17/02/2019 10:54

Après les insultes proférées envers Alain Finkielkraut, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion"

Mise à jour 10h52: Après les insultes proférées envers Alain Finkielkraut, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion"

....

"J'ai ressenti une haine absolue, et malheureusement, ce n'est pas la première fois", a réagi auprès du JDD Alain Finkielkraut, victime d'insultes antisémites plus tôt dans la journée par des Gilets jaunes.

Le philosophe a croisé par hasard la route de manifestants samedi, dans le 14e arrondissement parisien, alors qu'il raccompagnait un proche.

"Barre toi, sale sioniste de merde", "nous sommes le peuple", "Retourne à Tel Aviv" lui ont notamment hurlé des Gilets jaunes, d'après les images filmées par Yahoo Actualités et par un journaliste indépendant, Charles Baudry.

"J'aurais eu peur s'il n'y avait pas eu les forces de l'ordre [qui se sont interposées entre lui et les manifestants], heureusement qu'ils étaient là", raconte Finkielkraut. Selon lui, tous n'étaient pas agressifs, l'un d'entre eux lui a même proposé de revêtir un gilet et de rejoindre le cortège, un autre a salué son travail.

Ce dimanche dans Le Parisien, il indique ne pas vouloir porter plainte : "Ça pourrait en valoir la peine, mais ce ne sera sans doute pas la dernière fois que cela m’arrivera. Il ne faut pas trop en faire non plus, j’ai l’impression que beaucoup de gens ont été plus traumatisés que moi et que les images leur ont fait plus peur qu’à moi.", dit-il. "Il y avait des cris de haine, comme « jette-toi dans le canal », « sale sioniste »..

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cranus
17/février/2019 - 11h47

Qu'il reste dans ses pantoufles au lieu de sortir pour titiller les gilets jaunes ce provo !

Portrait de Micheldu17.02
17/février/2019 - 11h29

Bien des juifs sont anti sionistes, sont ils pour autant anti sémites smiley....Maintenant, effectivement si les manifestants se baladent avec des keffiehs ou foulards palestiniens.....Ça amène une indication sur le côté vers lequel ils penchent.

De là à en tirer un amalgame  sur l' ensemble des gilets jaunes....smiley

Portrait de nina83
17/février/2019 - 11h25
C'ptain What a écrit :

Dire "les G.J sont" est équivalent à dire "les juifs sont", "les Allemands sont", "les prêtres sont" etc... vous faites un amalgame à vomir. De plus, si je peux me permettre, il est à souligner que les haineux contre Fiinkielkraut portent le keffieh ou le foulard palestinien donc bien encrés à gauche et ou extrémiste islamiste. Surprise ! Il y a aussi des haineux racistes chez les gens de gauche. 

et bien vomissez !!! quand on entend ça « Barre-toi, sale sioniste de merde »« grosse merde sioniste »« nous sommes le peuple »« la France elle est à nous », on a envie de vomir effectivement, et les cons sont ultras de gauche ET de droite, là je suis d'accord, retournez vomir et grand bien vous fasse.

Portrait de nina83
17/février/2019 - 10h27

pauvre homme, et j'espère qu'il ne subira d'autres violences, tags, feux etc, ça montre bien que les GJ sont complètement haineux, racistes et ultra violents.... 

Portrait de carino
17/février/2019 - 10h16

La haine va grandissante mais elle vient du système qui veut mettre les uns contre les autres ....( pour mieux regner)  

Faut comdamner les injures subies par Finkielkraut ....

Faut elever le débat et mettre des francois Boulot laetitia jerome rodrigues  en avant