27/03/2019 16:13

L'école de Marion Maréchal Le Pen a été vandalisée par des "black blocs" à Lyon: Vitrine fissurée, serrure forcée, et devanture recouverte de bombe de peinture noire

La nuit dernière, l'ISSEP à Lyon a été vandalisée. L'école fondée par Marion Maréchal a en effet été la cible de "black blocs", qui ont cassé des vitrines, forcé des serrures, et recouvert de peinture noire la devanture à l'aide de bombes, avant de tenter de pénétrer dans l'établissement. Cet acte de vandalisme été revendiqué dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux par le «Groupe antifasciste Lyon et Environ», dans lequel on peut lire:

"Dans la nuit du 26 au 27 Mars 2019, nous avons attaqué l’ISSEP, Institut des sciences sociales, économiques et politiques.

Cette école créée par Marion Marechal Le Pen a ouvert en cette rentrée 2018, au sein du quartier de la confluence, dans le but de former la future élite de l’extrême droite identitaire.
Considérez cette attaque comme une réponse à tous les actes racistes, sexistes, homophobes, transphobes, ainsi qu’aux politiques meurtrières anti-migratoires et à l’attentat de ChristChurch perpétré dernièrement.

Nous attaquons la montée en puissance dans le monde entier de l’extrême droite et du populisme.
Nous attaquons les laboratoires institutionnels des théories qui influencent ce climat nauséabond et mortifère.
Nous attaquons le renforcement sécuritaire dans nos villes, nos quartiers, nos mouvement sociaux, aux frontières de leur monde.
Nous attaquons tout ce qui sert et alimente le maintien du capitalisme par des moyens totalitaires et répressifs.
Nous attaquons cette pensée bourgeoise qui maintient et alimente les oppressions tout en développant leurs privilèges.
Nous attaquons ce qui neutralise toute perspective d’une émancipation commune, nous retranche dans nos individualités, nous pousse à la concurrence entre peuples et au sein de nos classes.

Nous ne cesserons jamais d’attaquer toutes les faces du fascisme que ce soit dans le centre historique du vieux Lyon ou dans la smart city de Confluence, nous continuerons de combattre les groupuscules violents qui usent de traditionalisme à des fins communautaires et identitaires ainsi que cette élite pensante qui se fait une place dans un quartier aseptisé, ultra sécurisé, ultra libéral, réel prototype d’un monde Orwellien.

Des gen.te.s dynamiques et motivé.e.s"

Interrogée par Le Figaro, Marion Maréchal ne cache pas sa colère:  «Nous userons de toutes les voix légales pour faire respecter la liberté d'enseignement en France, manifestement bafouée par des milices d'extrême gauche violentes et dont les membres sont connus des services de police. Ceux-ci se croient suffisamment libres pour revendiquer leurs actes sur leur page Facebook. C'est dire leur sentiment d'impunité. En plus de porter plainte, je vais demander un rendez-vous au préfet, au rectorat comme au maire de Lyon pour que des dispositions soient prises contre ce genre de menaces pour la sécurité de mon établissement.»

Et de poursuivre auprès de nos confrères: «Je suis très inquiète de voir que ce type de groupuscule puisse se permettre ce genre d'exactions. J'attends une réponse forte et prompte des responsables politiques comme de l'État, attachés à la liberté d'expression, d'enseignement comme au pluralisme intellectuel.» Avant de dénoncer «un terrorisme intellectuel qui phagocyte jusqu'au mouvement des gilets jaunes, sans que la réponse étatique ne soit au rendez-vous.»

«Quelle est la prochaine étape? Les agressions physiques? Qu'attend le gouvernement pour dissoudre ces mouvements?», s'est-elle interrogée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
28/mars/2019 - 10h02

Comportement typiquement fasciste de gens qui n'admettent pas qu'on ne pense pas comme eux et qui prétendent s'imposer par la violence.

Portrait de tettla
28/mars/2019 - 08h43
Citoyen86 a écrit :

Ces blacks blocs devraient être interdits et pourchassés !

l'action en question est une action d'antifa et pas de BB ... tu est perverti par une semantique qui pratique le lavage de cerveau ! 

Portrait de tettla
28/mars/2019 - 08h40

les antifas et les black-blocks n'ont rien a voir ... les antifas s'attaque a des ideologies politiques alors que les BB s'attaquent a des symboles du capitalismes et du racket des peuples ... merci aux journalistes de merde de faire l'amalgame ( c'est pas la premiere fois !) 

Portrait de jamesbud
27/mars/2019 - 17h39

encore eux , les idiots utiles de macron  , ils sont tellement con qu'ils ne s’aperçoivent même pas qu'ils ont aidés macron contre les gilets jaunes , le QI ne doit pas être super élevé chez cette bande de cassos

Portrait de gtt
27/mars/2019 - 16h50
Kilebolejako a écrit :

Toujours l'impunité la plus totale pour les gauchistes, dans ce pays. 

Impunité ??? ou œil bienveillant sur ces groupes d’extrêmes gauches ultra violents ??