14/03 10:00

Regardez le témoignage d'une étudiante voilée qui affirme avoir été discriminée en postulant dans un magasin Etam de Montpellier - VIDEO

Lundi dernier, une étudiante postait sur Twitter un vidéo dans laquelle elle évoquait ce qui lui était arrivée quelques heures plus tôt. "Une situation que j'ai vécue et que je ne souhaite à personne", débute-t-elle. A la recherche d'un emploi, elle s'est rendue dans des magasins pour y déposer CV et lettres de motivation.

Après être rentrée dans l'une des enseignes, la jeune femme - qui porte un hijab - s'entretient avec la responsable de l'enseigne Etam de Montpellier (Hérault). "Et là, elle me regarde et me dit : “J’espère que c’est une blague, vous n’êtes pas sérieuse ? Vous êtes voilée et vous me demandez un travail, alors que c’était la journée de la femme il y a même pas deux jours !"", se souvient-elle, "choquée" par cette réaction. La gérante a également ajouté ne pas "accepter les voilées".

Très vite, la vidéo en question a été relayée sur les réseaux sociaux (voir ci-dessus). Ce qui a entrainé la réaction de l'enseigne sur Twitter. "Je suis Cédric, le directeur général d'Etam. Je viens de prendre connaissance de ce qui s'est passé dans notre magasin. Sachez que chez Etam, nous comprenons votre émotion et sommes désolés de ce qui s'est passé. C'est effectivement contraire à nos valeurs", explique-t-il sur le réseau social via le compte de la société de prêt-à-porter.

Interrogée par Le Parisien, la marque a indiqué que la responsable du magasin de Montpellier a été "mise à pied à titre conservatoire". Etam "décidera des mesures appropriées à la lumière de l’enquête interne en cours". Et de préciser : "En matière de recrutement, Etam a toujours respecté une stricte politique de non-discrimination à l’embauche et ce, conformément au Droit du Travail en vigueur".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
14/mars/2019 - 10h33

Hypocrisie que d'évoquer la discrimination puisqu'elle est de toute façon inhérente au choix d'un candidat à l'embauche ...

Entre une demandeuse d'emploi voilée et une candidate susceptible de se vêtir avec les produits de l'enseigne ... il n'y a "photo" !

La responsable a eu le tort de motiver son refus ... ça n'était pas nécessaire !

Portrait de Jejedu69
14/mars/2019 - 10h25 - depuis l'application mobile

Normal !! Enlève déjà ton voile tu auras sûrement plus de chance d’avoir un job. Apprenez d’abord à vous intégrer

Portrait de DOUG
14/mars/2019 - 10h21

Le voile n'est pas compatible avec la république. L'islam non plus. Cela ne me choque pas qu'elle ne soit pas prise. Qu'elle aille postuler au mac do ou KFC

Portrait de peukeu
14/mars/2019 - 10h19

ce qui est certain, c'est que cette personne voilée n'est pas étudiante en lettres...

Portrait de PhilRAI
14/mars/2019 - 10h10

Rappel du coran : s33 v59. "Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées." 

C'est clairement de la discrimination qui mène à distinguer les femmes respectables de celles qui ne le sont pas ! Il ne faut pas accepter cet accoutrement qui conduit à condamner les femmes qui n'en portent pas à être harcelées.

Les plus vus