît véhiculer un message trop simpliste de « coming out ». On est aussi à la limite de faussetés dans cette chanson, assumées (il a de la voix, lui) car c’est fait pour montrer sa fragilité et sa mise en danger je pense, mais ça fait bizarre quand même. Grosso modo, je ne pense pas qu’une chanson aussi « explicite » puisse passer. Ça manque de subtilité dans le message, trop axé sur son coming out.

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 10h44

Je viens de voir les prestations de Duncan Lauren lors de « The Voice of Holland » en 2014 où il est arrivé jusqu’en 1/2 finale : il est totalement époustouflant, superbe registre diversifié, superbe voix... et il n’avait que 20 ans a l’époque donc il s’est forcément encore amélioré et développé depuis ! C’est un artiste complet. Bilal aurait-il passé les « auditions à l’aveugle » ? Aurait-il passé le 1er tour de The Voice ? Les « battles » ? Je ne pense pas. Il faut sélectionner des artistes complets qui ont déjà fait leurs preuves via des concours de chant comme The Voice. Depuis le temps que ça existe, il y a un paquet de candidats potentiels je pense. Bruno Berberes est bien placé pour les connaître.

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 10h23

Le gagnant est un auteur-compositeur-interprète. Il a donné un concert en mode « show-case » à Tel Aviv... un artiste musical complet. Sa valeur et sa carrière étaient là avant l’Eurovision et se développeront après ce concours de chant certes particulier mais « un parmi d’autres » finalement. Bravo et merci à Bilal qui était le choix du public français. Je pense que la stratégie en manque de subtilité de Madame-Monsieur (les migrants, l’homophobie...) est trop grossière. Il faut d’abord de la voix puis de l’émotion et de la subtilité portés par un artiste musical. Avec les concours actuels (The Voice..), le choix est vaste... Perso, je suis fan de Lilian Renaud.

Portrait de Linoïe
19/mai/2019 - 10h09

Le gagnant était du genre sobre dans sa tenue vestimentaire et "autre"...... par rapport à notre loser, qui en a fait des tonnes....

Portrait de Adelinette
19/mai/2019 - 10h07

Vous pouvez dire ce que vous voulez mais la place de la France pour moi mériterait d'être en la 9ème et 11ème place. Le Danemark = la voix de la chanteuse était trop faible, la République Tchèque et la Slovénie.... Moé ça va mais pas mieux que la France. On aurait largement pu intégrer ce top 10 si certains pays votaient plus pour les chansons que pour leurs relations diplomatiques avec leurs voisins. 

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 10h02
Tedot a écrit :

Pour rappel le jury avais choisi Emmanuel Moire. C'est les téléspectateurs qui ont placé Bilal en premier. Donc personne te l a imposé, il a été choisi par le peuple français. Enfin les téléspectateurs qui ont regardé l émission de France 2 et ont envoyé des SMS surtaxés. 

Le jury international (comportant le « boss » de l’Eurovision) et une dizaine de pays diversifiés en tout de mémoire, lors de Destination Eurovision, avait choisi massivement « Seemone » avec son titre « Tous les deux » dédié à son « Papa ». Belle voix, émotionnelle. Avec les voix du public, Seemone était arrivée à 156 points. Bilal a récolté en tout 200 points. En 3ème position : Chimene Badi (119 points) et en 4eme position, Emmanuel Moire (115 points).

Portrait de Kylen_chan
19/mai/2019 - 09h52
Helena91 a écrit :
@Kylen_chantoi la ferme pitinn on peut pu critiquer Klk s’il est homo ou trav ça devient dingue ce pays !!!on est en démocratie ??arretez de chialer à l’homophobie dès que Klk aime pas un gay !!! Les gens aime pas sa chanson sa dégaine et alors ??in a le droit de dire c une merde non ?? Vous faites passez ça sur lhomophobie pour qu’il soit incritiquable !!!

Où je "chiale" à l'homophobie, comme vous dîtes?? J'ai dit qu'on n'avait pas le droit de le critiquer musicalement?

Je souligne la contradiction: certaines personnes le critiquent Bilal uniquement sur sa sexualité, sur la décadence et blabla, et courent féliciter le chanteur néerlandais alors qu'il est ouvertement bisexuel.

Quant à ceux qui portent aux nues Bilal en criant à l'homophobie parce qu'il a perdu ce n'est pas crédible non plus.

C'est un concours de chant et on juge la prestation. La chanson de Bilal ne me plaît pas, et sa voix non plus. Comme beaucoup de participants. Mais surtout mon attention a été happée par les danseuses à côté de lui.

 

Personnellement j'attend un chanteur comme le kazakh Dimash Kudaibergen, c'est le seul participant à un télé-crochet qui m'ait retourné la tête ces dernières années.

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 09h52
hummerH2 a écrit :

Quoi??

La France termine dans le fond du classement entre les "artistes" de Malte et de Chypre ??

Ni le jury de professionnels, ni le vote populaire n'ont votés pour lui ??

Si on en croit les "arguments" des supporters du candidat choisi pour représenter la France, c'est certainement parce qu'ils doivent tous être homophobes...

Je pense que le vrai sujet par rapport à Bilal est sa voix qui n’est pas assez belle et puissante, dans les graves et dans les aigus. Il n’y a pas eu de « fausseté » mais on n’en était pas loin. La voix est le 1er critère de vote des jurys. 

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 09h47
sylviane69 a écrit :

pas terrible le gagnant

Vous me croirez ou pas, j’ai suivi la compétition et c’était mon favori. Très belle voix avec beaucoup de nuances, dans les aigus, dans les graves, chanson émotionnelle sans être larmoyante, message subtile qu’on a envie de mieux connaître. Beau gosse et humble en plus. Chanson qui donne envie d’être ré-écoutée. Finalement, l’Eurovision alterne entre des chansons de ce type (comme avec le Portugal il y a 2 ans) et des gros tubes bien entêtants comme avec l’israélienne l'année dernière.

Portrait de hummerH2
19/mai/2019 - 09h40

Quoi??

La France termine dans le fond du classement entre les "artistes" de Malte et de Chypre ??

Ni le jury de professionnels, ni le vote populaire n'ont votés pour lui ??

Si on en croit les "arguments" des supporters du candidat choisi pour représenter la France, c'est certainement parce qu'ils doivent tous être homophobes...

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 09h39
Supertomate a écrit :

Fallait s'y attendre 

Personnellement, Emmanuel Moire aurait dû gagner. Beaucoup plus talentueux et charismatique

Là, on a envoyé un extraterrestre avec une chanson moyenne et un chanteur très moyen. Faut pas s'étonner du résultat 

Et encore, iI a eu de la chance qu'il soit 14ème parce que moi, je l'aurais mis en queue de peloton

La personne arrivée en 2eme position derrière Bilal Hassani etait Seemone avec la chanson « Tous les deux » ou elle chante « Papa, Papa, Papa... ». Donc si cela n’avait pas été Bilal, c’est Seemone qui aurait représenté la France. Il me semble me rappeler que j’avais voté pour elle. En même temps, la répétition de « Papa » je ne sais combien de fois dans la chanson peut être très soûlante. Mais sa voix lui permettrait de faire un beau score dans TheVoice (pas le cas de Bilal) et elle était dans l’émotion. C’etait le choix du jury et d’une bonne partie du public jusqu’a ce que Bilal raffle la mise avec le vote massif du public mais qui ne s’est pas retrouvé au niveau européen.

Portrait de Kylen_chan
19/mai/2019 - 09h26
Monsieur Zerotrois a écrit :

je n'ai jamais parlé de "travelo"

Désolée le commentaire n'était pas de vous, je n'ai pas fait attention

Portrait de sylviane69
19/mai/2019 - 09h22

pas terrible le gagnant

Portrait de nina83
19/mai/2019 - 08h12

C'était couru d'avance : confier la défense d'une chanson aux deux "madame-monsieur" qui avaient été minables l'an passé..... et on s'étonne ensuite ???? et France2 qui se ridiculise ensuite en mettant un reportage spécial sur  Hassani, roi auto-proclamé, c'est à mourir de rire ! au moins il va avoir le temps de réfléchir sur son échec...... l'an prochain, j'espère qu'ils ne confieront pas de nouveau le candidat à Madame-Monsieur...... 

Portrait de jarod.26
19/mai/2019 - 07h54
c'est rare de ne pas terminer dernier =)
Portrait de Cl
19/mai/2019 - 07h23

Bravo ! il le méritait sa chanson est magnifique !

Portrait de Monsieur Zerotrois
19/mai/2019 - 06h49
Kylen_chan a écrit :

Non c'est votre commentaire sur le "travelo" qui pourrait porter à penser que ça vous gène, vous, de voir quelqu'un LGBT gagner. 

Les homophobes de tout poil se sont jetés sur Bilal Hassani depuis des mois, sont bien contents qu'il ait perdu et félicitent Les Pays Bas  alors que le chanteur néerlandais se revendique LGBT je trouve ça ironique. :bigsmile:

Et les fans de Bilal  crient à l'homophobie parce qu'il a perdu. C'est n'importe quoi.

je n'ai jamais parlé de "travelo"

Portrait de Kylen_chan
19/mai/2019 - 01h52
Monsieur Zerotrois a écrit :

c'est quoi le rapport avec le travestissement, vous ne connaissez pas la différence ? seriez vous homophobe ?

Non c'est votre commentaire sur le "travelo" qui pourrait porter à penser que ça vous gène, vous, de voir quelqu'un LGBT gagner. 

Les homophobes de tout poil se sont jetés sur Bilal Hassani depuis des mois, sont bien contents qu'il ait perdu et félicitent Les Pays Bas  alors que le chanteur néerlandais se revendique LGBT je trouve ça ironique. smiley

Et les fans de Bilal  crient à l'homophobie parce qu'il a perdu. C'est n'importe quoi.

Portrait de stepha30
19/mai/2019 - 01h40 - depuis l'application mobile

je savais qu'il ne se classerai pas parmi les 10 premiers.

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 01h34

Il y a 3 critères pour les jurys dont le 1er est la voix et Bilal Hassani en manque ; ç’était connu et su depuis le départ.

Portrait de lysniais
19/mai/2019 - 01h31

Quant à Manoukian avec son vote populaire et générationnel qui allait tout changer, finalement il fait moins que le jury professionnel! CQFD!

Portrait de lysniais
19/mai/2019 - 01h28
Tedot a écrit :

Pour rappel le jury avais choisi Emmanuel Moire. C'est les téléspectateurs qui ont placé Bilal en premier. Donc personne te l a imposé, il a été choisi par le peuple français. Enfin les téléspectateurs qui ont regardé l émission de France 2 et ont envoyé des SMS surtaxés. 

lol le vote du peuple français! Plutôt un vote communautaire et minoritaire mais avec des moyens pour un vote en max!

Portrait de Monsieur Zerotrois
19/mai/2019 - 01h26
mangavi a écrit :

De la pure loterie tous ces concours...quand on voit le vainqueur on se dit que n'importe qui pouvait gagner

c'est ce qu'on a fait et on a finit 13eme

Portrait de Mme Soleil
19/mai/2019 - 01h25

J'avais vus dans son thème astral qu'il finirait 13ième, il avait uranus en pleine lune !