14/03 18:23

EXCLU - La très contestée Agnès Cerighelli, conseillère municipale, se fait lyncher sur le web après des propos homophobes commentant une pub montrant deux hommes amoureux

C'est un tweet qui fait polémique depuis plusieurs heures. Il est signé Agnès Cerighelli, conseillère municipale à Saint-Germain-en-Laye et adhérente LREM. 

"En France, dans la rue, dans le métro, à la vue des enfants, à la vue de la jeunesse, des entreprises font, en toute légalité, la promotion de la sodomie et de l’homosexualité #SodomeEtGomorrhe #LGBTQI", écrit-elle sur son compte personnel.

Un message qu'elle a accompagné d'un cliché de la dernière publicité pour la marque de préservatifs Manix. Sur celle-ci, on peut y voir deux hommes enlacés. 

Très vite, les propos de l'élue ont déclenché des réactions sous son tweet (voir ci-dessous).

"Cette affiche vous gêne ? Quid des affiches pornographiques sur les kiosques parisiens alors ?", écrit un internaute. Un autre ajoute : "La seule chose inacceptable est que vous fassiez, vous, représentante de la République, la promotion de l'homophobie".

Face aux nombreux messages reçus, Agnès Cerighelli s'est exprimée sur son compte Twitter:

"Depuis que je dénonce avec témérité le lobby #LGBT, son communautarisme, son prosélytisme au sein des ministères, du Parlement, des écoles... je reçois chaque jour des centaines d’insultes sur #Twitter. Tant pis. La défense de l’éthique exige courage, audace et détermination", lâche-t-elle. 

Selon le maire de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), Agnes Cerighelli est un infatigable relais de la Manif pour tous, le mouvement anti-mariage pour tous, dans sa commune. 

Et le Point qui a enquêté explique que cette personne  serait aussi présidente du réseau IAE au féminin, un club de femmes diplômées de l'Institut d'administration des entreprises de Paris, et porte-parole du Conseil national des femmes françaises (CNFF). Sauf que ces informations sont fausses, comme l'ont repéré deux internautes. 

C'est après une intox sur Twitter que Maxime Haes et son acolyte se sont intéressés à cet étrange profil. « Ça faisait quelques semaines qu'Agnès Cerighelli diffusait des fake news sur de prétendus cours d'éducation sexuelle imposés par Marlène Schiappa à l'école. Malgré l'article des Décodeurs [du Monde, NDLR] qui démonte la rumeur, le tweet d'Agnès Cerighelli a été repris plus de 1 600 fois. C'est là que je me suis intéressé à son cas », explique l'étudiant.

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de swatss
14/mars/2019 - 18h59
twilight zone a écrit :

euhhhh....certains enfants vont poser des questions quand meme et l'utilité du gel....
elle est quand assez explicite cette affiche.....

Quels enfants ? Si se sont des moins de 10 ans , aux parents de savoir comment expliquer sans vraiment entrer dans les détails , et si ils ont plus de 10 ans , ne vous inquiétez pas pour eux , internet s'en charge....Et c'est bien bas voir dégueulasse de se servir comme excuse les enfants afin de pouvoir déverser sa bile , cracher sa haine , exprimer son homophobie....

Portrait de twilight zone
14/mars/2019 - 18h50
Alex Cross a écrit :

Elle a que ce qu'elle mérite,c'est cette conseillère municipale qui a un problème en quoi des affiches de deux hommes prônent la sodomie envers les enfants quelle connerie!J'espère qu'elle sera sanctionnée.

euhhhh....certains enfants vont poser des questions quand meme et l'utilité du gel....elle est quand assez explicite cette affiche.....

Portrait de swatss
14/mars/2019 - 18h35

Comme quoi des C... il y en a partout....Faux juste qu'elle prenne conscience que sa place est au FN....

Les plus vus