05/02 06:54

Grève générale : Entre 200 et 300 manifestants bloquent ce matin le marché international de Rungis - Bus, Métro, école: Le point sur la situation

06h49: Entre 200 et 300 manifestants bloquent ce matin, l’une des quatre entrées du marché international de Rungis, le plus grand marché de produits de gros en Europe. Des groupes de Gilets jaunes ont rejoint les manifestants de la CGT pour réclamer une hausse des salaires et plus de justice fiscale. Des dizaines de camions sont bloqués à l’entrée de cette plateforme de 234 hectares qui emploie près de 12 000 salariés, même si pendant la nuit, les forces de l’ordre ont levé le blocage de l’une des portes.

05h03: Voici le point des perturbations prévues à cette heure

La SNCF ne prévoit que quelques trains supprimés : les Intercités 4752 et 4669 entre Marseille et Bordeaux, les Intercités 15943 et 15942 entre Clermont-Ferrand et Béziers, les Intercités 3675 et 3604 entre Paris et Toulouse, les Intercités 3754 et 3755 entre Paris et Rodez. Le réseau annonce à ses voyageurs que "des retards seront fort probables". Aucune perturbation prévue pour l'Eurostar.

A Paris et en banlieue, la RATP annonce à franceinfo prévoir un "trafic normal sur l'ensemble du réseau" (métro, tramways et bus).

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes rapporte qu'à Clermont-Ferrand, "la journée de mobilisation sera suivie par des agents du réseau de transport en commun T2C", qui évoque des services "très perturbés".

A Nice, "une forte perturbation sur le réseau de transports publics" est prévue, annonce la mairie sur Twitter. En Seine-Maritime, les transports seront perturbés et 73% du trafic sera garanti dans l'agglomération rouennaise, selon Actu.fr.

Les chauffeurs de VTC vont à nouveau se mobiliser à Paris, à l'appel de deux organisations, FO-CAPA VTC et CFDT VTC. Ils réclament, notamment, l'instauration d'un tarif minimum de course. Le rendez-vous est fixé mardi à 6h30 porte Dauphine, les chauffeurs devraient ensuite prendre la direction de Bercy.

Ecoles et cantines : Selon les villes et les établissements, des classes peuvent être fermés, l'accueil du matin ou du soir peut être supprimé et la cantine non assurée. A Rennes, par exemple, la restauration du midi ne sera assurée que dans la moitié des écoles, selon ce document (PDF). A Bergerac (Dordogne), l'une des six écoles maternelles sera fermée. A Colombes (Hauts-de-Seine), "de fortes perturbations sont à prévoir dans les écoles".

Pour les étudiants, les universités pourraient être paralysées puisque l’intersyndicale de l’Enseignement supérieur et de la recherche appelle ses adhérents à se mobiliser. La mobilisation pourrait fortement toucher la fonction publique puisque l’Union syndicale Solidaires a déposé un préavis courant jusqu’au 28 février.

La CGT Santé Action sociale appelle ses personnels des collectivités territoriales, de la fonction publique hospitalière et des établissements médico-sociaux à se mettre en grève. CGT Fapt et Sud PTT ont également lancé un appel à se mobiliser pour les agents de La Poste.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mite1
6/février/2019 - 08h05
gyette a écrit :

+1000000

Excellent tout est dit

Portrait de zig et puce
5/février/2019 - 20h16
mangavi a écrit :

Le nombre de manifestants est TOUJOURS à multiplier par 3 pour avoir les VRAIS chiffres non manipulés par la Pravda

Par trois me parait exagérer , quoi qu'il en soit , il y a du boulot pour mettre tout le monde dans la rue  , on est à des années lumiére d'une déferlante , on parlera même pas de la "gréve générale" qui n'a de "générale" que le nom 

Portrait de lucieat
5/février/2019 - 09h19
BILOU T a écrit :

Allez y les gars bloquez tout ! c'est le seul moyen pour se faire entendre.

C'est sur que la pays va aller mieux en bloquant tout, en empêchant les entreprises de travailler, vous réfléchissez un peu aux conséquences ? le CGT veut à tout prix essayer de se refaire une santé, mais les gens intelligents ont compris qu'elle ne faisait que du mal , Coluche disait CGT = Cancer Généralisé du Travail, il n'avait pas tort, partout où elle passe les entreprises trépassent, combien de grosses boîtes elle a coulé et des milliers de chômeurs à son actif ?elle veut éteindre les incendies en jetant de l'essence dessus. De toute façon, le bazar, c'est son seul moyen d'exister, si tout va bien on n'a pas besoin d'elle, alors elle en provoque même quand ça va pas trop mal et elle est bien marrie de voir que le mouvement de GJ n'a pas besoin d'elle, alors, elle essaie de se raccrocher des wagons

Portrait de jarod.26
5/février/2019 - 07h50 - depuis l'application mobile

il fait bon vivre en France

Portrait de Raymond C
5/février/2019 - 07h20

CGT+GJ, la crême de la crême de la connerie que le monde entier nous envie. Ou pas...

Portrait de Linoïe
4/février/2019 - 21h33

Il ne manquait plus qu'eux....

Portrait de poyaso
4/février/2019 - 21h14

ça va durer encore longtemps ces conneries?! on a un pays à faire tourner les assistés si vous voulez pas qu'on finissent dans le trou, vous y compris bande d'abrutis!

Portrait de nina83
4/février/2019 - 20h30

on a tellement l'habitude, ça fait partie de la routine française, les fonctionnaires programment toujours les grèves très en avance, tout le monde a le temps de s'organiser. Et le secteur privé de bosser !!!