15/02/2019 07:56

Virginie Calmels, première adjointe d'Alain Juppé, annonce qu'elle quitte la vie politique, après le départ du Maire de Bordeaux

Virginie Calmels, première adjointe d'Alain Juppé, a annoncé qu'elle quittait la vie politique, quelques heures seulement après la conférence de presse du maire de Bordeaux selon France Bleu Gironde.

En fin de journée, celle qui était arrivée à la mairie en 2014, numéro deux sur la liste d'Alain Juppé avec l'étiquette de la dauphine désignée, a annoncé à ses collègues de la majorité municipale qu'elle quittait ses fonctions et la vie politique. Elle a choisi de partir au même moment que son mentor Alain Juppé - proposé pour siéger au Conseil constitutionnel et démissionnaire de son poste de maire de Bordeaux - et laisse le champ libre à Nicolas Florian, pressenti pour succéder à l'ancien Premier ministre. L'ex-numéro 2 du parti Les Républicains (LR) avait été limogée mi-juin dernier par Laurent Wauquiez, le président du parti.

Virginie Calmels a expliqué: 

"Comme je l’avais évoqué en septembre 2017, et la presse l’avait à l’époque relayé, je ne souhaitais pas briguer la Mairie en 2020 car ma vie de famille est à Paris, tout le monde sait que mes enfants sont scolarisés à Paris -ils sont encore jeunes (10 et 12 ans) et ont besoin de leur maman — et que mon mari est 1er vice président de la Région île de France, et il n’est pas un mystère que j’étais moins présente à Bordeaux.

Lors de ce déjeuner du 4 février, nous avions partagé le même diagnostic sur la situation actuelle, "le contexte de la vie publique délétère, la violence, le discrédit des politiques, la stigmatisation des élites".

Et dans ce contexte politique national compliqué comme beaucoup de Français je me sens orpheline.

Pour toutes ces raisons, j’ai alors fait part à Alain Juppé de ma volonté de me mettre en retrait de mon engagement politique à ses côtés et de retourner dans le privé comme chef d’entreprise en acceptant le poste de PDG d’un très beau groupe français qui m’a été proposé il y a plus de deux mois et dont les accords ont été finalisés il y a plusieurs semaines.

Du fait des circonstances, je ne me présente pas et j’anticipe de quelques semaines mon départ. Mon nouvel engagement professionnel sera donc annoncé dès la semaine prochaine afin de partir en même temps qu’Alain Juppé en démissionnant de mes mandats bordelais, pour laisser le soin à une nouvelle équipe de se constituer pour préparer les échéances futures."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jarod.26
15/février/2019 - 08h02 - depuis l'application mobile

les rats quittent le navire