21/02 07:46

Malgré sa condamnation à vingt ans pour les coups mortels portés à sa fille Fiona, 5 ans, Cécile Bourgeon est sortie de prison cette nuit

Cécile Bourgeon est sortie de prison : la Cour de cassation a ordonné mercredi la tenue d'un nouveau procès en appel pour la mère de Fiona, et annulé sa condamnation à vingt ans de réclusion criminelle pour les coups mortels portés à la fillette en 2013. Elle comparaîtra libre à ce nouveau procès, le quatrième depuis le début de l'affaire.

Vers 20H, Cécile Bourgeon, ayant fini en septembre 2018 de purger la peine de cinq ans de prison prononcée en première instance, a quitté la prison de Lyon-Corbas, dissimulée sous une couverture à l'arrière d'une voiture, conduite par son beau-père, a constaté un photographe de l'AFP.

La haute juridiction, dont les motivations n'étaient pas disponibles dans l'immédiat, a cassé le verdict prononcé par la cour d'assises de la Haute-Loire en février 2018. Le dossier sera donc rejugé en appel par une autre cour d'assises, selon Me Claire Waquet, qui défendait les intérêts de la jeune femme à Paris. La Cour de cassation avait examiné en matinée les pourvois de Cécile Bourgeon et de son ex-compagnon Berkane Makhlouf contre leur condamnation. Tous deux soulevaient plusieurs irrégularités procédurales qui avaient émaillé leur procès en appel. Celui-ci avait abouti, le 11 février 2018, à leur condamnation à vingt ans de réclusion pour coups mortels sur la fillette de cinq ans, dont le corps n'a jamais été retrouvé depuis sa disparition en mai 2013 à Clermont-Ferrand.

L'avocate générale s'est prononcée en faveur de la cassation de cet arrêt de la cour d'assises pour quatre raisons: la défense de Cécile Bourgeon n'avait pas eu la parole en dernier, comme le prévoit le code de procédure pénale, lors d'une demande de renvoi du procès ; cette demande de renvoi avait été rejetée sans motivation ; Mme Bourgeon avait été condamnée pour coups mortels et non-assistance à personne en danger, deux infractions incompatibles ; et un expert avait été entendu par la cour sans qu'on lui fasse prêter serment. Il n'était pas possible de savoir en fin d'après-midi si la Cour avait retenu l'ensemble de ces motifs ou seulement certains d'entre eux.

"C'est (...) la victoire du droit et des principes cardinaux de notre procédure pénale, sur les a priori et fantasmes véhiculés par l'opinion publique et relayés par les parties civiles", ont réagi ses autres conseils, le cabinet Portejoie, dans un communiqué.

"Désormais libre", Cécile Bourgeon "attend avec sérénité un procès véritablement équitable", ont poursuivi les avocats. "Je suis en colère, c'est un coup à péter les plombs. Elle comparaîtra libre et cela aura une incidence sur le jury", a regretté le père de la fillette Nicolas Chafoulais au micro de France Bleu Pays d'Auvergne.

"C'est n'importe quoi (...) Dehors pour elle, c'est dangereux, dehors elle est très mal +barrée+. La population va très mal le prendre de savoir qu'une assassin d'enfant se promène à côté de chez eux. Elle est moins en sécurité qu'en prison", a-t-il par ailleurs jugé. Pour son avocat, Cécile Bourgeon "n'est pas pour autant innocentée" suite à cette décision.

"Ce qui peut tout aussi arriver, c'est qu'elle soit à nouveau condamnée pour les faits criminels, à 30 ans de réclusion", a prévenu Me Charles Fribourg.

L'arrêt de février 2018 étant entièrement annulé, Berkhane Makhlouf sera également rejugé, selon une source judiciaire.

La question de sa libération ne se pose toutefois pas, puisqu'il avait déjà été condamné à 20 ans de prison en première instance, une peine qu'il n'a pas terminé de purger. Un premier procès en appel ayant tourné court à la suite d'une querelle entre avocats, il s'agira donc du troisième procès en appel dans ce dossier, qui n'a jamais permis de faire la lumière sur les circonstances de la mort de la fillette de cinq ans.

Cecile Bourgeon et Berkane Makhlouf, deux ex-toxicomanes, insaisissables et murés dans leurs dénégations, n'ont cessé de se rejeter la faute ou d'avancer l'hypothèse d'un accident, au fil des 26 jours d'audience cumulés.

En première instance, en 2016, la cour d'assises du Puy-de-Dôme avait acquitté Cécile Bourgeon pour les coups mortels et l'avait condamnée à cinq ans d'emprisonnement pour avoir fait croire à un enlèvement de l'enfant.

.

(Page spéciale à 13h35 sur NRJ12 dans "Crimes et Faits divers : la quotidienne"

sur cette affaire et les conséquences)

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de satine1
21/février/2019 - 17h56

La petite Fiona est partie rejoindre Grégory et tant d'autres petites victimes innocentes de la folie !!...

Portrait de sergioplaya2
21/février/2019 - 16h56 - depuis l'application mobile

Déjà? Hé oui c’est ça la justice tant qu’à faire elle aurait pu en tuer 3 ou4 c’est pareille PAUVRE FRANCE c’est à pleurer

Portrait de sergioplaya2
21/février/2019 - 16h56 - depuis l'application mobile

Déjà? Hé oui c’est ça la justice tant qu’à faire elle aurait pu en tuer 3 ou4 c’est pareille PAUVRE FRANCE c’est à pleurer

Portrait de sergioplaya2
21/février/2019 - 16h56 - depuis l'application mobile

Déjà? Hé oui c’est ça la justice tant qu’à faire elle aurait pu en tuer 3 ou4 c’est pareille PAUVRE FRANCE c’est à pleurer

Portrait de .Kazindrah.
21/février/2019 - 16h31

L'expression  douloureuse sur le visage de cette petite fille fait déjà mal au cœur.

Portrait de AntiGiletsJaunes
21/février/2019 - 15h40
hamsterjovial a écrit :

Tu veux savoir où elle sera pour quelle raison déjà ? Précise le fond de ta pensée, couard.

t'a l'air de la défendre , te reconnaîtrais tu en elle ? une merde aime la merde ? 

 

qu'elle crève !!

Portrait de Lemat
21/février/2019 - 13h10

Ce qui est bizarre dans cet affaire c'est que j'ai l'impression que le concubin est moins coupable que la mère.

Après l'amnésie sélective, c'est amusant mais je n'y crois pas.

Portrait de justicepointzero
21/février/2019 - 12h29

eh bien voila !!! voila pourquoi j'ai pris ce pseudo une justice mais quelle justice???????

de pire en pire en France bientôt tout sera permis quel dégout !!! smiley 

Portrait de Linoïe
21/février/2019 - 11h54

Je ne comprends plus rien à cette justice française. De plus en plus d''injustice......

Portrait de EsQuiSSe
21/février/2019 - 11h37

 

 

 N'importe quoi cette justice , relâcher cette tueuse c'est une hérésie , elle va vite faire d'autres enfants comme elle l'a si souvent dit , on marche sur la tête , et cette justice feignasse incapable relâche les pires criminels avec leurs arguments débiles ( vice de procédure ) et j'en passe pffff !!!!!

Portrait de Philou.2
21/février/2019 - 11h11

Elle a intérêt de raser les murs ! évidemment elle va être dans un endroit gardé secret ! 

Portrait de The dream
21/février/2019 - 11h02

Et dire qu'au lieu de faire profil bas elle demande déjà à revoir ses deux autres enfants... il n'y a vraiment aucune limite au sordide dans cette hstoire.

Portrait de beachboys34
21/février/2019 - 09h48 - depuis l'application mobile

la peine de mort

Portrait de Bourricot
21/février/2019 - 09h47
minou75 a écrit :
Enfin...Une bonne nouvelle !!!

Ah bon, vous trouvez que c'est une bonne nouvelle ?

Portrait de BILOU T
21/février/2019 - 09h45

elle a oublié ou son enfant était enterré, mais pas de sortir de prison...

Portrait de Polska
21/février/2019 - 09h36 - depuis l'application mobile

Edit :
Ayant entraîné.
Ils ne l'auraient
Houla,c'est approximatif ce matin....
:-)

Portrait de Polska
21/février/2019 - 09h31 - depuis l'application mobile

Je n'ai pas vraiment suivi cette histoire, j'ai horreur de ces trucs complètement glauques, mais, comment valide t'on cette version de coups ayants entraînés la mort sans corps ?
Ca ne tient pas debout cette histoire d'amnésie et de corps qu'on ne retrouve pas.
Et si la vérité était toute autre ?
Ils ne l'aurait pas livrée à un réseau contre de l'argent pour se droguer leur gamine ?

Portrait de Spooky
21/février/2019 - 09h09
jarod.26 a écrit :
elle est belle la justice française

C'est clair, à croire que plus c'est horrible envers les enfants mieux on s'en sort. La justice est répugnante 

Portrait de minou75
21/février/2019 - 09h00 - depuis l'application mobile

Enfin...Une bonne nouvelle !!!

Portrait de jarod.26
21/février/2019 - 08h58
elle est belle la justice française
Portrait de batori2
21/février/2019 - 08h51 - depuis l'application mobile

N’accablez les magistrats, ils ont tant à faire sur les gilets jaunes...
Pas à dire mais il y’a quelques années que la balance de la justice est déréglée.

Portrait de nina83
21/février/2019 - 08h25

Elle est belle la "justice" française.....

Portrait de Hexagone
21/février/2019 - 08h07

Ce déchet inhumain me dégoute. Même pas fichue de dire où elle a jeté Fiona pfff aux États unis ça aurait été VRAIE perpete ou chaise électrique !

Portrait de Philou.2
21/février/2019 - 08h03

Je lui souhaite le pire ... 

Les plus vus