09/02 07:32

Tentative d'incendie du domicile privé du Président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand : Emotion dans toute la classe politique - Vidéo

07h32: Ce que l'on sait ce matin

Dénonçant "un acte grave", le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a dit porter plainte vendredi soir après une tentative d'incendie "volontaire" à son domicile privé dans le Finistère, dont "l'origine criminelle ne semble pas faire de doute". "Rien ne légitime la violence ou l'intimidation à l'égard d'un élu de la République. Toute ma solidarité envers @RichardFerrand et ses proches", a réagi le président Emmanuel Macron.

"Rien ne justifie les intimidations, rien ne justifie les violences et les dégradations", a de son côté souligné M. Ferrand en postant deux photos sur Twitter sur lesquelles on peut notamment voir une porte fenêtre incendiée.

"Alors que le Président de l'Assemblée nationale assistait ce jour à Rennes, aux côtés du Premier ministre, à la signature du pacte d'accessibilité et du contrat d'action publique pour la Région Bretagne, un voisin constatait que son domicile situé à Motreff, dans sa circonscription du Finistère, avait fait l'objet d'un incendie volontaire", a indiqué un communiqué de l'Assemblée nationale, relayé par M. Ferrand.

"La Gendarmerie nationale ayant découvert sur place une couverture, un résidu de pneumatique, et une torche artisanale imbibée de carburant, l'origine criminelle ne semble pas faire de doute", ajoute le communiqué. "Honte à ceux qui commettent de tels actes. Et soutien amical au Président de l'Assemblée nationale et à sa famille", a aussitôt réagi le Premier ministre Edouard Philippe, comme plusieurs autres membres du gouvernement.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a également fait part de sa solidarité en tweetant peu avant minuit: "Intimidations, menaces, incendies... Des actes indignes et odieux. Soutien à @RichardFerrand que je sais solide comme le granit breton". Le procureur de Brest, Jean-Philippe Recappé, a déclaré à l'AFP que, selon les premiers éléments "il s'agit d'un incendie criminel. Cela ne fait aucun doute. on trouve un reste de pneumatique, visiblement du carburant".

"C'est un voisin qui s'est aperçu que quelqu'un a voulu mettre un incendie, il s'en est aperçu vers 14 heures. Ce n'est pas une résidence principale, cette maison n'était pas habitée", a ajouté le procureur qui n'était pas en mesure de dire quand les faits ont été commis.

"Un volet a explosé la vitre, cela s'est arrêté là. Il n'y a pas de tag qui permettrait de mettre en lien avec les gilets jaunes, pas de revendications, pas de pénétration hostile dans la maison", a ajouté M. Recappé qui a confirmé l'ouverture d'une enquête. Plusieurs domiciles et permanences d'élus de la majorité présidentielle ont été dégradés depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" en novembre et certains d'entre eux ont fait l'objet de menaces.

.

Vendredi 8 février

.

22h23: Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, dénonce une tentative d'incendie "volontaire" à son domicile privé "Alors que le Président de l’Assemblée nationale assistait ce jour à Rennes, aux côtés du Premier ministre, à la signature du pacte d’accessibilité et du contrat d’action publique pour la Région Bretagne, un voisin constatait que son domicile situé à Motreff, dans sa circonscription du Finistère, avait fait l’objet d’un incendie volontaire", indique un communiqué de l'Assemblée.

"La Gendarmerie nationale ayant découvert sur place une couverture, un résidu de pneumatique, et une torche artisanale imbibée de carburant, l’origine criminelle ne semble pas faire de doute", poursuit ce communiqué, tandis que Richard Ferrand a mis en ligne des photos de l'incendie sur son compte Twitter.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Willie Garzah
9/février/2019 - 23h46

Bandit !

Portrait de Hexagone
9/février/2019 - 22h52

Rien à foutre de sa bicoq secondaire, il n'y vit même pas , il profite des Ors de la République à Lassey. C'est que du matériel, monté en épingle par les Merdias en sous entendant que ça pourrait être des Gj... juste pathétique, encore de la manipulation niveau maternelle, avec les ficelles bien visibles.

Moi j'ai une pensée pour Sébastien, ce jeune qui a perdu sa main en face l'assemblée ... pourquoi ? Parce qu'il manifestait smiley 

Portrait de totoche17000
9/février/2019 - 12h05

escroquerie a l'assurance ?

 

Portrait de somiaire
9/février/2019 - 10h36

Je ne vois vraiment pas pourquoi des gens mécontents s'attaqueraient à cet homme en particulier.Soit c'est un acte de "fada", soit c'est une tentative de vengeance ou d'intimidation personnelle de la part d'une personne qui ne lui est pas totalement inconnue...

 

Portrait de yoye
9/février/2019 - 10h02

Et si on attendait les conclusions finales de l'enquête? -  S'il s'avérait que ce n'était qu'un accident domestique (jardinier etc... ) ils auront l'air fin tous ces politiques qui "crient au loup"....

Portrait de ange07
9/février/2019 - 09h58

maison acheté avec argent du peuple de France !! son premier mandat électoral date de 1998 ,il doit avoir sa bourse bien garnie !!!

Portrait de The dream
9/février/2019 - 09h29

On voit une fois de plus l'influence des médias et notamment des chaînes d'infos sur les personnes mentalement déséquilibrées. En médiatisant à outrance le tragique incendie qui a eu lieu à Paris la semaine dernière, ils ont donné des idées à certains qui vont dorénavant dès qu'ils ont un problème avec quelqu'un, être tenté d'incendier son logement ou son immeuble !

Portrait de dukatrinn
9/février/2019 - 09h09

C'est terrifiant tout ce qu'il gagne et tous les avantages qu'il a cet homme....

Portrait de Lemat
9/février/2019 - 08h52

Je lis des choses incroyables. Des gens sont heureux qu'on ait essayé de bruler le bien de quelqu'un. Donc les 10 morts de la semaine dernière ne vous ont rien fait?

C'était aussi criminel.

Espérer le malheurs des autres, bravo belle mentalité.

Ils ont bien réussi et alors? Ou êtes vous, derrière un écran? Pourquoi n'êtes vous pas à leur place?

 

Et pourtant soyez heureux d'avoir un tel gouvernement, en Russie, vous seriez probablement déjà arrêté. Et Poutine aurait raison.

Portrait de Jse
9/février/2019 - 08h44

Si Macron ne fait que des mesurettes après ce grand débat je crains le pire  !!!!!!

La France est en ce moment un brasier !!!!! 

 

 

Portrait de jarod.26
9/février/2019 - 08h30
surement un complot smiley
Portrait de jeanloy800
9/février/2019 - 07h59
TheBoss a écrit :

Les parlementaires En Marche sont haïs, détestés, je prédis que ce quinquennat va très mal se terminer, s'il se termine :exmark:

Et oui ils croyaient avoir choisis le bon quinquennat , ils vont devoir se mettre en marche vers la sortie. et l'addition sera lourde il vont devoir  payer le laxisme de ces trente années de politique néfaste qui a sue remplir les poches de nos gouvernants .Mais pas celles du peuple Français.

Portrait de poyaso
9/février/2019 - 05h43

Richard Ferrand le sait bien: son élection à la présidence de l'Assemblée nationale ne le conduira pas à simplement veiller au bon déroulement du débat parlementaire. En plus d'autres attributions souvent méconnues, le nouveau quatrième personnage de l'État - selon le protocole républicain - décroche dans la foulée de nombreux avantages, loin d'être négligeables.

 

● Résider au prestigieux Hôtel de Lassay

 

Lorsqu'il est élu, le nouveau président de l'Assemblée nationale peut déménager au prestigieux Hôtel de Lassay. Une somptueuse propriété du 18ème siècle accolée par un passage au Palais Bourbon. Il pourra s'installer dans ses nouveaux bureaux qui accueillent ses prédécesseurs depuis plus de deux siècles.

 

 

La demeure compte plusieurs appartements privés, des salons de réception mais aussi un grand jardin et même... une cave à vin. «La plus belle cave de la République», a même jugé au Point Bernard Accoyer, président de l'Assemblée nationale entre 2007 et 2012.

 

●  Une rémunération doublée

 

En montant au perchoir, le président de l'Assemblée nationale voit aussi son revenu s'élever. En plus de son indemnité de 7.209,74 euros brut de député, le quatrième personnage de l'État touche un autre revenu, consacré à son poste. Une sorte d'indemnité «spéciale» à hauteur de 7.267,43 euros brut. Le président de l'Assemblée nationale touche ainsi 14.477,17 euros brut, sans compter que l'indemnité consacrée au poste est totalement défiscalisée... Un autre avantage non négligeable.

 

● Mais aussi: des arrangements avec le protocole

 

Lorsqu'il était encore au perchoir, François de Rugy s'était fait épingler après que son cabinet ait sollicité un troisième chauffeur, en plus des deux prévus par l'Assemblée. Il expliquait alors au Parisien qu'il s'agissait du seul recours pour pouvoir réaliser ses allers-retours en circonscriptions. «Ce sont les chauffeurs eux-mêmes qui m'ont expliqué qu'ils devaient être trois pour assurer correctement le roulement, la distance entre Nantes et Paris étant importante», expliquait-il.

 

● ou encore: commander du matériel... de loisir

 

François de Rugy avait également commandé un vélo électrique de 768,99 euros et quatre appareils à raclette d'environ 200 euros aux frais de l'Assemblée nationale. Des achats parfaitement légaux qui avaient malgré tout fait tache alors Rugy préconisait un fonctionnement du Palais plus économe. Avant son départ, il avait cependant promis que le matériel serait mis à la disposition de l'Assemblée.

Portrait de poyaso
9/février/2019 - 04h08

franchement ça m'emmerderait pour le citoyen lambda qu'ils soit pauvre ou riche si il a bossé pour, mais ces guignols de politiques qui touchent des milliers d'euros par mois à se balader dans tte la France, faire de la com et dormir à l'assemblée ou dans leur bureau rien à foutre, quand ils seront payés au smic la on pourra les plaindre

Portrait de jeanloy800
8/février/2019 - 22h37
colin33 a écrit :
Tout ça devient très grave, on va finir par une guerre civile......

Oui Colin,les membres de ce gouvernement n'ont pas choisi le bon quinquennat croyant qu'il serait à l'mage du précédent . la France se réveille elle a faim,c'est le chaos, le laxisme de ses 30 dernières années risque de réveiller le volcan qui dort en elle. 

Portrait de Mamie ninja
8/février/2019 - 22h28

Ça sent le mimosa

Portrait de lysniais
8/février/2019 - 22h25
fluojet74 a écrit :

C'est encore le contribuable qui va payer...

Ou les mutuelles de Bretagne, ça serait un juste retour des choses smiley

Portrait de chrismontigny
8/février/2019 - 22h06 - depuis l'application mobile

Quand je pense que certain trouve les CRS agressif.... pauvre France une nouvelle fois ...

Portrait de fluojet74
8/février/2019 - 22h05

C'est encore le contribuable qui va payer...