13/01 11:39

Gilets jaunes - Quand une ancienne ministre explique que "les journalistes sont responsables de la violence qu'ils subissent"

Noëlle Lenoir, en charge des Affaires européennes dans le 2e gouvernement Raffarin, s’en est prise sur Twitter au comportement des médias, de nouveau pris pour cible par les Gilets jaunes: 

«Les journalistes de LCI agressés par les Gilets jaunes sont responsables de ce qu’ils subissent, mais aussi de ce qu’ils font subir aux forces de l’ordre jour après jour ».

Rappelons qu'hier une équipe de LCI a été victime d'une tentative de lynchage à Rouen. A Paris, une équipe de journalistes de LCI a aussi été prise à partie par quelques manifestants et une journaliste jetée à terre avant d'être protégée par d'autres manifestants. A Toulon, dans le Var, deux journalistes vidéo de l'AFP ont été menacés alors qu'ils filmaient des échauffourées, avant de trouver refuge dans un restaurant.

A Marseille, la tension est brièvement montée, au début de la manifestation, quand une dizaine de gilets jaunes ont empêché de travailler une journaliste vidéo de France 3 et deux photographes locaux, les contraignant à s'éloigner, en insultant "les journalistes, qui ne font que mentir".

"A #Toulouse, une horde de #GiletsJaunes se défoule sur UNE journaliste de @ladepechedumidi SEULE dans sa voiture. +On va te sortir et te violer+", a rapporté Lionel Laparade, un rédacteur en chef adjoint du journal sur Twitter.

Depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes en novembre dernier, Noëlle Lenoir, aujourd’hui avocate au cabinet Kramer Levin, a pris l’habitude de cibler les journalistes explique le Parisien sur son site internet . Par exemple début janvier, pour critiquer France Inter qui « n’a aucune raison de faire la publicité des extrémistes et des bandes factieuses ». Ou, en réponse au président de Reporters Sans frontières Pierre Haski, pour assurer qu’« il faut aussi que les journalistes fassent leur examen de conscience, car ceux qui se montrent complaisants voire larmoyants vis-à-vis Gilets jaunes ne réchapperont pas à la purge si les extrêmes -pas impossible - triomphent. » 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus