27/03/2019 12:37

EXCLU - "Enquête Exclusive" sur M6: En colère, la coach réfléchit à porter plainte: "J'ai reçu les pires insultes sur Twitter" - VIDEO

Ce matin, Valérie Orsoni, une coach sportive habitant à San Francisco, était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Après la diffusion de l'émission "Enquête Exclusive" sur M6 dimanche dernier, elle a posté un message sur son compte Instagram dans lequel elle déclare être "choquée et diffamée" par la chaîne.

"En octobre 2017, quand on a été approché par la production, l'idée c'était de faire un sujet sur San Francisco, et principalement sur mon activité de coaching dans la ville. Si vous avez regardé le reportage, vous avez vu qu'il n'en était rien", a-t-elle déclaré en exclusivité avant d'ajouter qu'elle a ouvert son carnet d'adresses pour aider le journaliste à trouver d'autres intervenants.

"A la fin du reportage, au lieu des 10 minutes sur mon activité de coaching, il ne reste qu'une séquence de soirée - qui n'intéresse pas grand monde - et une séquence avec des SDF - ça me tenait à coeur car j'aime aider les SDF. Avec le montage et la voix-off qui modifie un peu ce que l'on voit, mon image a été mise à mal", a-t-elle continué en indiquant qu'elle s'est fait insulter sur les réseaux sociaux. Valérie Orsoni a assuré qu'elle "ne chasse pas les SDF", mais elle les aide "à se réintégrer dans la société. "Mes mots ont été modifiés. Je trouve ça diffamatoire", a-t-elle lâché. "Avec le Replay, ce qui était avant un passage perturbant et destructeur, ça devient du harcèlement parce que ça passe en boucle".

A la question de savoir si elle envisage de déposer une plainte contre M6 et la société de production, Valérie Orsoni répond : "Il y a la femme d'affaires d'un côté et d'un autre côté, la femme tout court qui a été vexée dans son âme. Je suis en train d'étudier la question avec mon avocat. Je préférerais trouver quelque chose de plus constructif plutôt que de perdre du temps et de l'argent pour poursuivre. La balle est dans leur camp".

De son côté, la société de production renouvelle sa confiance au réalisateur du reportage diffusée dimanche dernier sur M6.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de carino
28/mars/2019 - 08h56

vaut mieux toujours se mefier quand on vous sollicite mediatiquement ... toujours accepter d'etre filmé moyennant verification de la diffusion finale du reportage .... Il est indispensable d'inclure cette clause . Il y a une regle qui s'appelle le gdpr   et la justice ne rigole pas avec ça .... 

le plus dangereux sont les directs .... on peut vous inviter pour parler d'un sujet mais en fait on peut vous matraquer .... 

Tous ici on se dit souvent mais pourquoi on ne pose pas de vrais questions concretes du quotidien aux hommes et femmes politique ....  en verité il y a une ligne directive .... mettre les gens les uns contre les autres   suivre les ideologies .. et pourquoi pas ridiculiser ... 

Portrait de Ka
27/mars/2019 - 13h55

"Il y a la femme d'affaires d'un côté et d'un autre côté, la femme tout court qui a été vexée dans son âme. Je suis en train d'étudier la question avec mon avocat. Je préférerais trouver quelque chose de plus constructif plutôt que de perdre du temps et de l'argent pour poursuivre. La balle est dans leur camp".

 

Traduction, s'ils me font un bon petit chèque je laisse couler.