03/05/2019 16:50

Le photographe de l'agence Reuters qui couvrait les suites des attentats de Pâques au Sri Lanka, et qui a été arrêté la nuit dernière, a été libéré sous caution

Un photographe de l'agence de presse Reuters arrêté pour s'être introduit sans autorisation dans un établissement scolaire alors qu'il couvrait les suites des attentats de Pâques au Sri Lanka a été libéré sous caution vendredi. Cette décision a été rendue par un tribunal de Negombo, au nord de Colombo, a déclaré un responsable du tribunal. Le photographe Danish Siddiqui, basé à New Delhi, "a dû verser une caution et il a été libéré, mais une audience formelle se tiendra le 9 mai", a-t-il précisé.

Après son arrestation, la police avait indiqué être intervenue à Katana, au nord de Colombo, à la suite d'une "plainte d'une école dans la zone visitée par le journaliste" pour "entrée non autorisée". L'agence Reuters n'a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet. Le Sri Lanka est sur les dents depuis les attentats du 21 avril contre des églises et des hôtels qui ont fait 257 morts et près de 500 blessés. Le pays est placé en état d'urgence, un statut qui accorde des pouvoirs accrus aux forces de l'ordre pour arrêter et détenir d'éventuels suspects.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions