23/04 07:31

Gilets Jaunes : Le reporter Gaspard Glanz annonce qu'il se rendra sur la manifestation de samedi malgré l'interdiction qui lui a été faite hier soir par la justice

Le journaliste Gaspard Glanz sera jugé jugé le 18 octobre au tribunal de Paris pour "outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique", a appris franceinfo lundi 22 avril.

En attendant son procès, Gaspard Glanz a interdiction de se rendre à Paris tous les samedis ainsi que le 1er mai, conformément aux réquisitions du parquet. Son avocat, Raphaël Kempf, annonce son intention de "contester" cette décision. "Cette mesure, nous considérons que c'est une mesure qui l'empêche de travailler, qui nuit à la liberté d'informer et qui pourrait aboutir pour Gaspard Glanz à une espèce de mort professionnelle", a déploré à la sortie du tribunal de Paris son avocat, Raphaël Kempf.

Fondateur du site Taranis News, Gaspard Glanz est un habitué des mouvements sociaux, dont il filme régulièrement les manifestations. Son arrestation place de la République avait suscité une vague d'indignations sur les réseaux sociaux. 

Le reporter a assuré qu'il "se rendrait dans la manifestation ce samedi et le 1er mai malgré l'interdiction qui m'est faite". "C'est mon travail, et j'habite à Paris", a-t-il poursuivi. 

Le reporter, accusé d'avoir fait un doigt d'honneur à des CRS, a interdiction de se rendre à Paris tous les samedis ainsi que le 1er mai après avoir été interpellé samedi dernier lors d'un rassemblement de "gilets jaunes".

Une décision lourde qui découle notamment du fait que son statut de journaliste indépendant n'est pas reconnu selon lui:

"Je suis journaliste depuis dix ans, spécialiste des mouvements sociaux. Toutes les marques de médias que je vois autour de moi, j'ai déjà bossé pour vous", affirme Gaspard Glanz à sa sortie du tribunal. 

"Mais à leurs yeux, je ne suis pas journaliste. Là, ma demande de carte de presse, elle part demain matin. Et je sais très bien qu'avec cette carte, tout ça n'aurait pas eu lieu. On a atteint un point de non retour très grave", dénonce-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Voltaire .
23/avril/2019 - 22h57
JohnMcLeod a écrit :

On est dans un État de droit.

Mettre quelqu'un en prison sans un procès en bonne et due forme est contraire aux lois de notre pays. Abstenez-vous de ce genre de propos. 

 

Avant de m’intimer de m’abstenir , veuillez avoir l’honnêteté et  la rigueur de lire attentivement mon post ! Ai je dit qu’il ne fallait pas de procès ? Non !!!! Profondément légaliste je suis , donc je souhaite pour cet individu qui lui se revendique comme hors la loi ( puisque disant ne pas vouloir respecter une décision de justice ) , un jugement rapide et sévère .... Gnouff , zonzon , mitard , paille humide des cachots, trou , geôle , taule  ..... au choix des juges !!! smiley

Portrait de JohnMcLeod
23/avril/2019 - 22h09
cerise1170 a écrit :

Donc n'importe quel abrutis peut se déclarer journaliste ? Ah oui c'est vrai,  c'est ce qu'on subit depuis 5  mois... tous ces soit disant experts,  journalistes,  intellectuels qui jouent avec les GJ et qui ne veulent que le chaos et la destruction des institutions 

Ça serait pas mal d'arrêter de parler de ce que vous ne connaissez pas.

 

Portrait de JohnMcLeod
23/avril/2019 - 22h07
ciboul a écrit :

Il est fiché S parce qu'il prend la couverture de journalistes pour commettre des actes de complicité et d'aides aux Black block. Il a déjà été vu avec les black block a Notre Dame des Landes 

Des actes de complicité et d'aides aux black blocks ?Avez-vous des preuves de ce que vous avancez ou bien vous ne faites que répéter ce que vous voyez sur Internet ?

 

 

Portrait de JohnMcLeod
23/avril/2019 - 22h05
Voltaire . a écrit :

Quel gland ce Glanz ! Pourtant loin de moi de  paraphraser ses amis : en disant "qu’il se suicide ! " En revanche je pense très fort " au gnouff " vite et pour un bon moment !!!! 

Et bien sûr , s’il est blessé il dira qu’il se promenait là par hasard lorsque des hordes de CRS l’ont violemment attaqué alors que tel l’agneau qui venait de naître il ne faisait rien de répréhensible .... 

Avez vous remarqué le nom de son avocat ???? A mourir de rire !!! 

On est dans un État de droit.

Mettre quelqu'un en prison sans un procès en bonne et due forme est contraire aux lois de notre pays. Abstenez-vous de ce genre de propos. 

 

Portrait de JohnMcLeod
23/avril/2019 - 22h03
ciboul a écrit :

Le mec il est fiche S, si Abu bakar AL bagdadi venait faire un reportage au bataclan, avec sa carte de presse, à écouter les gauchistes, il faudrai le laisser tranquille? :O

Faire une équivalence entre un journaliste et un terroriste, c'est vraiment du n'importe quoi.Vos propos sont diffamatoires. 

 

Portrait de B612
23/avril/2019 - 21h23
cerise1170 a écrit :

Donc n'importe quel abrutis peut se déclarer journaliste ? Ah oui c'est vrai,  c'est ce qu'on subit depuis 5  mois... tous ces soit disant experts,  journalistes,  intellectuels qui jouent avec les GJ et qui ne veulent que le chaos et la destruction des institutions 

Gaspard Glanz ne doit pas etre si abruti que ça puisque son agence Taranis News inscrite d'après celle-ci au registre du commerce et qui existe depuis 7 ans maintenant fournit des images aux médias et a eu comme clients quasiment toute la presse française. 

L'AFP avoue d'ailleurs dans un tweet adressé à Taranis News (je cite) : "si l'AFP vous a déjà acheté des images, c'est bien que nous considérons que nous pouvons nous appuyer sur votre travail journalistique." De plus, la SNJ-CGT mentionne aujourd'hui Gaspard Glantz dans son communiqué "Les violences policières contre les journalistes doivent cesser" comme leur confrère.

A moins qu'on nous dise que ces professionnels sont eux-mêmes des abrutis pour considérer ainsi Gaspard Glanz et son agence (et son équipe). Et s'il obtient sa carte de presse, ceux qui lui auront délivré seront-ils eux aussi des abrutis ? Ou comme par magie pour certains, Gaspard Glanz sera enfin légitime. Alors que la profession l'a elle-même légitimé bien qu'il ne possède pas la carte de presse que certains croient indispensable pour avoir des compétences. Car s'il est encore là c'est qu'il en a.

Portrait de cerise1170
23/avril/2019 - 16h40
Antho-le a écrit :

Question, vous savez pourquoi il est fiché S, et oui il n'y a pas que les terros, on essaye de museler la presse aussi en les faisants passer pour ce qui ne sont pas et dénigrer leurs travaux car ils dérangent trop. Et pour info, il n'est pas obligatoire d'avoir une carte de presse pour être journaliste. Mais ca c'est des informations qui ne vous intéressent pas, fallait écouter...

Donc n'importe quel abrutis peut se déclarer journaliste ? Ah oui c'est vrai,  c'est ce qu'on subit depuis 5  mois... tous ces soit disant experts,  journalistes,  intellectuels qui jouent avec les GJ et qui ne veulent que le chaos et la destruction des institutions 

Portrait de cerise1170
23/avril/2019 - 13h46

Fiché S et pas de carte de presse ! Il est où, le journaliste ??

Portrait de Greenday2013
23/avril/2019 - 13h11
Antho-le a écrit :

Il brave rien du tout, ca s'appelle la liberté de la presse et de faire son travail. Il faut les défendre au lieu de chouiner comme vous dites!!

Montrer son doigt aux policiers, c'est ça la liberté de la presse ?

Portrait de lysniais
23/avril/2019 - 12h41

On attend de la part de la police et de la justice la même efficacité quand ça se produit dans les banlieues au quotidien!

Portrait de Voltaire .
23/avril/2019 - 12h18
oxdee a écrit :

ça s'appelle porter ses couilles, ce que certains ne comprendront jamais

Alors , Cela doit être ce que l’on appelle un .... couillon ! smiley

Portrait de seb2746
23/avril/2019 - 11h44
vinze a écrit :
Il n'y a qu'en France qu'on se pose des questions : un "journaliste" sans carte de presse, fiché S, qui fait un doigt aux CRS..... Bien sûr qu'il n'a rien à se reprocher ! C'est encore un complot de Macron. Ou pas.

Suite à un tir de LBD à la tête CONTRE lui directement par ce même policier.

 

Et le fiché S, même des vedettes de la télé le sont alors qu'ils n'ont jamais commis de délit, juste des prises de positions.

Rien n’empêche de l'être dès demain, aller faire 1 seule manif pro-greenpeace sans violence à coté d'une centrale et ce sera fait directement.

Portrait de nibali
23/avril/2019 - 11h30
La République C'est Moi a écrit :

N'importe quoi!!!

Par pitié, arrêtez d'encourager ce type d'individu qui participe à une illusion pseudo-révolutionnaire que certains esprits faibles peuvent croire et qui conduit à avoir ces débordements extrémistes auquel nous assistons depuis quelques semaines.

Tous ces gens qui véhiculent des idées complotistes, anti-démocratiques et dangereuses pour le vivre en paix doivent être traités sévèrement et surtout ne doivent pas être soutenus par les gens sensés.

Tu fais allusion a Macron et a son Gouvernement je suppose

Portrait de C'est Mon Avis
23/avril/2019 - 11h08

Ce n'est pas du courage, c'est de la bêtise (et de la provocation) ! Il veut braver l'interdiction que lui a faite la justice ? Gare aux conséquences !!! Il ne faudra pas qu'il vienne chouiner dans les médias après !

Portrait de Redresseur De Torts
23/avril/2019 - 10h40

Le mec lance une cagnotte  en ligne. Ha ha !

Le petit bourge-anar n'a qu'à faire ce qu'il a toujours fait: Demander à papa.

Portrait de Voltaire .
23/avril/2019 - 09h10

Quel gland ce Glanz ! Pourtant loin de moi de  paraphraser ses amis : en disant "qu’il se suicide ! " En revanche je pense très fort " au gnouff " vite et pour un bon moment !!!! 

Et bien sûr , s’il est blessé il dira qu’il se promenait là par hasard lorsque des hordes de CRS l’ont violemment attaqué alors que tel l’agneau qui venait de naître il ne faisait rien de répréhensible .... 

Avez vous remarqué le nom de son avocat ???? A mourir de rire !!! 

Portrait de oxdee
23/avril/2019 - 08h19

ça s'appelle porter ses couilles, ce que certains ne comprendront jamais

Portrait de vinze
23/avril/2019 - 08h14 - depuis l'application mobile

Il n'y a qu'en France qu'on se pose des questions : un "journaliste" sans carte de presse, fiché S, qui fait un doigt aux CRS..... Bien sûr qu'il n'a rien à se reprocher ! C'est encore un complot de Macron. Ou pas.