14/03 11:40

Morandini Zap: Des femmes ayant eu recours à l'IVG répondent à la polémique des déclarations du Président d'un syndicat de gynécologues - VIDEO

Hier soir dans "C à vous", Anne-Elisabeth Lemoine recevait sur France 5, Sophie Courtois et Aurelia Henry. Toutes deux ont eu recours à l'IVG au cours de leur vie.
Interrogées sur les déclarations du Président du Syngof (le syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France) qui appelle les médecins à ne plus pratiquer l'avortement tant que le syndicat ne sera pas reçu par la Ministre de la Santé, elles ont répondu trouver sa démarche "déplacée" parce que "le droit (d'avorter) existe" et qu'il est sans cesse remis en cause contrairement à d'autres pratiques médicales.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
14/mars/2019 - 13h35

Le président ne sera jamais violé et devoir avoir recours à l'IVG, qu'est ce qu'il y connait ?Encore une fois, des hommes qui ne comprennent RIEN aux soucis des femmes.Ce syndicat à 408 femmes pour 1885 membres... ça explique beaucoup de chose.