30/04 07:46

Un ancien militaire américain qui préparait un attentat près de Los Angeles arrêté cette nuit - Il voulait venger les attaques qui ont visé deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars

Un ancien militaire américain a été arrêté ont annonce les services du procureur. L'homme est soupçonné d'avoir préparer un attentat à la bombe près de Los Angeles pour venger les attaques qui ont visé deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars dernier. Sur internet et lors de conversations avec un agent du FBI, Mark Steven Domingo, 26 ans, a non seulement revendiqué sa foi musulmane et son soutien aux jihadistes et au groupe État islamique mais il a aussi affiché sa détermination à devenir un martyr de sa religion, a indiqué le procureur dans un communiqué.

Selon les enquêteurs, cet ancien combattant, qui a servi notamment en Afghanistan, aurait tenté de se procurer une bombe artisanale pour la faire exploser lors d'un rassemblement à Long Beach le week-end dernier. Ce rassemblement devait réunir des nationalistes d'extrême droite prônant la suprématie de la "race blanche".

Selon le FBI, "Domingo a acheté, les 23 et 24 avril 2019, plusieurs centaines de clous afin de s'en servir comme mitraille dans un engin explosif". Il a "remis ces clous à quelqu'un qu'il pensait être un complice mais qui était en réalité un agent des forces de l'ordre travaillant pour le FBI", précise le communiqué du procureur.

"Cette enquête a réussi à empêcher une menace très sérieuse représentée par un soldat entraîné au combat qui a répété à maintes reprises qu'il souhaitait causer le plus grand nombre de victimes possibles", a affirmé Nick Hanna, procureur fédéral pour la Californie centrale. "Je suis très heureux d'annoncer que nous avons déjoué un potentiel attentat terroriste", a de son côté lancé Paul Delacourt, l'un des responsables du FBI à Los Angeles, soulignant qu'"à aucun moment le public n'avait été en danger".

D'après le dossier d'accusation, Mark Steven Domingo a mis en ligne une vidéo revendiquant sa religion musulmane le 2 mars. Le lendemain, il en ajoutait une autre affirmant : "l'Amérique a besoin d'un autre Las Vegas" (en référence à la fusillade qui a tué 58 personnes en octobre 2017) pour "lui faire goûter à la terreur qu'elle répand allègrement partout dans le monde."

Après les attaques commises contre deux mosquées à Christchurch, le 13 mars, il avait écrit : "il doit y avoir des représailles". Ce message avait alerté le FBI qui avait commencé à nouer contact avec lui pour le surveiller. C'est dans le cadre de ces contacts que Mark Domingo a envisagé "d'attaquer différentes cibles, dont des juifs, des officiers de polices, des églises et un site militaire", selon les enquêteurs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions